12 aliments toxiques pour les poules

Les aliments toxiques pour les poules, voici un sujet étonnant. Nos cocottes ne peuvent-elles pas manger tous nos déchets ? Et bien non, certains mets ne leur conviennent pas et peuvent même leur être fatals. Pour vous aider à ne pas commettre d’impair, nous vous présentons ici 12 denrées que vos précieux gallinacés ne doivent surtout pas becter.

#1 La pomme de terre crue

Pour les poules comme pour les chiens ou les lapins, la pomme de terre crue est toxique. En effet, la traditionnelle « patate » contient de la solanine, une substance susceptible de provoquer des troubles digestifs et nerveux. S’il vous reste des épluchures de pomme de terre, ne les donnez pas à vos amies à plumes. Coupez-les en petits morceaux et mettez-les plutôt au compost.

#1 La pomme de terre crue

Pour les poules comme pour les chiens ou les lapins, la pomme de terre crue est toxique. En effet, la traditionnelle « patate » contient de la solanine, une substance susceptible de provoquer des troubles digestifs et nerveux. S’il vous reste des épluchures de pomme de terre, ne les donnez pas à vos amies à plumes. Coupez-les en petits morceaux et mettez-les plutôt au compost.

#2 Les solanacées (tomate, poivron, aubergine… etc.)

La pomme de terre n’est pas la seule solanacée que les poules ne doivent pas ingurgiter lorsqu’elle est crue. En réalité, toutes les plantes appartenant à cette espèce doivent être évitées si elles ne sont pas cuites. La tomate verte (rouge et bien mûre, elle ne présente aucun danger), le poivron, le piment ou encore l’aubergine contiennent eux aussi de la solanine et ne peuvent donc pas être picorés tels quels par ces dames du poulailler.

#2 Les solanacées (tomate, poivron, aubergine… etc.)

La pomme de terre n’est pas la seule solanacée que les poules ne doivent pas ingurgiter lorsqu’elle est crue. En réalité, toutes les plantes appartenant à cette espèce doivent être évitées si elles ne sont pas cuites. La tomate verte (rouge et bien mûre, elle ne présente aucun danger), le poivron, le piment ou encore l’aubergine contiennent eux aussi de la solanine et ne peuvent donc pas être picorés tels quels par ces dames du poulailler.

# 3 L’avocat

Vous venez de déguster un excellent avocat et sa peau et son noyau vous restent sur les bras ? Là encore, gardez-vous bien de les servir à vos poulettes, ce végétal est en effet toxique pour de nombreux animaux, et en particulier pour les oiseaux. L’avocatier et ses fruits sont susceptibles de provoquer des difficultés digestives, cardio-vasculaires et respiratoires chez les sujets qui les ingèrent.

# 3 L’avocat

Vous venez de déguster un excellent avocat et sa peau et son noyau vous restent sur les bras ? Là encore, gardez-vous bien de les servir à vos poulettes, ce végétal est en effet toxique pour de nombreux animaux, et en particulier pour les oiseaux. L’avocatier et ses fruits sont susceptibles de provoquer des difficultés digestives, cardio-vasculaires et respiratoires chez les sujets qui les ingèrent.

#4 L’oignon et l’échalote

Excellents pour les humains, l’oignon et l’échalote sont en revanche nocifs pour les gallinacés. Comme la pomme de terre, ces légumes, s’ils sont consommés régulièrement, peuvent rendre vos poules malades. À terme, le thiosulfate qu’ils contiennent induit en effet des problèmes d’anémie, des troubles digestifs voire une jaunisse chez vos petites compagnes. 

#4 L’oignon et l’échalote

Excellents pour les humains, l’oignon et l’échalote sont en revanche nocifs pour les gallinacés. Comme la pomme de terre, ces légumes, s’ils sont consommés régulièrement, peuvent rendre vos poules malades. À terme, le thiosulfate qu’ils contiennent induit en effet des problèmes d’anémie, des troubles digestifs voire une jaunisse chez vos petites compagnes. 

#5 Les haricots secs et crus

Les haricots secs font partie de la liste (non exhaustive) des 12 aliments toxiques pour les poules. Si vous souhaitez vraiment servir des légumineuses à vos cocottes, celles-ci doivent être cuites. La cuisson permettrait en effet de ne pas subir les désagréments associés à l’hémagglutinine, une toxine contenue dans les haricots. 

Comme les haricots secs, les haricots crus sont interdits aux poules. Ils leur causent en effet de sévères indigestions et sont donc à bannir du poulailler.

#5 Les haricots secs et crus

Les haricots secs font partie de la liste (non exhaustive) des 12 aliments toxiques pour les poules. Si vous souhaitez vraiment servir des légumineuses à vos cocottes, celles-ci doivent être cuites. La cuisson permettrait en effet de ne pas subir les désagréments associés à l’hémagglutinine, une toxine contenue dans les haricots. 

Comme les haricots secs, les haricots crus sont interdits aux poules. Ils leur causent en effet de sévères indigestions et sont donc à bannir du poulailler.

#6 La rhubarbe 

Il semblerait que les cocottes raffolent de rhubarbe. Il s’agit pourtant d’une plante nocive pour les poules. Les cristaux d’oxalate de calcium (ou raphides) que contiennent toutes les parties cette plante délicieuse (tige mais aussi feuilles, fruits) peuvent en effet provoquer des brûlures lors de l’ingestion, voire une intoxication.

#6 La rhubarbe 

Il semblerait que les cocottes raffolent de rhubarbe. Il s’agit pourtant d’une plante nocive pour les poules. Les cristaux d’oxalate de calcium (ou raphides) que contiennent toutes les parties cette plante délicieuse (tige mais aussi feuilles, fruits) peuvent en effet provoquer des brûlures lors de l’ingestion, voire une intoxication.

#7 Les agrumes (orange, citron, clémentine… etc.)

Orange, citron, clémentine ou encore pamplemousse ne sont pas des aliments toxiques pour les poules. Ces agrumes ont en revanche un effet délétère sur la production d’œufs. Si vous souhaitez vous régaler avec de bonnes omelettes tout au long de l’année, ils sont donc à écarter. 

#7 Les agrumes (orange, citron, clémentine… etc.)

Orange, citron, clémentine ou encore pamplemousse ne sont pas des aliments toxiques pour les poules. Ces agrumes ont en revanche un effet délétère sur la production d’œufs. Si vous souhaitez vous régaler avec de bonnes omelettes tout au long de l’année, ils sont donc à écarter. 

#8 Les pépins de pomme et de poire 

Si les poules apprécient les fruits, et notamment les pommes et les poires, elles ne doivent pas en manger les pépins. En effet, le cyanure contenu dans ces derniers risquerait de les intoxiquer, provoquant troubles digestifs, respiratoires et cardiaques. Même s’il n’est pas mortel de leur en donner malencontreusement a petite dose, l’accumulation peut être dangereuse !

#8 Les pépins de pomme et de poire 

Si les poules apprécient les fruits, et notamment les pommes et les poires, elles ne doivent pas en manger les pépins. En effet, le cyanure contenu dans ces derniers risquerait de les intoxiquer, provoquant troubles digestifs, respiratoires et cardiaques. Même s’il n’est pas mortel de leur en donner malencontreusement a petite dose, l’accumulation peut être dangereuse !

#9 La peau de banane

À l’image de la peau de kiwi, la peau de banane a mauvaise presse auprès des propriétaires de poules. On lit parfois qu’elle pourrait faire décliner la production des œufs. Voici donc encore un déchet qui ira avantageusement rejoindre votre compost.

#9 La peau de banane

À l’image de la peau de kiwi, la peau de banane a mauvaise presse auprès des propriétaires de poules. On lit parfois qu’elle pourrait faire décliner la production des œufs. Voici donc encore un déchet qui ira avantageusement rejoindre votre compost.

#10 Le chocolat, café et thé 

Comme les chiens et les chats, les poulettes n’ont pas le droit au chocolat. La théobromine présente dans notre gourmandise préférée est un véritable poison pour nos petits compagnons. 

Quand au café, comme son nom l’indique celui-ci contient de la caféine. Il s’agit d’une substance toxique pour les poules. Plutôt que de déposer votre marc de café dans le poulailler, préférez donc l’utiliser comme un engrais pour votre potager.

Le saviez-vous ? Comme le café, le thé contient de la caféine. Il est donc tout aussi mauvais pour nos comparses ailées. 

#10 Le chocolat, café et thé 

Comme les chiens et les chats, les poulettes n’ont pas le droit au chocolat. La théobromine présente dans notre gourmandise préférée est un véritable poison pour nos petits compagnons. 

Quand au café, comme son nom l’indique celui-ci contient de la caféine. Il s’agit d’une substance toxique pour les poules. Plutôt que de déposer votre marc de café dans le poulailler, préférez donc l’utiliser comme un engrais pour votre potager.

Le saviez-vous ? Comme le café, le thé contient de la caféine. Il est donc tout aussi mauvais pour nos comparses ailées. 

#11 Les aliments trop gras et salés 

Les aliments à forte teneur en sel comme les plats préparés ou les produits de « fast food » ne doivent pas être donnés aux poules. Le sel peut en effet les intoxiquer. Ainsi, les cacahuètes pourtant délicieuses pour nous humains ne peuvent pas être utilisées pour nourrir nos compagnes à plumes. Trop grasses et souvent trop salées, elles ne sont tout simplement pas adaptées aux gallinacés. 

#11 Les aliments trop gras et salés 

Les aliments à forte teneur en sel comme les plats préparés ou les produits de « fast food » ne doivent pas être donnés aux poules. Le sel peut en effet les intoxiquer. Ainsi, les cacahuètes pourtant délicieuses pour nous humains ne peuvent pas être utilisées pour nourrir nos compagnes à plumes. Trop grasses et souvent trop salées, elles ne sont tout simplement pas adaptées aux gallinacés. 

#12 Les produits périmés ou moisis 

Comme nous, les gallinacés sont bien évidemment sensibles aux moisissures et aux germes. Pour éviter les intoxications, garder vos poules en bonne santé et obtenir des œufs sains, ne leur servez pas d’aliments périmés ou moisis. 

Ainsi, à l’instar des autres produits périmés, mais peut-être plus encore, la viande et le poisson avariés ne doivent pas être donnés aux poulets. Ces aliments peuvent provoquer de graves problèmes digestifs chez la poule. 

#12 Les produits périmés ou moisis 

Comme nous, les gallinacés sont bien évidemment sensibles aux moisissures et aux germes. Pour éviter les intoxications, garder vos poules en bonne santé et obtenir des œufs sains, ne leur servez pas d’aliments périmés ou moisis. 

Ainsi, à l’instar des autres produits périmés, mais peut-être plus encore, la viande et le poisson avariés ne doivent pas être donnés aux poulets. Ces aliments peuvent provoquer de graves problèmes digestifs chez la poule. 

Vous en savez désormais un peu plus à propos des aliments que votre poule ne doit pas consommer. Pour ravir vos cocottes, misez plutôt sur les légumes crus (carotte, courgette, salade… etc.), les fruits, le pain, les restes de pâtes ou encore les coquilles d’huîtres. Avec tout cela, vos poulettes seront en pleine santé. À vous de jouer !

1 commentaire

  1. Merci pour ces conseils très instructifs

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Aménager un espace cocooning à son chien pour l’hiver

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube