5 bonnes raisons d’adopter un mouton

Visualisez votre jardin, puis imaginez un animal couvert de laine vivant dedans : si cette idée vous plaît, vous êtes déjà en bonne voie pour adopter un mouton ! Pour vous convaincre de sauter le pas, voici cinq bonnes raisons d’accueillir un ovin à la maison. À suivre sans passer pour un mouton de Panurge !

Un mouton pour compagnon sur des années

Ce n’est sans doute pas un hasard si les moutons sont omniprésents dans les livres pour enfants. Animaux naturellement sympathiques, ce sont des bêtes attachantes pouvant faire preuve d’affection. D’ailleurs, connaissez-vous les bienfaits des animaux sur les enfants ?

Certes, si vous accueillez un vieux bélier ronchon, il ne viendra pas vous faire de câlin à votre retour du travail. Mais cela est différent si vous adoptez un agneau. Phénomène touchant, le petit mouton que vous nourrissez en bas âge vous identifie comme sa mère ! Dès lors, par reconnaissance du ventre, son affection pour vous n’aura pas de limite.

Dans tous les cas, les liens se tissent sur la durée avec votre mouton adoptif. Selon les races, son espérance de vie peut atteindre 15 ans. Il sera donc à vos côtés pour un moment.

Un mouton pour compagnon sur des années

Ce n’est sans doute pas un hasard si les moutons sont omniprésents dans les livres pour enfants. Animaux naturellement sympathiques, ce sont des bêtes attachantes pouvant faire preuve d’affection. D’ailleurs, connaissez-vous les bienfaits des animaux sur les enfants ?

Certes, si vous accueillez un vieux bélier ronchon, il ne viendra pas vous faire de câlin à votre retour du travail. Mais cela est différent si vous adoptez un agneau. Phénomène touchant, le petit mouton que vous nourrissez en bas âge vous identifie comme sa mère ! Dès lors, par reconnaissance du ventre, son affection pour vous n’aura pas de limite.

Dans tous les cas, les liens se tissent sur la durée avec votre mouton adoptif. Selon les races, son espérance de vie peut atteindre 15 ans. Il sera donc à vos côtés pour un moment.

Un mouton pour s’occuper de votre jardin

C’est l’une des premières choses qui viennent à l’esprit lorsque l’on pense au mouton, car ce dernier passe ses journées à brouter ! Ainsi, le mouton remplace aisément la tondeuse à gazon. Chaque brin d’herbe de votre terrain sera alors passé au peigne fin par ses mâchoires.

Un constat à double tranchant : un mouton a besoin de surface, que l’on estime entre 200m² et 300m² par bête.

Grand herbivore, votre mouton aura aussi besoin d’un petit coup de pouce en cas de manque d’herbe à manger. Du fourrage sera alors nécessaire. Car si votre mouton s’occupe efficacement du jardin, il demande lui aussi à ce qu’on s’occupe de lui ! Alimentation, tonte, entretien, parasites… c’est un animal qui a besoin d’attention.

Un mouton pour s’occuper de votre jardin

C’est l’une des premières choses qui viennent à l’esprit lorsque l’on pense au mouton, car ce dernier passe ses journées à brouter ! Ainsi, le mouton remplace aisément la tondeuse à gazon. Chaque brin d’herbe de votre terrain sera alors passé au peigne fin par ses mâchoires.

Un constat à double tranchant : un mouton a besoin de surface, que l’on estime entre 200m² et 300m² par bête.

Grand herbivore, votre mouton aura aussi besoin d’un petit coup de pouce en cas de manque d’herbe à manger. Du fourrage sera alors nécessaire. Car si votre mouton s’occupe efficacement du jardin, il demande lui aussi à ce qu’on s’occupe de lui ! Alimentation, tonte, entretien, parasites… c’est un animal qui a besoin d’attention.

Un mouton pour les bienfaits qu’il produit

Dans une optique plus spécifique que la simple tonte du jardin, les moutons sont aussi des animaux qui produisent de la laine et du lait par exemple. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont domestiqués par l’homme depuis la nuit des temps. Ainsi, les races améliorées de mouton se spécialisent dans tel ou tel domaine.

Mouton de laine comme le très touffu Mérinos, mouton laitier comme le Manech et sa tête noire caractéristique par exemple. A vous de jouer ensuite pour exploiter la laine tondue ou la revendre, et transformer le lait en yaourt ou fromage.

Si vous adoptez un mouton simplement pour le laisser vivre paisiblement dans le jardin, alors une race dite rustique, comme le très populaire mouton nain d’Ouessant, est la plus conseillée. Ce mouton nain à laine noire, adapté aux conditions de son île d’origine, ne prend pas beaucoup de place avec ses 50cm au garrot. Une allure particulière qui le classe comme la race de moutons la plus mignonne à adopter chez soi !

En parlant d’animaux mignons, découvrez notre top 10 des renards les plus mignons d’Instagram.

Un mouton pour les bienfaits qu’il produit

Dans une optique plus spécifique que la simple tonte du jardin, les moutons sont aussi des animaux qui produisent de la laine et du lait par exemple. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont domestiqués par l’homme depuis la nuit des temps. Ainsi, les races améliorées de mouton se spécialisent dans tel ou tel domaine.

Mouton de laine comme le très touffu Mérinos, mouton laitier comme le Manech et sa tête noire caractéristique par exemple. A vous de jouer ensuite pour exploiter la laine tondue ou la revendre, et transformer le lait en yaourt ou fromage.

Si vous adoptez un mouton simplement pour le laisser vivre paisiblement dans le jardin, alors une race dite rustique, comme le très populaire mouton nain d’Ouessant, est la plus conseillée. Ce mouton nain à laine noire, adapté aux conditions de son île d’origine, ne prend pas beaucoup de place avec ses 50cm au garrot. Une allure particulière qui le classe comme la race de moutons la plus mignonne à adopter chez soi !

En parlant d’animaux mignons, découvrez notre top 10 des renards les plus mignons d’Instagram.

Un mouton pour recréer une mini-ferme

En adoptant un mouton chez vous, ne perdez pas de vue une chose importante : le mouton est d’un naturel grégaire, il aime ses congénères et en a besoin pour se sentir heureux. Le mouton n’est donc pas fait pour vivre seul… 

Pour un bien-être maximal de votre nouvel animal, il peut être bien vu de prévoir l’achat non pas d’un mais de deux moutons pour chez vous, ou de l’intégrer dans une mini-ferme en compagnie d’autres espèces moins demandeuses d’espace : poules, lapins, chèvre naine, etc…

Tentez par des poules ? Découvrez notre top 5 des plus belles poules naines et notre top 5 des meilleures poules pondeuses.

Pour en revenir à nos moutons, il en existe près d’une cinquantaine de races ne serait-ce qu’en France : encore une fois, les plus aptes à se plaire dans votre jardin sont les races rustiques, moins demandeuses en entretien et jouissant d’une espérance de vie plus longue.

Un mouton pour recréer une mini-ferme

En adoptant un mouton chez vous, ne perdez pas de vue une chose importante : le mouton est d’un naturel grégaire, il aime ses congénères et en a besoin pour se sentir heureux. Le mouton n’est donc pas fait pour vivre seul… 

Pour un bien-être maximal de votre nouvel animal, il peut être bien vu de prévoir l’achat non pas d’un mais de deux moutons pour chez vous, ou de l’intégrer dans une mini-ferme en compagnie d’autres espèces moins demandeuses d’espace : poules, lapins, chèvre naine, etc…

Tentez par des poules ? Découvrez notre top 5 des plus belles poules naines et notre top 5 des meilleures poules pondeuses.

Pour en revenir à nos moutons, il en existe près d’une cinquantaine de races ne serait-ce qu’en France : encore une fois, les plus aptes à se plaire dans votre jardin sont les races rustiques, moins demandeuses en entretien et jouissant d’une espérance de vie plus longue.

Un mouton à adopter dans les règles

Pour adopter un mouton, il faudra passer par l’un des canaux suivants : chez un berger, via un éleveur ou sur internet. Vous aurez alors le choix concernant l’animal que vous adoptez, brebis de réforme vouée à l’abattage, agneau tout juste sevré, bélier de race dans la force de l’âge… 

Point important, il est indispensable de déclarer votre mouton auprès des Établissements de l’élevage (EDE) de votre département : il sera alors immatriculé par deux boucles auriculaires numérotées, et disposera de son propre document de circulation en cas de déplacement.

En cas de doute sur la législation actuelle ou locale, qui fluctue au gré des épidémies, n’hésitez pas à consulter les services de la Direction départementale de la Protection des Populations.

Un mouton à adopter dans les règles

Pour adopter un mouton, il faudra passer par l’un des canaux suivants : chez un berger, via un éleveur ou sur internet. Vous aurez alors le choix concernant l’animal que vous adoptez, brebis de réforme vouée à l’abattage, agneau tout juste sevré, bélier de race dans la force de l’âge… 

Point important, il est indispensable de déclarer votre mouton auprès des Établissements de l’élevage (EDE) de votre département : il sera alors immatriculé par deux boucles auriculaires numérotées, et disposera de son propre document de circulation en cas de déplacement.

En cas de doute sur la législation actuelle ou locale, qui fluctue au gré des épidémies, n’hésitez pas à consulter les services de la Direction départementale de la Protection des Populations.

En fin de compte, l’amour des bêtes reste la meilleure raison pour adopter un mouton, animal sympathique et utile, à la seule condition d’avoir de l’espace, beaucoup d’espace, pour son bonheur.

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Aménager un espace cocooning à son chien pour l’hiver

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube