5 bonnes raisons de faire du wwoofing

Jeune femme dans les champs adossée sur une meule de foin

« Wwoof » signifie « World-Wide Opportunities on Organic Farms ». Né en Angleterre en 1971, le wwoofing devient une des activités les plus prisées du moment. Le principe ? Des hôtes accueillent des « wwoofers » afin de partager les tâches du quotidien, en échange du gîte et du couvert. Cuisine, éco-construction, jardinage, peinture, le wwoofing laisse place à l’apprentissage, au partage des connaissances et aux rencontres insolites. Tout de suite, voici 5 raisons de vous lancer dans ce partenariat gagnant-gagnant, déjà répandu dans une centaine de pays…

#1 – Voyager utile

Jeune femme dans un arbre en train de regarder au loin

L’été comme l’hiver, on s’envole souvent vers des contrées lointaines, dans un but uniquement touristique. On ne va pas se mentir, visiter l’autre bout de planète, c’est sensass’. Mais ajouter une dimension utile à son voyage, ça, c’est un vrai bonus ! S’imprégner d’une culture, voir la vie autrement, favoriser le développement des activités locales, tisser des liens forts avec la population, rentabiliser son empreinte carbone (si on part très loin et qu’on prend l’avion) en contribuant à un projet écologique… Le wwoofing permet d’apporter sa pierre à l’édifice, de vivre des expériences enrichissantes et pourquoi pas, de se laisser surprendre par un tout autre mode de vie.

#2 – Se former sans dépenser

Ferme en Asie du Sud-Ouest

Même sans vivre aux Etats-Unis, l’éducation peut parfois coûter les yeux de la tête. Le wwoofing, c’est la possibilité d’apprendre sur le terrain, développer de nouvelles compétences, sans dépenser un copec. Entre techniques de permaculture, élevage,  bricolage, ou construction, le wwoofer volontaire a l’opportunité de se former durant plusieurs semaines, voire même plusieurs mois sur place, tout en étant nourri, logé et blanchi. En échange, l’hôte bénéficie d’une aide et d’un gain de temps précieux pour développer ses projets, sans coûts astronomiques. Résultat, un troc super gagnant. Deal ?

#3 – Découvrir de nouvelles cultures

marché asiatique grouillant de monde

En pleine immersion au sein d’une famille, ou même entouré d’autres woofers, le wwoofing est idéal pour s’imprégner d’une nouvelle culture, ou mode de vie. Après des journées de dur labeur et des dîners mijotés, les discussions fusent et l’on vit de vrais moments d’authenticité. Politique, musique, religion, économie, libre à chacun d’échanger sur son histoire, son éducation, ses habitudes de vie et ses opinions. Grâce au wwoofing, on ouvre davantage son esprit au monde qui nous entoure, on découvre un pays, ou une région d’un nouvel œil. Enfin, si vous faites du wwoofing à l’étranger, c’est aussi un génial moyen d’apprendre une langue !

#4 – Faire des rencontres inattendues

Jeunes gens autour d'un feu sur une plage au coucher du soleil

Quelle que soit la durée de votre wwoofing, vous vivrez, travaillerez, dinerez, échangerez avec vos hôtes au quotidien. Une précieuse occasion de rencontrer des personnes improbables ! Et si certains peuples sont parfois difficiles à approcher dans un contexte hors-tourisme, le wwoofing casse littéralement cette barrière. La vie en communauté, ça crée des liens, et les rapports s’en ressentent très vite. Sans compter que de nombreux hôtes rassemblent plusieurs wwoofers au même moment. Une vraie petite auberge internationale !

#5 – Voyager (presque) gratuitement

Jeune femme voyageant avec un appareil photo

Souvent un frein, le coût de la vie dans certains pays refroidit les voyageurs. Le wwoofing et sa perspective de s’envoler à moindre coût, c’est l’occasion rêvée de partir à l’aventure pour les minis budgets. Une fois sur place, les horaires de travail laissent généralement au wwoofer la possibilité de sortir des sentiers battus, et de partir explorer les alentours. Un deal parfait pour apprendre, voyager et faire de nouvelles rencontres, sans se ruiner !

Vous aussi, ça vous branche d’aller construire un potager selon les lois de la permaculture ? Voici 3 sites pour vous inscrire à votre premier wwoofing : WWOOF France, Workaway ou encore Helpx. À l’aventure !

 

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube