Comment faire de son potager un terrain de jeu pour les enfants ?

Véritable univers miniature mêlant couleurs, formes, odeurs et saveurs, le potager est une source de découvertes infinies. Pour les petits comme pour les grands, ce lieu est tout simplement fascinant. Bonne nouvelle, le printemps qui débute est la période idéale pour initier les jeunes pousses aux joies du potager ! Besoin d’être accompagnés ? Nous vous expliquons comment faire de votre potager un véritable terrain de jeu pour vos enfants. Suivez le guide !

#1 Le plaisir de toucher

Pour les enfants, aller au potager c’est entrer dans un monde inconnu. Pour les plus petits, la découverte de cet espace est avant tout sensorielle. Quoi de mieux que de cueillir, pétrir, malaxer, planter ou encore arroser pour se familiariser avec la terre ? Le sol peut avoir différentes textures, les feuilles des plantes sont tantôt râpeuses tantôt toutes douces, leurs tiges parfois souples parfois sèches et cassantes.

Laissez les jeunes explorateurs prendre leurs marques tout en les mettant en garde contre les petits pépins du jardin. Si le plaisir est au rendez-vous, la prudence est également de mise : ne pas porter ses trouvailles à sa bouche, se méfier des insectes piquants et des végétaux urticants. Voilà quelques unes des précautions que vous pourrez enseigner à vos jeunes pousses ! 

#1 Le plaisir de toucher

Pour les enfants, aller au potager c’est entrer dans un monde inconnu. Pour les plus petits, la découverte de cet espace est avant tout sensorielle. Quoi de mieux que de cueillir, pétrir, malaxer, planter ou encore arroser pour se familiariser avec la terre ? Le sol peut avoir différentes textures, les feuilles des plantes sont tantôt râpeuses tantôt toutes douces, leurs tiges parfois souples parfois sèches et cassantes.

Laissez les jeunes explorateurs prendre leurs marques tout en les mettant en garde contre les petits pépins du jardin. Si le plaisir est au rendez-vous, la prudence est également de mise : ne pas porter ses trouvailles à sa bouche, se méfier des insectes piquants et des végétaux urticants. Voilà quelques unes des précautions que vous pourrez enseigner à vos jeunes pousses ! 

#2 La contemplation émerveillée

Un potager est un petit paysage. Quand on le regarde de plus près on y découvre une diversité de silhouettes et teintes. Vos apprentis jardiniers en seront naturellement émerveillés. Vous les surprendrez probablement à observer avec attention le moindre bourgeon.

Si ils ne s’y autorisent pas d’eux-mêmes, invitez-les à prendre le temps de regarder les végétaux, à se rapprocher pour voir les étamines des fleurs ou encore à ramasser une feuille pour en analyser les nervures. Proposez-leur également de faire des comparaisons. Ont-ils remarqué que les feuilles du plant de tomates n’avaient pas la même forme que celles des haricots ? 

#2 La contemplation émerveillée

Un potager est un petit paysage. Quand on le regarde de plus près on y découvre une diversité de silhouettes et teintes. Vos apprentis jardiniers en seront naturellement émerveillés. Vous les surprendrez probablement à observer avec attention le moindre bourgeon.

Si ils ne s’y autorisent pas d’eux-mêmes, invitez-les à prendre le temps de regarder les végétaux, à se rapprocher pour voir les étamines des fleurs ou encore à ramasser une feuille pour en analyser les nervures. Proposez-leur également de faire des comparaisons. Ont-ils remarqué que les feuilles du plant de tomates n’avaient pas la même forme que celles des haricots ? 

#3 A la découverte de la biodiversité

Peuplé d’habitants étonnants et doté de son propre fonctionnement, le potager est le lieu idéal pour sensibiliser vos petits choux à la biodiversité. Commencez par observer les insectes qui gravitent dans vos cultures. Puis proposez aux jeunes biologistes d’attirer une faune nouvelle en préparant une boule de graines pour les oiseaux, en construisant une jolie cabane pour les moineaux, en posant un nichoir pour les rouge-gorges ou encore en installant un hôtel à insectes.

A chaque étape, expliquez-leur le rôle de chacun des acteurs du jardin : les abeilles qui pollinisent les fleurs, les fleurs qui permettent aux plantes de se reproduire et de faire des légumes ou des fruits… Le poème de la nature est à leur portée ! Les vers et les chenilles les dégoûtent ? Faites-leur comprendre leur fonction essentielle en créant ensemble votre premier lombricompost ! Vous souhaitez les initier en douceur à la culture sans pesticides ? Faites l’expérience d’introduire une famille de coccinelles dans vos plantes infestées de pucerons. Quelle belle occasion d’observer la chaîne alimentaire en action !

#3 A la découverte de la biodiversité

Peuplé d’habitants étonnants et doté de son propre fonctionnement, le potager est le lieu idéal pour sensibiliser vos petits choux à la biodiversité. Commencez par observer les insectes qui gravitent dans vos cultures. Puis proposez aux jeunes biologistes d’attirer une faune nouvelle en préparant une boule de graines pour les oiseaux, en construisant une jolie cabane pour les moineaux, en posant un nichoir pour les rouge-gorges ou encore en installant un hôtel à insectes.

A chaque étape, expliquez-leur le rôle de chacun des acteurs du jardin : les abeilles qui pollinisent les fleurs, les fleurs qui permettent aux plantes de se reproduire et de faire des légumes ou des fruits… Le poème de la nature est à leur portée ! Les vers et les chenilles les dégoûtent ? Faites-leur comprendre leur fonction essentielle en créant ensemble votre premier lombricompost ! Vous souhaitez les initier en douceur à la culture sans pesticides ? Faites l’expérience d’introduire une famille de coccinelles dans vos plantes infestées de pucerons. Quelle belle occasion d’observer la chaîne alimentaire en action !

#4 Cultiver son propre potager

Quand on est petit, on a si hâte de devenir grand ! Pour répondre aux désirs d’autonomie de vos chérubins, proposez-leur d’imaginer, de concevoir et de créer leur propre potager. Il s’agira de parler des légumes qu’ils aiment, de ceux qui pourront pousser à cette saison, de ceux qui cohabitent le mieux et seront de bons compagnons, de ceux qu’ils devront arroser régulièrement ou de ces autres qu’il faudra redresser à l’aide d’un tuteur.

Pour un enfant, faire pousser et entretenir un potager est une jolie responsabilité. Les apprentis maraîchers seront si fiers de cueillir leurs récoltes de haricots, de carottes ou de cassis qu’ils n’auront plus qu’une hâte : les déguster sans tarder ! Car oui, faire jardiner les enfants permet également de les initier aux plaisirs d’une alimentation saine, biologique et locale. Et comme on est toujours plus attiré par ce que l’on a soi-même préparé, pourquoi ne pas en profiter pour leur apprendre à cuisiner ? Suivre la vie de ses fruits et des légumes de la terre à l’assiette est une merveilleuse manière d’apprendre à bien manger. 

#4 Cultiver son propre potager

Quand on est petit, on a si hâte de devenir grand ! Pour répondre aux désirs d’autonomie de vos chérubins, proposez-leur d’imaginer, de concevoir et de créer leur propre potager. Il s’agira de parler des légumes qu’ils aiment, de ceux qui pourront pousser à cette saison, de ceux qui cohabitent le mieux et seront de bons compagnons, de ceux qu’ils devront arroser régulièrement ou de ces autres qu’il faudra redresser à l’aide d’un tuteur.

Pour un enfant, faire pousser et entretenir un potager est une jolie responsabilité. Les apprentis maraîchers seront si fiers de cueillir leurs récoltes de haricots, de carottes ou de cassis qu’ils n’auront plus qu’une hâte : les déguster sans tarder ! Car oui, faire jardiner les enfants permet également de les initier aux plaisirs d’une alimentation saine, biologique et locale. Et comme on est toujours plus attiré par ce que l’on a soi-même préparé, pourquoi ne pas en profiter pour leur apprendre à cuisiner ? Suivre la vie de ses fruits et des légumes de la terre à l’assiette est une merveilleuse manière d’apprendre à bien manger. 

Alors, prêt à passer au jardin avec vos bambins ? Riche en découvertes et en apprentissages, le potager est aussi un incroyable lieu de partage. Pour un maximum de convivialité, pensez à planter des fruits rouges que vous récolterez en famille avant d’en faire tous ensemble de délicieuses confitures : plaisir et rigolades garanties !

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Quelles plantes choisir pour de petits espaces ?

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube