Faites face aux petits tracas de l’été grâce aux plantes

Femme se prélassant sur sa terrasse au vert

Coups de soleil, piqûres de méduses, de moustiques, nausées… Si l’été est synonyme de détente, les activités que nous pratiquons aux beaux jours ne sont pas de tout repos. Les randonnées, baignades, longs trajets en voiture, mettent l’organisme à rude épreuve. Et même pour les plus calmes, la saison estivale peut être la cause de désagréments que la nature peut vous aider à traiter.

#1. Pour repousser les moustiques, plantez du basilic citron 

Basilic

Ennemi public numéro un l’été, le moustique peut rendre vos nuits et vos soirées infernales…
Heureusement, certains végétaux peuvent vous permettre de construire une barrière naturelle contre les moustiques et vous éviter d’employer des produits chimiques qui nuisent à l’environnement et à votre santé.

L’odeur du thym de Provence éloigne les petites bêtes gênantes en créant des confusions olfactives. La mélisse, le basilic citron et le géranium odorant dégagent également des odeurs que les moustiques détestent.  Pour dormir à poings fermés, placez-en quelques pots au bord de vos fenêtres, sur votre balcon ou en petit bouquet dans un verre à côté de votre lit.

#2. Pour soigner les piqûres, appliquez de l’huile essentielle de lavande

huile essentiel de lavande

Vous avez été piqué par un moustique et vous ne pouvez pas vous empêcher de vous gratter ? Pas de panique, les huiles essentielles sont là pour vous soulager ! L’huile essentielle d’arbre à thé et la lavande officinale sont réputées pour leurs propriétés apaisantes et antiseptiques. Utilisez-les en cas de piqûre de moustique, de guêpe, d’abeille, de méduse ou après avoir marché sur un oursin. Retirez l’épine ou le dard, déposez une goutte sur une compresse imbibée d’eau froide et tamponnez la peau. Pour une action plus radicale ou si vous n’avez pas le bon matériel, mettez directement une goutte sur la plaie. 

Autre remède : vous pouvez aussi frotter les piqûres avec des feuilles d’oseille. En effet, cette plante permet de soulager la douleur et de diminuer le renflement dû à la piqûre.

L’huile essentielle d’eucalyptus peut aussi faire des miracles en prévention contre les moustiques. Vous pouvez en mettre au creux du poignet, en imbiber un mouchoir ou mélanger deux gouttes à votre crème hydratante corporelle afin d’éloigner ces petites bêtes un maximum.

#3. Pour apaiser les coups de soleil, fabriquez des compresses de laitue

Laitue

Contre les coups de soleil, direction le potager ! En été, s’il y a bien deux fruits et légumes qui sont souvent présents dans le frigo, c’est la tomate et la salade verte. En plus de rafraîchir notre estomac, ces deux aliments peuvent apaiser les brûlures légères causées par le soleil. 

Prenez une tomate, coupez-la en deux puis frottez-là sur votre peau jusqu’à absorption complète du jus. Répétez l’opération chaque jour tant que votre peau est douloureuse. 

Vous pouvez aussi fabriquer des compresses de laitue. Faites bouillir des feuilles dans de l’eau et laissez refroidir le liquide quelques heures au frigo. Vous disposez alors d’une véritable lotion décongestionnante. Imbibez ensuite des cotons et placez-les délicatement sur la peau. 

Les infusions de pétales de souci peuvent être appliquées suivant la même méthode.

#4. Pour éviter le mal des transports, mâchez de la menthe

menthe

Plusieurs heures de vol en avion, traverser la France en voiture, prendre le bus en famille… Les voyages c’est chouette mais pas quand on a le mal des transports. Pour lutter contre la cinétose, nom scientifique de cette indisposition, vous pouvez utiliser de la menthe poivrée et de la menthe gingembre.

Faites infuser quelques feuilles de menthe séchée puis remplissez une bouteille du breuvage pour la route. Plus radical, vous pouvez directement mâcher les feuilles au plus fort de la nausée.

#5. Pour apaiser les douleurs, optez pour les têtes de camomille !

camomille

Que celui qui ne s’est jamais cogné le pied dans les criques de bord de mer lève la main ! Contre les petites blessures, écorchures, coups, pas besoin de se ruer tout de suite sur la trousse à pharmacie. Un flacon d’huile essentielle peut suffire. 

La lavande officinale ou lavande vraie, en plus de soulager les piqûres, peut résorber un hématome. Vous pouvez l’utiliser diluée en massage. 

L’huile essentielle d’hélichryse ou “huile du boxeur”, est réputée contre les gros bleus. Elle évitera que l’hématome ne s’étende et aidera à la cicatrisation des plaies.  

Dans votre jardin, la pâquerette hachée en cataplasme soulage les ecchymoses de petite taille.  Les têtes de camomille infusées et appliquées sur des compresses ont également des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. 

Cet été, pas besoin d’alourdir votre pharmacie, ni de vous ruiner dans des produits chimiques coûteux et nocifs. Pour des maux bénins mais compliqués à éviter, les plantes, fruits, légumes et huiles essentielles suffisent.

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube