Faites pousser vos fruits et légumes à partir de leurs restes

Ne jetez plus ce trognon de laitue, cette tête de poireau ou encore ce beau noyau d’avocat : vos fruits et légumes ont de beaux restes que vous pouvez faire repartir avec quelques astuces. Nul besoin d’avoir la main verte ni de disposer d’un potager pour manger de jeunes pousses toutes fraîches, faire des économies et s’émerveiller devant ces végétaux qui reprennent vie. Vous souhaitez connaître les techniques de base pour donner une nouvelle jeunesse à vos restes de fruits et légumes ? Lisez ce qui suit ! 

Relancez la pousse de vos salades, poireaux, choux, fenouils, céleris …

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la plupart des légumes que nous consommons sont susceptibles de faire de nouvelles pousses. Nos végétaux ne sont pas difficiles, il leur suffit d’un peu d’eau et de quelques rayons de soleil. Le poireau, le fenouil, le céleri, la laitue, les oignons nouveaux, la citronnelle ou encore le chou chinois, font partie des légumes qui repoussent le plus facilement.

Lorsque vous les consommez, coupez les feuilles que vous allez cuisiner et conservez la base de votre légume sur une hauteur de quelques centimètres. Déposez ce trognon dans un bol contenant un fond d’eau. Seule la partie basse de la base du légume doit être immergée. Placez le récipient dans un endroit lumineux afin que votre plante puisse bénéficier d’un éclairage naturel. Changez l’eau tous les jours ou tous les deux jours afin d’éviter qu’elle ne se trouble. 

Au bout de quelques jours de nouvelles feuilles devraient faire leur apparition et prendre de l’ampleur. Vous pourrez alors les récolter pour les consommer ou choisir de planter votre légume en pleine terre pour qu’il continue sa croissance. 

Relancez la pousse de vos salades, poireaux, choux, fenouils, céleris …

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la plupart des légumes que nous consommons sont susceptibles de faire de nouvelles pousses. Nos végétaux ne sont pas difficiles, il leur suffit d’un peu d’eau et de quelques rayons de soleil. Le poireau, le fenouil, le céleri, la laitue, les oignons nouveaux, la citronnelle ou encore le chou chinois, font partie des légumes qui repoussent le plus facilement.

Lorsque vous les consommez, coupez les feuilles que vous allez cuisiner et conservez la base de votre légume sur une hauteur de quelques centimètres. Déposez ce trognon dans un bol contenant un fond d’eau. Seule la partie basse de la base du légume doit être immergée. Placez le récipient dans un endroit lumineux afin que votre plante puisse bénéficier d’un éclairage naturel. Changez l’eau tous les jours ou tous les deux jours afin d’éviter qu’elle ne se trouble. 

Au bout de quelques jours de nouvelles feuilles devraient faire leur apparition et prendre de l’ampleur. Vous pourrez alors les récolter pour les consommer ou choisir de planter votre légume en pleine terre pour qu’il continue sa croissance. 

Des fanes de carottes, betteraves et navets à profusion

Vous appréciez les soupes, les tartes ou encore le pesto à base de fanes de carottes, de betteraves ou de navets ? Lorsque vous cuisinez ces légumes, conservez leurs têtes feuillues et disposez-les dans un plat dans lequel vous aurez préalablement versé un peu d’eau. Placez votre petit potager à la lumière et renouvelez son eau fréquemment. Vous verrez apparaître de nouvelles fanes que vous pourrez à nouveau consommer. Si vous le souhaitez, vous pourrez également replanter vos plants afin d’obtenir de nouvelles pousses et peut-être même des fleurs et des graines ! 

Des fanes de carottes, betteraves et navets à profusion

Vous appréciez les soupes, les tartes ou encore le pesto à base de fanes de carottes, de betteraves ou de navets ? Lorsque vous cuisinez ces légumes, conservez leurs têtes feuillues et disposez-les dans un plat dans lequel vous aurez préalablement versé un peu d’eau. Placez votre petit potager à la lumière et renouvelez son eau fréquemment. Vous verrez apparaître de nouvelles fanes que vous pourrez à nouveau consommer. Si vous le souhaitez, vous pourrez également replanter vos plants afin d’obtenir de nouvelles pousses et peut-être même des fleurs et des graines ! 

Basilic, citronnelle, menthe … : multipliez vos plantes aromatiques à l’infini

Quelle tristesse de jeter les tiges de basilic, de romarin ou de menthe après les avoir dépossédées de leurs feuilles. Donnez-leur une nouvelle vie en effectuant une bouture. Avec un peu de patience vous obtiendrez gratuitement des pieds tout neufs. Vous pourrez ainsi profiter de vos aromates à l’infini ! Basilic, menthe, verveine, thym, romarin, lavande ou encore sauge peuvent être bouturés et former un joli jardin aromatique « fait-maison ». 

Pour bouturer vos plantes aromatiques, prélevez une tige d’une dizaine de centimètres. Ôtez une partie de feuilles : ne conservez que les deux ou trois feuilles situées au niveau de la partie supérieure. Plongez largement la partie inférieure de la tige dans un verre d’eau et disposez l’ensemble dans un lieu suffisamment chaud et lumineux. 

Au bout de quelques jours ou de quelques semaines, des racines devraient pousser à la base de la tige. Attendez qu’elles aient pris un peu d’ampleur puis plantez vos jeunes pousses dans un pot rempli de terreau. N’oubliez pas d’arroser régulièrement vos aromates et de les placer dans un endroit baigné de lumière naturelle et chauffé. 

Basilic, citronnelle, menthe … : multipliez vos plantes aromatiques à l’infini

Quelle tristesse de jeter les tiges de basilic, de romarin ou de menthe après les avoir dépossédées de leurs feuilles. Donnez-leur une nouvelle vie en effectuant une bouture. Avec un peu de patience vous obtiendrez gratuitement des pieds tout neufs. Vous pourrez ainsi profiter de vos aromates à l’infini ! Basilic, menthe, verveine, thym, romarin, lavande ou encore sauge peuvent être bouturés et former un joli jardin aromatique « fait-maison ». 

Pour bouturer vos plantes aromatiques, prélevez une tige d’une dizaine de centimètres. Ôtez une partie de feuilles : ne conservez que les deux ou trois feuilles situées au niveau de la partie supérieure. Plongez largement la partie inférieure de la tige dans un verre d’eau et disposez l’ensemble dans un lieu suffisamment chaud et lumineux. 

Au bout de quelques jours ou de quelques semaines, des racines devraient pousser à la base de la tige. Attendez qu’elles aient pris un peu d’ampleur puis plantez vos jeunes pousses dans un pot rempli de terreau. N’oubliez pas d’arroser régulièrement vos aromates et de les placer dans un endroit baigné de lumière naturelle et chauffé. 

Ail, oignon et échalote : décuplez-les 

Ne vous débarrassez plus de la base de vos oignons ni de vos gousses d’ail ou d’échalote germées : replantez-les afin d’obtenir de nouveaux bulbes à moindres frais ! 

Pour ce faire, mettez simplement votre gousse d’ail ou d’échalote germée  en terre. Pensez à orienter la partie pointue vers le haut. Si tout se passe bien, après plusieurs semaines des pousses apparaîtront et grandiront pendant plusieurs mois. Les bulbes seront prêts à être récoltés lorsque les tiges commenceront à se dessécher. 

Pour l’oignon, consommez la partie supérieure et conservez la partie basse, celle d’où part le système racinaire. Placez cette partie inférieure directement en terre ou faites-la préalablement tremper dans un verre rempli d’eau afin de voir la pousse se faire. Récoltez votre oignon lorsque sa tige commence à jaunir. 

Ail, oignon et échalote : décuplez-les 

Ne vous débarrassez plus de la base de vos oignons ni de vos gousses d’ail ou d’échalote germées : replantez-les afin d’obtenir de nouveaux bulbes à moindres frais ! 

Pour ce faire, mettez simplement votre gousse d’ail ou d’échalote germée  en terre. Pensez à orienter la partie pointue vers le haut. Si tout se passe bien, après plusieurs semaines des pousses apparaîtront et grandiront pendant plusieurs mois. Les bulbes seront prêts à être récoltés lorsque les tiges commenceront à se dessécher. 

Pour l’oignon, consommez la partie supérieure et conservez la partie basse, celle d’où part le système racinaire. Placez cette partie inférieure directement en terre ou faites-la préalablement tremper dans un verre rempli d’eau afin de voir la pousse se faire. Récoltez votre oignon lorsque sa tige commence à jaunir. 

Faites pousser vos noyaux d’avocat, de mangue, de datte et de litchi

Vous rêvez de vous constituer un magnifique verger tropical ? Pensez à conserver les noyaux des avocats, mangues, dattes ou encore litchis que vous consommez. Vous pourrez les faire germer et les planter afin d’obtenir de beaux arbres exotiques. Côté fruits, il n’est pas certain que vous puissiez en récolter sous nos latitudes, mais peut-être aurez vous de belles surprises ! 

Pour faire pousser un avocatier, prélevez délicatement le noyau d’un avocat bien mûr. Nettoyez-le puis disposez-le au dessus d’un verre d’eau de sorte que seule sa base, de forme arrondie, trempe dans l’eau. La partie pointue du noyau doit quant à elle être orientée vers le haut. Utilisez trois cure-dents afin de maintenir le noyau en suspension au dessus du verre. Placez-le tout dans une pièce chauffée et bien éclairée. N’oubliez pas de renouveler l’eau régulièrement pour éviter qu’elle ne devienne saumâtre. Attendez quelques semaines : le noyau devrait se fendre en deux et laisser apparaître une jeune pousse ainsi que des racines. Lorsque ces dernières atteignent quelques centimètres, plantez votre avocatier dans un pot. Ensevelissez le noyau seulement à moitié et arrosez-le régulièrement afin de le maintenir humide. Placez-le dans un environnement lumineux et suffisamment chaud. 

Vous pouvez également faire germer et replanter les noyaux de vos mangues, dattes ou encore litchis. Pour cela, prélevez et nettoyez le noyau. Dans le cas de la mangue, ouvrez délicatement le noyau et extrayez l’amande qui s’y trouve. Placez le noyau dans une feuille d’essuie-tout humide puis enfermez le tout dans un sac à congélation ou dans une boite hermétique. Placez l’ensemble dans un endroit sombre et chaud. Au bout de quelques semaines vos noyaux devraient germer. Une fois la jeune pousse et les racines apparues, plantez le noyau germé en terre, les racines orientées vers le bas, la pousse vers le haut. Là encore, chaleur, lumière et humidité seront les meilleurs alliés de votre petit arbre exotique. 

Faites pousser vos noyaux d’avocat, de mangue, de datte et de litchi

Vous rêvez de vous constituer un magnifique verger tropical ? Pensez à conserver les noyaux des avocats, mangues, dattes ou encore litchis que vous consommez. Vous pourrez les faire germer et les planter afin d’obtenir de beaux arbres exotiques. Côté fruits, il n’est pas certain que vous puissiez en récolter sous nos latitudes, mais peut-être aurez vous de belles surprises ! 

Pour faire pousser un avocatier, prélevez délicatement le noyau d’un avocat bien mûr. Nettoyez-le puis disposez-le au dessus d’un verre d’eau de sorte que seule sa base, de forme arrondie, trempe dans l’eau. La partie pointue du noyau doit quant à elle être orientée vers le haut. Utilisez trois cure-dents afin de maintenir le noyau en suspension au dessus du verre. Placez-le tout dans une pièce chauffée et bien éclairée. N’oubliez pas de renouveler l’eau régulièrement pour éviter qu’elle ne devienne saumâtre. Attendez quelques semaines : le noyau devrait se fendre en deux et laisser apparaître une jeune pousse ainsi que des racines. Lorsque ces dernières atteignent quelques centimètres, plantez votre avocatier dans un pot. Ensevelissez le noyau seulement à moitié et arrosez-le régulièrement afin de le maintenir humide. Placez-le dans un environnement lumineux et suffisamment chaud. 

Vous pouvez également faire germer et replanter les noyaux de vos mangues, dattes ou encore litchis. Pour cela, prélevez et nettoyez le noyau. Dans le cas de la mangue, ouvrez délicatement le noyau et extrayez l’amande qui s’y trouve. Placez le noyau dans une feuille d’essuie-tout humide puis enfermez le tout dans un sac à congélation ou dans une boite hermétique. Placez l’ensemble dans un endroit sombre et chaud. Au bout de quelques semaines vos noyaux devraient germer. Une fois la jeune pousse et les racines apparues, plantez le noyau germé en terre, les racines orientées vers le bas, la pousse vers le haut. Là encore, chaleur, lumière et humidité seront les meilleurs alliés de votre petit arbre exotique. 

Redonnez vie à vos ananas

Décoratif dans nos corbeilles de fruits, le beau plumeau de l’ananas peut trouver une nouvelle vie dans votre jardin exotique ! Pour cela, rien de plus simple :  lorsque vous découpez votre ananas prélevez la partie feuillue avec sa base. Plongez la partie inférieure de ce petit bouquet dans un récipient contenant un peu d’eau et placez l’ensemble dans un endroit chaud et bien éclairé. 

Après plusieurs semaines de petites racines et de jeunes feuilles pointer le bout de leur nez. Lorsque le système racinaire est suffisamment étoffé, plantez votre jeune ananas dans un pot afin qu’il puisse se développer et devenir une belle plante d’intérieur. 

Le jardinage n’étant pas une science exacte, n’hésitez pas à multiplier les expériences et à mettre en culture plusieurs restes de légumes à la fois. Vous augmenterez ainsi vos chances d’obtenir une belle plante viable ou de délicieuses pousses consommables. Avec un peu de patience et de persévérance le résultat sera au rendez-vous ! 

Redonnez vie à vos ananas

Décoratif dans nos corbeilles de fruits, le beau plumeau de l’ananas peut trouver une nouvelle vie dans votre jardin exotique ! Pour cela, rien de plus simple :  lorsque vous découpez votre ananas prélevez la partie feuillue avec sa base. Plongez la partie inférieure de ce petit bouquet dans un récipient contenant un peu d’eau et placez l’ensemble dans un endroit chaud et bien éclairé. 

Après plusieurs semaines de petites racines et de jeunes feuilles pointer le bout de leur nez. Lorsque le système racinaire est suffisamment étoffé, plantez votre jeune ananas dans un pot afin qu’il puisse se développer et devenir une belle plante d’intérieur. 

Le jardinage n’étant pas une science exacte, n’hésitez pas à multiplier les expériences et à mettre en culture plusieurs restes de légumes à la fois. Vous augmenterez ainsi vos chances d’obtenir une belle plante viable ou de délicieuses pousses consommables. Avec un peu de patience et de persévérance le résultat sera au rendez-vous ! 

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Top 5 des déchets à mettre au compost

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube