L’aquaponie, c’est quoi ?

Culture en aquaponie

Après l’aquabike, l’aquarunning ou encore l’aquatrampoline, voici qu’arrive la natation avec des poneys ? Non, rassurez-vous, l’aquaponie ce n’est pas du tout une énième activité aquatique. Il s’agit tout simplement d’un procédé, vieux de plusieurs siècles mais qui effectue son grand retour sur le devant de la scène, qui vous permettra de faire pousser fruits et légumes avec un simple aquarium de poissons ! Allez, on vous dit tout.

Le mot-valise vient de la contraction des mots aquaculture et hydroponie. L’aquaculture, comme chacun le sait, est le fait d’élever des poissons (ou autres êtres aquatiques); l’hydroponie désigne quant à elle la culture de végétal hors sol avec de l’eau enrichie en nutriments. L’aquaculture est donc la rencontre de ces deux univers pour créer une technique Ô combien bonne pour l’environnement. Et pour vous.

Comment ça marche ?

Système d'aquaponie : plantes qui poussent à l'aide de poissons

Mais alors, comment ça marche ? Dans l’écosystème aquaponique et dans un procédé de nitrification, l’eau contenant les déjections des poissons est amenée à l‘aide d’une pompe dans les bacs de culture où se trouvent les plantes, et surtout toutes sortes de bactéries. Là, ces bactéries vont transformer les dites déjections en nutriments qui deviendront un engrais naturel pour les plantes. Une fois que l’eau a été purifiée et nettoyée par les plantes, elle repart dans l’aquarium, toujours par un système de pompe.

Les poissons salissent l’eau pour les plantes et les plantes nettoient l’eau pour les poissons, tout cela dans un circuit fermé indépendant qui ne nécessite pas, ou à peine, votre intervention ! Elle est pas belle, la vie ? Ou plutôt, elle est pas belle, la nature ?

Pourquoi pratiquer l’aquaponie ?

Culture de légumes

Parce que c’est un moyen original et ludique de cultiver des légumes bios et ultra sains. A vous les salades, poireaux, tomates, concombres, courges, aubergines et plantes aromatiques à volonté ! Le procédé ne nécessite pas l’utilisation d’engrais, de produits chimiques ou autres pesticides… De plus, vous n’avez pas grand chose à faire, puisqu’il suffit simplement chaque jour de nourrir vos petits poissons (veillez à leur donner des aliments de qualité, sinon cela aura évidemment un impact sur vos cultures) et de vérifier le taux d’acidité de votre eau grâce à des tests PH. Enfin, c’est évidemment un geste écologique sans nom. A l’heure où la planète souffre de surconsommation, de pollution de l’air et des sols, elle ne pourra que vous en être reconnaissante.

Où trouver et où installer son système aquaponique ?

Petite serre dans un jardin

Il est possible de trouver en ligne des boutiques aquaponiques vous proposant des kits prêts à l’emploi pour une installation simple et aisée. Si vous êtes bricoleur et courageux, vous pouvez aussi très bien fabriquer vous-même votre structure aquaponique. Là aussi vous trouverez en ligne de nombreux guides vous indiquant la marche à suivre.

Vous pouvez placer votre petit système aussi bien en intérieur (garage, cave, véranda, serre) qu’en extérieur (jardin, cour, et même sur le toit). Pour une culture aquaponique en intérieur, dans un appartement par exemple, il faudra veiller à installer des lampes sur votre système, ce qui est tout de suite moins écolo.

Avec ses nombreux avantages, l’aquaponie risque de faire pas mal d’adeptes, alors pourquoi pas vous ?

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube