Le chien dans l’histoire

Après s’être intéressé à l’histoire du chat, quoi de plus naturel que de plonger dans celle du chien, pour le plus grand plaisir des amateurs de canidés. De plus, aujourd’hui nous célébrons la journée internationale du chien. Un rappel du lien fort qui unit cet animal à l’homme depuis des millénaires !

Jours de fête pour les chiens

Eh oui, le 26 août c’est la journée mondiale du chien. D’origine anglo-saxonne, cette journée a été créée par l’IFAW, le Fonds International pour la Protection des Animaux.

Cette journée a pour but de célébrer le chien et de nous inciter à en prendre soin. C’est aussi le moment de soutenir les divers projets visant à améliorer leurs conditions de vie. De nombreuses actions sont proposées ce jour-ci, comme l’adoption car malheureusement les abandons sont de plus en plus nombreux. Mais avouons-le, c’est aussi un bon argument pour beaucoup de poster des photos ou vidéos de leur animal sur la toile ! 

Une histoire Pré-historique 

Comme vous le savez certainement, le chien descend du loup et celui-ci est le premier animal domestiqué par l’homme. L’homme et le loup se côtoient depuis des centaines de milliers d’années sur la planète. Les deux espèces se sont différenciées génétiquement entre -36 900 et -41 500 ans, date à laquelle débute la domestication de l’animal. Le chien aide l’homme à la chasse et à garder ses troupeaux ; l’homme le nourrit et en prend soin en retour. On a même retrouvé des ossements de chiens aux cotés de squelette humains dans des tombes datant de plus de 11 000 ans. Un témoin archéologique de cette relation étroite. 

Une place dans la mythologie 

Dans la mythologie antique, on découvre l’importance que l’on donnait à nos compagnons. Le dieu Anubis, gardien des morts était représenté de manière symbolique avec une tête de chien. Lorsqu’un pharaon venait à mourir, on momifiait sa dépouille avec celle d’un chien.

En Grèce, Cerbère, un chien à trois têtes, garde les portes de l’Enfer au bord du Styx empêchant ainsi les âmes de s’enfuir. On a également découvert des écritures, démontrant que les Grecs et Égyptiens donnés déjà des noms à leurs compagnons !

Les heures sombres du chien

Malheureusement, le chien n’a pas toujours été choyé. Au 12eme siècle, on définit les lévriers et mastiff comme des races nobles et les autres comme étant des « bâtards ». Ces derniers étaient réservés au peuple pour des taches harassantes aux champs comme tracter des charrettes, tourner des roues et autres travaux pénibles.

Au milieu du 19ème, lors des premières grandes expositions canines, on reconnaît enfin les différentes caractéristiques physiques de chaque race.

Aujourd’hui

Aujourd’hui on ne dénombre pas moins de 400 races de chien dans le monde, résultat de croisements réalisés par l’homme au fil des siècles. Il y en a pour tous les goûts, de toutes les tailles et aux caractère différents. Un amour du chien que l’on retrouve un peu partout comme au cinéma. Les héros sont accompagnés de leurs fidèles compagnons de Milou à Rantanplan pour parfois les glorifier et de temps en temps les taquiner.

Alors, pour rendre hommage à cette si longue amitié entre l’Homme et le chien, n’oubliez pas de prendre soin de lui… Et cela comme si c’était tous les jours sa fête !

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube