Lafuma Mobilier

Collines d'Anneyron dans la Drôme

Lafuma Mobilier est un véritable symbole du Made in France et le fruit d’un savoir-faire d’excellence. Jardiland est fier de le compter parmi ses partenaires de longue date. Depuis plus de 60 ans, le mobilier de jardin, savant mélange de toile et de tube alliant confort et praticité, est pensé et fabriqué à Anneyron (Drôme). C’est là où se sont succédées trois générations de dirigeants de la famille Lafuma. Depuis 2013, c’est Arnaud du Mesnil qui est en charge de perpétuer l’héritage familial tout en regardant vers l’avenir. Rencontre avec ce dernier. 

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Arnaud du Mesnil, directeur général de Lafuma Mobilier depuis 2013. Mon projet et celui de toute l’équipe est de poursuivre l’action des fondateurs Lafuma en continuant à innover et à conquérir de nouveaux territoires.

Arnaud du Mesnil

Pouvez-vous nous parler de l’histoire de l’entreprise ? L’épopée Lafuma Mobilier ?

En 1930, trois frères Lafuma, Victor, Alfred et Gabriel, plantent leur drapeau sur ce terrain de conquête qu’est la Drôme pour développer le premier sac à dos à armatures métalliques. C’est ainsi qu’ils associent le confort de la toile avec la résistance du tube, association qui va constituer l’ADN de la marque.  Ce sac à dos va devenir très vite iconique : il va accompagner les premières expéditions, à la fois polaires et militaires. Lafuma devient alors la marque qui incarne l’esprit pionnier et l’esprit de liberté. Comme notre mobilier aujourd’hui qui se réinvente sur tous les terrains.

En 1954, c’est la naissance avec l’apparition de Lafuma Mobilier.
A partir du fameux sac à dos à armatures métalliques, la première collection de mobilier de camping va être développée dans l’atelier. La Miss France de cette année-là en fera même la promotion. Cette innovation forte se fait en lien avec le besoin consommateur de l’époque (c’était les grandes phases d’extension des congés payés, le développement des loisirs) et déjà dans une logique d’éco-design avec l’objectif de faire plus avec moins. C’est à dire apporter plus de confort et de praticité avec une base matière sobre et réduite.

Après le mariage et la naissance, on arrive dans une grande phase de développement. Dans les années 60 et 80, Lafuma devient une marque iconique à la conquête de nouveaux territoires. Cela se traduit par de nouveaux produits qui rentrent dans le territoire du design – par exemple le Sundecker, un bain de soleil qui a gagné de nombreux prix design et qui a été présenté au salon de Milan ou alors le fauteuil Dagobert qui a également été primé de nombreuses fois.

Lafuma devient la marque de la liberté et du développement des loisirs comme en témoigne le slogan “Le mobilier du 7ème jour”. C’est la marque de la relaxation, qui permet le réconfort après l’effort et c’est la raison pour laquelle elle va, très rapidement, parler aux cœurs de tous les français.

Après ces phases de développement, il y a eu aussi des phases de crise mais Lafuma est toujours resté fidèle à ses convictions de fabrication ici, à Anneyron. La marque a gardé sa compétitivité industrielle ce qui nous permet d’être encore là aujourd’hui. Ces crises se sont traduites par un changement d’actionnaire en 2013. Il y a eu un plan social important et depuis le redémarrage de notre activité autour d’un nouveau plan de développement et une organisation dédiée à Lafuma Mobilier. Cela se traduit à la fois dans l’usine et à travers un nouveau projet : celui de construire une start-up de 60 ans, ce que nous sommes aujourd’hui.

Quel est le lien entre Lafuma et la ville d’Anneyron ?

Ville d'Anneyron

Le lien entre Lafuma et la ville d’Anneyron est très fort car c’est le lieu du projet de démarrage de 1930 selon lequel les trois frères Lafuma vont faire l’association du tube métallique et de la toile pour fabriquer le premier sac à dos à armatures métalliques. C’est aussi le lieu de la naissance du premier mobilier Lafuma en 1954 à partir du sac à dos. C’est le lieu de la constitution de notre savoir-faire qui finalement est l’association du travail passionné d’ouvriers anneyronnais et de machines qui vont être installées dans nos ateliers et qui sont, pour la plupart, programmées par des entreprises locales. Trois générations de management se sont succédées à la tête de Lafuma et trois générations d’ouvriers. Lafuma est ainsi devenu le 1er employeur d’Anneyron depuis 1930.

D’autre part, ce lien est permanent et continu. Dans la vie d’une entreprise comme dans la vie d’une famille il y a des hauts et des bas évidemment… Mais le plus important, c’est d’arriver à surmonter les difficultés et d’innover sans cesse. Arriver à se réinventer et ne pas céder à la tentation de délocaliser par exemple. La marque aujourd’hui s’impose comme la marque durable et de référence du mobilier Outdoor…

Le maintien de cette marque à Anneyron est donc un symbole fort.

Pour la petite anecdote, un des membres de la famille Lafuma, Maurice, a été maire d’Anneyron ce qui montre aussi le lien fort entre l’équipe de direction Lafuma et la commune. A la fois via l’emploi, via la participation au projet de développement de la commune, mais aussi via le développement commercial des marques locales. En effet, Lafuma a toujours joué un rôle clé dans l’écosystème drômois. Aujourd’hui encore, nous pilotons une braderie qui a lieu en décembre, le Noël Magique, qui est faite avec toutes les belles marques de la région.

Qu’est-ce que la Drôme, la région où est implantée l’entreprise, évoque pour vous ?

La Drôme c’est un territoire unique. Ses collines sont le lieu d’émergence et de développement de la marque Lafuma. C’est le territoire parfait pour les activités physiques (randonnées et aujourd’hui trail) qui ont permis l’essor de la marque. Et puis la Drôme c’est aussi un art de vivre. C’est l’endroit propice pour sortir un transat au bord du Rhône ou sur les hauteurs avec un petit verre de Saint-Joseph ou d’Hermitage ! La Drôme c’est donc finalement la synthèse parfaite de la marque Lafuma à travers l’effort et le réconfort, le sport et le bien-être. C’est ce que j’aime beaucoup dans cette région.

Quelles sont les valeurs de l’entreprise ?

Ouvriers touchant la toile Lafuma

Lafuma Mobilier est une marque aux valeurs fortes.

La première, c’est l’engagement avec la conviction du Made in France et du local à travers l’aide au développement commercial des marques régionales comme nous l’avons précédemment évoqué mais aussi à travers des partenariats forts comme celui que nous avons fait avec la marque 1083.

La deuxième, c’est la bienveillance. Lafuma Mobilier s’adresse à tous les consommateurs, tous les amateurs de farniente ou tous ceux qui ont besoin de confort et de détente. L’objectif de la marque, sa mission, c’est de rendre la vie plus facile et plus confortable.

La troisième, c’est la liberté. Lafuma a toujours eu cet esprit pionnier qui s’est traduit par la fabrication de son mobilier et d’une manière générale, le développement de ses produits, dans un esprit d’aventure et de conquête (y compris dans des territoires qui ne sont pas attendus sans avoir peur de « casser » les codes).

Cet esprit de bienveillance et de liberté est vraiment ce qui fait aussi la connexion forte de la marque avec tous les français. Ce n’est pas un hasard si aujourd’hui Lafuma est une des marques préférées des français.

Qu’est-ce qui vous anime dans votre relation à la marque ?

La passion pour la marque se vit tous les jours. C’est d’abord la passion de faire partie de cette fantastique histoire Lafuma, d’être au service d’une marque avec des valeurs fortes : la liberté, l’engagement et la bienveillance. C’est aussi la passion de développer un produit depuis la matière première jusqu’à sa mise sur le marché. Avoir l’intégralité des fonctions réunies sur un site et conquérir de nouveaux territoires avec l’ensemble des métiers qui constituent notre savoir-faire. Enfin, c’est la passion de pouvoir améliorer la vie de nos consommateurs.

J’ai la conviction qu’aujourd’hui nous répondons à un enjeu clé qui est d’assurer le bien-être de nos consommateurs, soumis à une pression de plus en plus forte. Le bien-être aujourd’hui c’est la possibilité de déconnecter, de récupérer, et nos produits sont parfaitement conçus pour ces nouveaux enjeux sociologiques.

Designer en train de dessiner les produits

Peut-on parler d’une famille Lafuma ?

La famille Lafuma c’est une réalité qui a duré pendant plusieurs dizaines d’années avec trois frères Victor, Gabriel et Alfred, qui sont tous les trois au démarrage du projet. Ce sont ensuite trois générations de dirigeants de la famille qui ont piloté l’entreprise et qui l’ont amenée à conquérir de nouveaux marchés.

Pour nous, cet esprit de famille fait partie de notre histoire et reste une réalité. Nous sommes par exemple très souvent en discussion avec un de ceux qui a fondé le mobilier Lafuma, Jean Lafuma. Il a 90 ans et habite à Anneyron.

L’objectif est évidemment de prolonger cet esprit de famille. C’est à l’image de la marque Lafuma qui est une marque durable et transgénérationnelle. Aujourd’hui, nous intégrons cet esprit familial dans notre management, dans notre projet. C’est pour cela que l’on parle de start-up de 60 ans. Nous avons cette combinaison d’un savoir-faire historique et très empreint de l’esprit familial, et puis des nouveaux arrivants qui représentent l’avenir, les nouveaux territoires à conquérir (le digital, l’international…) et cette volonté d’innover.

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube