Les aliments qui réchauffent en hiver

Les aliments qui réchauffent en hiver

Vous avez mis un bonnet, des gants, quatre couches de vêtements et vous avez encore froid ? Jetez un oeil à votre assiette ! Certains aliments, au-delà de la soupe et de la tisane, sont réputés pour vous aider à augmenter la température de votre organisme, découvrez lesquels !

Les protéines entraînent une thermogénèse

Les protéines entraînent une thermogénèse

Si vous avez froid, consommez des protéines. La viande, le poisson, les oeufs, mais aussi le riz brun, les légumineuses comme les lentilles ou le quinoa sont excellents en hiver. Pour les digérer, notre corps se met au travail, davantage qu’avec d’autres aliments, ce qui produit naturellement de la chaleur : on appelle ce processus la thermogenèse.

Préférez toujours le riz brun ou complet, les fèves, les pois chiches, mais aussi l’avoine. Consommez-les plutôt au déjeuner, car au dîner cela pourrait alourdir votre digestion et donc entraver votre sommeil.

L’ail et l’oignon réchauffent le sang

L’ail et l’oignon réchauffent le sang

En toute saison, l’ail et l’oignon sont des aliments incontournables de la cuisine ! Outre leurs effets antiseptiques, anti-infectieux, protecteurs pour le système cardio-vasculaire, ils renferment des propriétés contre le froid.

Ils stimulent et activent le plasma, ce qui va favoriser un drainage des toxines. Ce processus accumule de l’énergie dans les cellules, réchauffe le sang et permet donc de lutter contre le refroidissement du corps. L’effet est décuplé lorsque l’ail et l’oignon sont consommés crus et en petites quantités, idéalement accompagnés de pain complet

Les épices stimulent le système nerveux

Les épices favorisent la thermogenèse. C’est surtout le cas du piment et du poivre noir. Leur saveur piquante stimule le système nerveux et active la production de chaleur dans l’organisme. Toute personne qui a déjà croqué dans un piment approuvera !

Le piment contient de la capsaïcine, composé chimique qui lui confère son côté relevé et qui active la production d’adrénaline. Les membres sont mieux irrigués donc se refroidissent moins vite. C’est la même chose avec le gingembre frais qui agit lui via le gingérol. Grâce à lui, le système sanguin est comme dopé. On vous conseille de consommer du gingembre frais, pour profiter de tous ses bienfaits.

Les boissons chaudes font du bien

Les boissons chaudes font du bien

Le café contient de la caféine qui favorise la combustion des graisses par l’organisme. Ce mécanisme fournit de l’énergie et donc de la chaleur. Comme les épices, il augmente également la thermogénèse. Le thé vert contient lui aussi un peu de caféine et des catéchines qui agissent sur la sécrétion de noradrénaline, une hormone qui booste la production de chaleur. 

Cependant, certains estiment que la sensation de chaleur liée aux boissons chaudes est temporaire. Confronté au chaud ou au froid, l’organisme lutte pour rééquilibrer la température du corps. Il transpire et/ou se refroidit. La solution ? Opter pour des boissons tièdes ou vous contenter de cette douce chaleur éphémère. Mieux, boire des boissons chaudes aux épices comme des infusions à la la cannelle, au gingembre ou à la cardamome. 

Attention aux fausses bonnes idées comme l’alcool qui malgré une croyance populaire, provoque une vasoconstriction et fait baisser la température corporelle. N’abusez donc pas du vin chaud ! A noter aussi, tous les plats mijotés traditionnels d’hiver comme le pot-au-feu, le petit salé, le cassoulet, la poule au pot, la potée, sont chaudement recommandés en cas de frilosité ! 

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube