Les tendances food 2020

Quels délices va-t-on trouver dans nos assiettes en 2020 ? Quels seront les tendances qui guideront nos menus au quotidien ? Jardiland vous dit tout des nouveautés food à adopter en 2020 ! 

Le retour à l'essentiel

Le retour à l’essentiel

En 2020, on craque pour des produits bruts et crus, qui nous permettent de retrouver des saveurs véritables et de conserver toute la qualité nutritionnelle des aliments. Privilégier le local permet aussi de se réapproprier des aliments plus goûteux et de mieux maîtriser son alimentation. Cuisinez votre viande et vos poissons avec un simple filet d’huile d’olive ou assaisonnez simplement vos champignons avec un peu d’ail, par exemple. 

Notons par ailleurs le retour des condiments naturels, comme les graines et les racines. Le gâteau au chocolat, lui, se prépare sans farine, pour mettre à l’honneur le goût du cacao. Les tartes aux légumes peuvent désormais être dépourvues de pâte alors que les viandes sont poêlées, cuites au grill ou au wok tout en douceur. Le but est de sublimer un aliment noble ou sauvage, dont on connaît l’origine. Une gastronomie « primal » et sobre, qui s’inspire de la cuisine paléo. En plus de retrouver les vraies saveurs des aliments, on fait du bien à notre corps, sans conservateurs ni mauvaises graisses. 

Le retour à l'essentiel

Le retour à l’essentiel

En 2020, on craque pour des produits bruts et crus, qui nous permettent de retrouver des saveurs véritables et de conserver toute la qualité nutritionnelle des aliments. Privilégier le local permet aussi de se réapproprier des aliments plus goûteux et de mieux maîtriser son alimentation. Cuisinez votre viande et vos poissons avec un simple filet d’huile d’olive ou assaisonnez simplement vos champignons avec un peu d’ail, par exemple. 

Notons par ailleurs le retour des condiments naturels, comme les graines et les racines. Le gâteau au chocolat, lui, se prépare sans farine, pour mettre à l’honneur le goût du cacao. Les tartes aux légumes peuvent désormais être dépourvues de pâte alors que les viandes sont poêlées, cuites au grill ou au wok tout en douceur. Le but est de sublimer un aliment noble ou sauvage, dont on connaît l’origine. Une gastronomie « primal » et sobre, qui s’inspire de la cuisine paléo. En plus de retrouver les vraies saveurs des aliments, on fait du bien à notre corps, sans conservateurs ni mauvaises graisses. 

La cuisine régressive

Laissez-vous tenter par les saveurs de votre enfance en choisissant des plats simples, rapides et savoureux. Du fameux jambon-coquillettes à la tarte aux pommes : la cuisine régressive nous fait du bien ! D’autant qu’il est facile de sublimer ces plats du passé avec quelques ingrédients bien choisis.

Faites entrer les fraises Tagada et les Smarties dans vos desserts ! Pour le salé, on se délectera d’une purée faite maison accompagnée d’un bon poisson pané, ou d’un savoureux Mac & Cheese aux coquillettes et Knacki. Autrement dit, le bonheur…

La cuisine régressive
La cuisine régressive

La cuisine régressive

Laissez-vous tenter par les saveurs de votre enfance en choisissant des plats simples, rapides et savoureux. Du fameux jambon-coquillettes à la tarte aux pommes : la cuisine régressive nous fait du bien ! D’autant qu’il est facile de sublimer ces plats du passé avec quelques ingrédients bien choisis.

Faites entrer les fraises Tagada et les Smarties dans vos desserts ! Pour le salé, on se délectera d’une purée faite maison accompagnée d’un bon poisson pané, ou d’un savoureux Mac & Cheese aux coquillettes et Knacki. Autrement dit, le bonheur…

La cuisine d'ailleurs

La cuisine d’ailleurs

La tendance est à l’exotisme est aux produits extraordinaires, venus d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Océanie. On craque non seulement pour leurs saveurs si différentes de celles de notre terroir, mais aussi pour le côté convivial et sain de ces plats.

Côté salé, en 2020 le céviche frais et acidulé reste un incontournable tendance. Il est principalement préparé au Mexique, en Equateur et au Pérou. Toujours dans les plats frais, vous aviez peut-être déjà goûté en 2019 un plat typiquement hawaïen qui n’est pas prêt de faire ses adieux : le poké bowl. Ce très healthy plat à base de dés de poisson cru mariné, d’algues, de légumes, d’avocat, et de quinoa est aussi un véritable régal. Bonne nouvelle, sa simplicité le rend déclinable à l’envie. On ne s’en lasse pas, et c’est tant mieux, car il sera partout en 2020 !

Citons une autre cuisine qui revient en force cette année : la gastronomie originaire du continent africain. On s’envole pour l’Ethiopie, avec un doro wat pimenté à souhait, à base de poulet, de légumes et d’épices. Celui-ci se sert avec l’injera, une fine galette traditionnelle préparée avec de la farine de teff. Notons également que les épiceries fines proposent désormais de nombreux ingrédients pour mijoter ces petits plats. Vous trouverez ainsi dans les bonnes épiceries de plus en plus de dukkah, ce savoureux mélange de graines, de noix et d’épices originaire d’Egypte.

Enfin, en 2020 ne ratez pas les nombreux food-trucks qui se spécialisent dans ces cuisines. C’est la nouvelle tendance, des restaurants mobiles qui mijoteront pour vous de délicieux mafés, thiéboudiennes ou yassas de poulet tout droit inspirés du Sénégal. Alors soyez prêts, la gastronomie africaine vient à vous !

La cuisine d'ailleurs

La cuisine d’ailleurs

La tendance est à l’exotisme est aux produits extraordinaires, venus d’Asie, d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Océanie. On craque non seulement pour leurs saveurs si différentes de celles de notre terroir, mais aussi pour le côté convivial et sain de ces plats.

Côté salé, en 2020 le céviche frais et acidulé reste un incontournable tendance. Il est principalement préparé au Mexique, en Equateur et au Pérou. Toujours dans les plats frais, vous aviez peut-être déjà goûté en 2019 un plat typiquement hawaïen qui n’est pas prêt de faire ses adieux : le poké bowl. Ce très healthy plat à base de dés de poisson cru mariné, d’algues, de légumes, d’avocat, et de quinoa est aussi un véritable régal. Bonne nouvelle, sa simplicité le rend déclinable à l’envie. On ne s’en lasse pas, et c’est tant mieux, car il sera partout en 2020 !

Citons une autre cuisine qui revient en force cette année : la gastronomie originaire du continent africain. On s’envole pour l’Ethiopie, avec un doro wat pimenté à souhait, à base de poulet, de légumes et d’épices. Celui-ci se sert avec l’injera, une fine galette traditionnelle préparée avec de la farine de teff. Notons également que les épiceries fines proposent désormais de nombreux ingrédients pour mijoter ces petits plats. Vous trouverez ainsi dans les bonnes épiceries de plus en plus de dukkah, ce savoureux mélange de graines, de noix et d’épices originaire d’Egypte.

Enfin, en 2020 ne ratez pas les nombreux food-trucks qui se spécialisent dans ces cuisines. C’est la nouvelle tendance, des restaurants mobiles qui mijoteront pour vous de délicieux mafés, thiéboudiennes ou yassas de poulet tout droit inspirés du Sénégal. Alors soyez prêts, la gastronomie africaine vient à vous !

Les algues sous toutes leurs formes

Si certains avaient déjà pris l’habitude d’en incorporer une petite dose dans leurs mets, les algues seront partout en 2020 !

On ne se contente plus de la salade d’algues du restaurant japonais et on se lance dans la préparation de son propre plat. L’algue de wakamé est parfaite pour débuter dans ce domaine. Agrémentée de concombres, tomates cerises, puis rehaussée de vinaigre de riz et de sauce soja, celle-ci s’avèrera absolument délicieuse. Pour un plat chaud, optez sinon pour une omelette aux trois algues que l’on réhydrate au préalable dans un peu d’eau. Spaghettis à la sauce tomate et aux algues, purée de dulse séchée, ou encore un simple riz aux algues nori : les possibilités sont ensuite infinies. Enfin, pour celles et ceux qui préfèrent les intégrer en douceur à leur alimentation, il existe du beurre d’algue, facile à faire et très savoureux. 

Les algues sous toutes leurs formes
Les algues sous toutes leurs formes

Les algues sous toutes leurs formes

Si certains avaient déjà pris l’habitude d’en incorporer une petite dose dans leurs mets, les algues seront partout en 2020 !

On ne se contente plus de la salade d’algues du restaurant japonais et on se lance dans la préparation de son propre plat. L’algue de wakamé est parfaite pour débuter dans ce domaine. Agrémentée de concombres, tomates cerises, puis rehaussée de vinaigre de riz et de sauce soja, celle-ci s’avèrera absolument délicieuse. Pour un plat chaud, optez sinon pour une omelette aux trois algues que l’on réhydrate au préalable dans un peu d’eau. Spaghettis à la sauce tomate et aux algues, purée de dulse séchée, ou encore un simple riz aux algues nori : les possibilités sont ensuite infinies. Enfin, pour celles et ceux qui préfèrent les intégrer en douceur à leur alimentation, il existe du beurre d’algue, facile à faire et très savoureux. 

Les graisses saines

Les graisses saines

Dans une démarche qui s’inscrit toujours dans le “mieux-manger”, on se tourne vers des matières grasses bonnes pour notre santé. Comment ? On mise sur l’huile d’olive et de colza, on mange des avocats lorsque c’est la saison, et on cuisine avec des graines de lin. Ceux-ci sont riches en acides gras oméga-3. Vous pouvez aussi vous faire plaisir avec des noisettes, noix et amandes, surtout pendant l’hiver. Les fruits secs sont en effet excellents contre la fatigue. 

Réputée pour être la meilleure huile pour la santé, l’huile de colza a l’avantage d’avoir un goût assez neutre. Riche en gras mono-saturés, elle aide à lutter contre le mauvais cholestérol. L’huile d’olive est quant à elle connue pour diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires. Celle-ci est très riche en antioxydants. Idéales pour la cuisson, les huiles résistent aussi très bien à la chaleur et peuvent donc être utilisées au quotidien.

Les graisses saines

Les graisses saines

Dans une démarche qui s’inscrit toujours dans le “mieux-manger”, on se tourne vers des matières grasses bonnes pour notre santé. Comment ? On mise sur l’huile d’olive et de colza, on mange des avocats lorsque c’est la saison, et on cuisine avec des graines de lin. Ceux-ci sont riches en acides gras oméga-3. Vous pouvez aussi vous faire plaisir avec des noisettes, noix et amandes, surtout pendant l’hiver. Les fruits secs sont en effet excellents contre la fatigue. 

Réputée pour être la meilleure huile pour la santé, l’huile de colza a l’avantage d’avoir un goût assez neutre. Riche en gras mono-saturés, elle aide à lutter contre le mauvais cholestérol. L’huile d’olive est quant à elle connue pour diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires. Celle-ci est très riche en antioxydants. Idéales pour la cuisson, les huiles résistent aussi très bien à la chaleur et peuvent donc être utilisées au quotidien.

Les aliments fermentés

Apparus avec parcimonie dans nos assiettes depuis quelques années, les aliments fermentés vont s’imposer comme des incontournables dès 2020.

Riches en micro-organismes, ils sont très bons pour le système digestif, et renforcent aussi notre système immunitaire. Cela tient au fait que la fermentation des aliments permet aux bonnes bactéries, les probiotiques, de se développer. Et les probiotiques sont indispensables pour booster notre flore intestinale. L’autre avantage se trouve dans le fait que la fermentation élimine ou réduit le lactose dans les yaourts ou les fromages, qui sont ainsi mieux tolérés par l’organisme. Finalement, la fermentation favorise l’élimination de certaines substances nocives comme l’acide phytique, les nitrates, ou les pesticides.

Alors par où commencer ? Citons le classique chou fermenté que l’on retrouve notamment dans la choucroute. Autrement nous vous conseillons le kéfir, le miso et le tempe, mais aussi le pain au levain qui sont très riches en vitamines C. 

Les aliments fermentés
Les aliments fermentés

Les aliments fermentés

Apparus avec parcimonie dans nos assiettes depuis quelques années, les aliments fermentés vont s’imposer comme des incontournables dès 2020.

Riches en micro-organismes, ils sont très bons pour le système digestif, et renforcent aussi notre système immunitaire. Cela tient au fait que la fermentation des aliments permet aux bonnes bactéries, les probiotiques, de se développer. Et les probiotiques sont indispensables pour booster notre flore intestinale. L’autre avantage se trouve dans le fait que la fermentation élimine ou réduit le lactose dans les yaourts ou les fromages, qui sont ainsi mieux tolérés par l’organisme. Finalement, la fermentation favorise l’élimination de certaines substances nocives comme l’acide phytique, les nitrates, ou les pesticides.

Alors par où commencer ? Citons le classique chou fermenté que l’on retrouve notamment dans la choucroute. Autrement nous vous conseillons le kéfir, le miso et le tempe, mais aussi le pain au levain qui sont très riches en vitamines C. 

Les aliments nootropes

Les aliments nootropes

Surnommés “aliments intelligents”, les nootropes agissent comme des compléments alimentaires. Ils renforcent notre santé et améliorent nos capacités cérébrales. On gagne ainsi en concentration, en créativité, et en mémoire. Et cela grâce aux molécules contenues dans ces aliments qui agissent sur nos capacités cognitives. Il existe aussi des nootropes de synthèse, mais la tendance pour 2020 est de se focaliser sur les aliments naturels et sains.

Quels sont donc ces aliments miracles ? Le poisson et les oeufs, mais aussi le curcuma, le chocolat, le thé vert, le ginseng, ou encore les amandes. Vous pouvez aussi vous tourner avec modération vers la caféine. Celle-ci bloque momentanément les récepteurs d’adénosine dans le cerveau, responsable de de la relaxation et du sommeil. Pour autant, elle augmente la quantité de dopamine et d’adrénaline, facteurs de bien-être. 

Les aliments nootropes

Les aliments nootropes

Surnommés “aliments intelligents”, les nootropes agissent comme des compléments alimentaires. Ils renforcent notre santé et améliorent nos capacités cérébrales. On gagne ainsi en concentration, en créativité, et en mémoire. Et cela grâce aux molécules contenues dans ces aliments qui agissent sur nos capacités cognitives. Il existe aussi des nootropes de synthèse, mais la tendance pour 2020 est de se focaliser sur les aliments naturels et sains.

Quels sont donc ces aliments miracles ? Le poisson et les oeufs, mais aussi le curcuma, le chocolat, le thé vert, le ginseng, ou encore les amandes. Vous pouvez aussi vous tourner avec modération vers la caféine. Celle-ci bloque momentanément les récepteurs d’adénosine dans le cerveau, responsable de de la relaxation et du sommeil. Pour autant, elle augmente la quantité de dopamine et d’adrénaline, facteurs de bien-être. 

La nourriture kilomètre 0 et les fruits et légumes de saison

En 2020 plus que jamais, on mange au rythme des saisons et on privilégie le local.

Vous pouvez pour cela vous initier à la cueillette chez les producteurs des environs. Vous repartirez le panier chargé de fruits et légumes souvent bio, et toujours savoureux ! Vous pouvez aussi vous abonner et recevoir les paniers de l’Amap, composés d’ingrédients provenant de producteurs locaux. 

Pour ne plus vous tromper, voilà un petit récapitulatif des principaux fruits et légumes à consommer selon les saisons : 

L’hiver : de janvier à mars, on privilégie les carottes, les choux, les épinards et les poireaux. Seront disponibles aussi la citrouille, l’asperge, la blette, ou encore les courges. Côté fruits, craquez pour la clémentine, l’ananas, la banane, le citron, le kiwi, la mandarine, l’orange, ou la poire.

Le printemps : d’avril à juin, on fait le plein d’asperges, de carottes, d’épinards, de navets, de choux-fleurs et d’artichauts. Côté fruits, on craque pour la mangue, le fruit de la passion, le kiwi, le litchi, la mandarine, l’orange, ou la banane.

L’été : de juillet à septembre, on cuisine l’artichaut, l’aubergine, la courgette, le poivron, les haricots verts et les petits pois. Côté fruits, on se régale avec des fraises, framboises, groseilles, abricots, melons, mirabelles, figues, pastèques, nectarines et autres mûres. 

L’automne : d’octobre à décembre, on craque plus ou moins pour les mêmes légumes qu’en hiver, avec de la betterave, du brocoli, du maïs, du potiron, ou encore du céleri. Côté fruits, on succombe à la figue, à la prune, au kaki, ou au pamplemousse.

La nourriture kilomètre 0 et les fruits et légumes de saison

En 2020 plus que jamais, on mange au rythme des saisons et on privilégie le local.

Vous pouvez pour cela vous initier à la cueillette chez les producteurs des environs. Vous repartirez le panier chargé de fruits et légumes souvent bio, et toujours savoureux ! Vous pouvez aussi vous abonner et recevoir les paniers de l’Amap, composés d’ingrédients provenant de producteurs locaux. 

Pour ne plus vous tromper, voilà un petit récapitulatif des principaux fruits et légumes à consommer selon les saisons : 

L’hiver : de janvier à mars, on privilégie les carottes, les choux, les épinards et les poireaux. Seront disponibles aussi la citrouille, l’asperge, la blette, ou encore les courges. Côté fruits, craquez pour la clémentine, l’ananas, la banane, le citron, le kiwi, la mandarine, l’orange, ou la poire.

Le printemps : d’avril à juin, on fait le plein d’asperges, de carottes, d’épinards, de navets, de choux-fleurs et d’artichauts. Côté fruits, on craque pour la mangue, le fruit de la passion, le kiwi, le litchi, la mandarine, l’orange, ou la banane.

L’été : de juillet à septembre, on cuisine l’artichaut, l’aubergine, la courgette, le poivron, les haricots verts et les petits pois. Côté fruits, on se régale avec des fraises, framboises, groseilles, abricots, melons, mirabelles, figues, pastèques, nectarines et autres mûres. 

L’automne : d’octobre à décembre, on craque plus ou moins pour les mêmes légumes qu’en hiver, avec de la betterave, du brocoli, du maïs, du potiron, ou encore du céleri. Côté fruits, on succombe à la figue, à la prune, au kaki, ou au pamplemousse.

Les aliments sans sucre

Les aliments sans sucre

On essaie toujours de réduire notre consommation de sucre, et en 2020 on y arrive !

D’abord, on se laisse moins tenter par les desserts sucrés, et si possible on remplace le sucre par des substituts plus healthy. Malt de céréale, jus de raisin, sirop de datte, sucre de noix de coco, ou sirop d’érable : les alternatives sont nombreuses.

Les aliments sans sucre

Les aliments sans sucre

On essaie toujours de réduire notre consommation de sucre, et en 2020 on y arrive !

D’abord, on se laisse moins tenter par les desserts sucrés, et si possible on remplace le sucre par des substituts plus healthy. Malt de céréale, jus de raisin, sirop de datte, sucre de noix de coco, ou sirop d’érable : les alternatives sont nombreuses.

L’alimentation végétarienne et végétalienne

Les documentaires sur les régimes végétariens et végétaliens font sensation. De plus en plus de convaincus abandonnent la viande et les produits animaliers. Les végétariens et vegans étant nombreux, on voit apparaître des milliers de recettes inventives et gourmandes. Celles-ci sont excellentes pour la santé et ne contiennent aucune protéine animale. Wok de légumes et tofu, burger végétarien à base de lentilles ou de fèves sont déjà aux menus des restaurants. Sinon essayez le gratin de pâtes et butternut, le curry de légumes ou les délicieux poivrons farcis au boulgour. Il suffit de se lancer pour se rendre compte que les recettes végétariennes ne manquent pas ! 

Il faut aussi dire que manger végétarien est souvent plus éthique, plus écologique, plus sain, et plus économique. Pour celles et ceux qui ne sont pas prêts à franchir le cap, vous pouvez commencer par adhérer au “lundi vert”. Il s’agit alors d’exclure la viande et le poisson de vos repas tous les lundis. 

L'alimentation végétarienne et végétalienne
L'alimentation végétarienne et végétalienne

L’alimentation végétarienne et végétalienne

Les documentaires sur les régimes végétariens et végétaliens font sensation. De plus en plus de convaincus abandonnent la viande et les produits animaliers. Les végétariens et vegans étant nombreux, on voit apparaître des milliers de recettes inventives et gourmandes. Celles-ci sont excellentes pour la santé et ne contiennent aucune protéine animale. Wok de légumes et tofu, burger végétarien à base de lentilles ou de fèves sont déjà aux menus des restaurants. Sinon essayez le gratin de pâtes et butternut, le curry de légumes ou les délicieux poivrons farcis au boulgour. Il suffit de se lancer pour se rendre compte que les recettes végétariennes ne manquent pas ! 

Il faut aussi dire que manger végétarien est souvent plus éthique, plus écologique, plus sain, et plus économique. Pour celles et ceux qui ne sont pas prêts à franchir le cap, vous pouvez commencer par adhérer au “lundi vert”. Il s’agit alors d’exclure la viande et le poisson de vos repas tous les lundis. 

2020 sera une année gourmande et authentique ! On revisite nos classiques, on se laisse tenter par des saveurs exotiques, et on cuisine des plats sains. C’est parti pour la régalade !

Laisser un commentaire

<Article suivant<

6 bonnes raisons de manger des fruits secs en hiver

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube