Qui a dit que l’hiver était synonyme de rebords de fenêtres tristes et vides, sans fleurs, ni verdure ? Même durant la saison froide, il est possible de faire de nos appuis de fenêtre de vrais coins de nature fleuris, parfumés et colorés !  Bruyère, gaulthérie, conifères nains… Découvrez 8 plantes résistantes au froid, idéales pour obtenir un beau rebord de fenêtre en hiver ! 

#1 La bruyère d’hiver 

Contrairement à ce que l’on pense, cette première plante rustique n’est pas seulement réservée aux massifs de nos jardins ! En hiver, la bruyère n’a en effet pas son pareil pour tapisser nos rebords de fenêtres de ses jolies clochettes chatoyantes rose, blanches, ou fuchsia.

Pour des bruyères qui s’épanouissent en pot ou en jardinières, optez de préférence pour des variétés compactes ou étalées et à faible développement. Elles ne vous demanderont alors que peu d’entretien, si ce n’est de veiller régulièrement à ce que de l’eau ne stagne pas dans leurs coupelles.!

Découvrez nos conseils sur la bruyère d’hiver.

#2 L’hellébore

Avec ses superbes fleurs ouvertes blanches, vertes, violettes, rouges, ou encore pourpres, l’hellébore pourrait bien devenir la plante fétiche de votre rebord de fenêtre cet hiver ! 

Non seulement le froid ne fait pas peur à cette vivace, qui résiste très bien aux températures négatives (jusqu’à -15°C), mais l’hellébore peut aussi fleurir en période de neige, ce qui lui vaut d’ailleurs le surnom de Rose de Noël. 

Astuce : pour profiter de sa longue floraison hivernale (qui s’étale de décembre à mai), veillez simplement à la protéger des vents forts.

Découvrez comment cultiver l’hellébore.

#3 Le houx 

Les fêtes de fin d’année se rapprochent à grand pas et quoi de mieux que le houx, pour leur faire honneur ? 

De novembre à mars, ce petit arbuste rustique ornera à merveille votre rebord de fenêtre grâce ses petites baies rouges qui contrastent avec le vert de son feuillage ! 

Autre intérêt et non des moindres : parce qu’il ne craint pas le gel et s’adapte à toutes les régions, le houx ne nécessite aucun entretien ! Pensez simplement à effectuer une petite taille au printemps en prenant garde à son feuillage épineux.

Découvrez les conditions de culture du houx et les différentes variétés qui existent.

#4 Les conifères nains

Le saviez-vous ? Si les conifères sont le plus souvent connus sous forme de grands arbres, il existe pourtant une multitude de variétés plus petites, qui s’adaptent parfaitement à la culture en pot !

Pin noir « Green Tower », épicéa « Little Gem », genévrier « Blue Carpet », faux cyprès Hinoki du Japon… tous ces conifères nains sont parfaits pour apporter un côté graphique et structuré à votre rebord de fenêtre en hiver, en plus de disposer d’une grande variété de couleurs allant du vert au doré, en passant par le bleu, ou le gris argenté. 

Astuce : pour un bon développement de vos conifères nains, plantez-les de préférence dans un mélange terreux composé à parts égales de terreau, de sable et de terre du jardin et ajoutez-y un peu de compost bien mûr. 

Découvrez nos conseils sur les conifères nains.

#5 Le perce-neige 

Vous l’aurez deviné, son petit nom nous éclaire déjà quant à sa grande capacité à résister aux températures négatives en hiver.  D’ailleurs, le perce-neige fait partie des rares plantes pouvant percer un faible manteau neigeux !

De janvier à mars, vous profiterez ainsi de ses discrètes fleurs blanches en clochettes à la douce odeur de miel, qui annoncent généralement l’arrivée du printemps. 

Astuce : plantez votre perce-neige en jardinière, en l’associant à des pensées, et des bulbes printaniers (muscaris, jacinthes), qui prendront le relai dès les premiers signes du printemps.

#6 Le skimmia 

Voici une autre plante, parfaite à adopter en hiver pour égayer un rebord de fenêtre ! Outre sa floraison spectaculaire en petites étoiles blanches au printemps et son feuillage aromatique, le skimmia est surtout apprécié pour sa superbe fructification hivernale, composée de baies d’un rouge ardent.

De petite taille, résistant à la pollution et doté d’un port compact, cet arbuste se prête ainsi parfaitement à une utilisation en pot !

Astuce : pour lui assurer une bonne croissance, il vous suffit de le planter dans un mélange de 2/3 de terre de bruyère et 1/3 de terre de jardin.

#7 La gaulthérie couchée 

Avec son port rampant et sa petite taille, la gaulthérie couchée constitue également une plante de choix pour embellir un rebord de fenêtre en hiver. 

Très rustique, ce sous-arbrisseau, cousin des bruyères, résiste à des températures extrêmement basses (jusqu’à- 30°C) et est surtout apprécié pour son feuillage persistant et ses petites baies rouge écarlate, qui persistent d’octobre à mars. 

Conseil : la gaulthérie couchée est parfaitement adaptée à une culture en pot ou en jardinière. Plantez-la de préférence en automne, dans un mélange de 1/3 de terreau et 2/3 de terre de bruyère.

#8 Le mini-cyclamen 

Si vous aimez les cyclamens, sachez qu’il est possible de profiter de la floraison de cette plante tubéreuse même en hiver, à condition toutefois, que vous optiez pour une variété rustique ! 

Avec leurs belles couleurs vives ou pastel, unies ou panachées, les mini-cyclamens sont notamment parfaits pour redonner une fière allure à un rebord de fenêtre en mal de gaieté. 

Cerise sur le gâteau : ils ne nécessitent que peu d’entretien. Pensez simplement à enlever les fleurs fanées et les feuilles abîmées au fur et à mesure

Découvrez comment cultiver le mini-cyclamen.

Dernière astuce pour faire durer la floraison de vos plantes en hiver : évitez de trop les arroser (voire ne les arrosez pas du tout si elles profitent des pluies) et placez des billes d’argiles au fond des pots ou jardinières, pour que l’eau n’y stagne pas. Enfin, ne rentrez pas vos plantes à l’intérieur, même en cas de grand froid, sous risque de leur faire subir une variation de température trop importante (elles perdraient alors fleurs et feuilles) !