Recycler une cage à oiseaux en pot suspendu pour plantes succulentes

Vous avez envie d’un jardin décoré avec originalité cette année ? On vous propose de détourner une cage à oiseau décorative en support pour plantes succulentes ! Ces plantes sont faciles d’entretien et ont peu besoin d’être arrosées. Donnez à votre cage une nouvelle vie et une nouvelle utilité. Suivez ce DIY, on vous explique comment faire.

Etape 1 : Mise en place de la mousse dans la cage

Le matériel nécessaire : une cage à oiseaux décorative, du terreau spécial cactées, de la mousse (trouvée en forêt ou dans votre jardin) et des succulentes miniatures (qui ont les mêmes besoins en eau).

Prévoyez une grande quantité de mousse car celle-ci se met par petits morceaux. Il faut donc en prévoir suffisamment pour en recouvrir toute la base de la cage.

Étalez la mousse au fond de la cage sur 10cm d’épaisseur, ainsi que sur les bords. La mousse sert d’écrin à la terre. Grâce à elle, la terre ne s’échappera pas de la cage. ​Humidifiez la mousse en pulvérisant un peu d’eau dessus afin qu’elle tienne mieux​.

Vous pourrez trouver de la mousse lors de vos promenades en forêt, plutôt à l’ombre sur un sol humide, près d’une souche. Vous pouvez également récupérer la mousse enlevée lorsque vous scarifiez votre pelouse.

Etape 1 : Mise en place de la mousse dans la cage

Le matériel nécessaire : une cage à oiseaux décorative, du terreau spécial cactées, de la mousse (trouvée en forêt ou dans votre jardin) et des succulentes miniatures (qui ont les mêmes besoins en eau).

Prévoyez une grande quantité de mousse car celle-ci se met par petits morceaux. Il faut donc en prévoir suffisamment pour en recouvrir toute la base de la cage.

Étalez la mousse au fond de la cage sur 10cm d’épaisseur, ainsi que sur les bords. La mousse sert d’écrin à la terre. Grâce à elle, la terre ne s’échappera pas de la cage. ​Humidifiez la mousse en pulvérisant un peu d’eau dessus afin qu’elle tienne mieux​.

Vous pourrez trouver de la mousse lors de vos promenades en forêt, plutôt à l’ombre sur un sol humide, près d’une souche. Vous pouvez également récupérer la mousse enlevée lorsque vous scarifiez votre pelouse.

Etape 2 : Plantation des succulentes

Dépotez les succulentes et installez-le sur la mousse.

Disposez les plantes en respectant la forme de la cage pour que votre suspension maison soit harmonieuse. Placez au centre les succulentes à port dressé comme l’Haworthie.

Si vous avez une plante à bord retombant comme l’arbre de Jade dans sa forme cascade, faites passer son feuillage et ses tiges hors de la cage pour magnifier son port retombant.​

Faites votre choix parmi ces succulentes, pour agrémenter votre cage à oiseau : écheveria, petit aloé, haworthie, arbre de Jade… 

Etape 2 : Plantation des succulentes

Dépotez les succulentes et installez-le sur la mousse.

Disposez les plantes en respectant la forme de la cage pour que votre suspension maison soit harmonieuse. Placez au centre les succulentes à port dressé comme l’Haworthie.

Si vous avez une plante à bord retombant comme l’arbre de Jade dans sa forme cascade, faites passer son feuillage et ses tiges hors de la cage pour magnifier son port retombant.​

Faites votre choix parmi ces succulentes, pour agrémenter votre cage à oiseau : écheveria, petit aloé, haworthie, arbre de Jade… 

Etape 3 : Ajout de la terre dans la cage

Une fois les plantes mises en place, ajoutez du terreau (comme du terreau spécial rempotage) afin de créer un support de culture, par-dessus la mousse.

Utilisez une petite cuillère pour remplir les espaces vides entre les plantes.

N’hésitez pas à rajouter de la mousse si la terre semble ne pas se maintenir dans la cage. 

Humidifiez le terreau pour le consolider.

Etape 3 : Ajout de la terre dans la cage

Une fois les plantes mises en place, ajoutez du terreau (comme du terreau spécial rempotage) afin de créer un support de culture, par-dessus la mousse.

Utilisez une petite cuillère pour remplir les espaces vides entre les plantes.

N’hésitez pas à rajouter de la mousse si la terre semble ne pas se maintenir dans la cage. 

Humidifiez le terreau pour le consolider.

Etape 4 : Entretien de la suspension

Placez votre cage à la pleine lumière, en extérieur durant l’été. Le reste de l’année, dans les régions à hiver froid, on la rentrera à l’abri dans la maison, dans une pièce très lumineuse comme une véranda. 

N’arrosez pas plus d’une fois par semaine par temps estival, et moins en hiver. Ces plantes craignent moins un oubli d’arrosage qu’un excès d’eau ! Et si une de vos plantes tombe malade ou meurt, n’hésitez pas à la remplacer pour toujours garder votre suspension harmonieuse.

Pour garder la mousse bien verte, humidifiez-la régulièrement.

Etape 4 : Entretien de la suspension

Placez votre cage à la pleine lumière, en extérieur durant l’été. Le reste de l’année, dans les régions à hiver froid, on la rentrera à l’abri dans la maison, dans une pièce très lumineuse comme une véranda. 

N’arrosez pas plus d’une fois par semaine par temps estival, et moins en hiver. Ces plantes craignent moins un oubli d’arrosage qu’un excès d’eau ! Et si une de vos plantes tombe malade ou meurt, n’hésitez pas à la remplacer pour toujours garder votre suspension harmonieuse.

Pour garder la mousse bien verte, humidifiez-la régulièrement.

Votre cage est prête à être suspendue ! Elle habillera votre intérieur ou votre jardin avec esthétisme et originalité. Laissez-la dehors durant la belle saison, rentrez-la dès que les températures chutent. Vous pourrez ainsi la garder plusieurs années.

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Fabriquer soi-même un support pour plantes grimpantes

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube