Tout savoir sur la musicothérapie

Apaisante, euphorisante et énergisante, la musique est reconnue depuis l’Antiquité pour ses bienfaits sur la santé. L’attrait contemporain pour les médecines douces lui a permis de se ménager une place de choix au coeur des parcours de soins. La musicothérapie contribue désormais au mieux-être des patients atteints de différentes pathologies, aussi bien psychiques que physiques. La musique qui soigne n’est donc pas qu’un doux rêve de mélomane ! 

Qu’est-ce que la musicothérapie ?

La musicothérapie est une sous-catégorie de l’art-thérapie. Il s’agit d’une pratique thérapeutique qui utilise la musique, les sons et les gestes pour aider des patients souffrants à se sentir mieux, voire à améliorer leur condition. Jouée ou écoutée, la musique parle au coeur. Elle permet d’extérioriser ses pensées, de mettre en place un dialogue non verbal, de réactiver des émotions positives ou juste de se sentir bien. Cette médecine toute douce est pratiquée par un professionnel qualifié appelé « musicothérapeute ». Elle est utilisée en complément d’un traitement médical ou d’un accompagnement plus global. Certaines structures proposent les services d’un musicothérapeute (hôpitaux, EHPAD, centres de rééducation, écoles, maisons de retraite, centres communautaires…). Si besoin, vous pouvez également consulter l’annuaire mis en ligne sur son site internet par la Société Française de Musicothérapie. Il vous permettra de trouver un musicopthérapeute sérieux qui saura vous accompagner de ses bons soins.

Qu’est-ce que la musicothérapie ?

La musicothérapie est une sous-catégorie de l’art-thérapie. Il s’agit d’une pratique thérapeutique qui utilise la musique, les sons et les gestes pour aider des patients souffrants à se sentir mieux, voire à améliorer leur condition. Jouée ou écoutée, la musique parle au coeur. Elle permet d’extérioriser ses pensées, de mettre en place un dialogue non verbal, de réactiver des émotions positives ou juste de se sentir bien. Cette médecine toute douce est pratiquée par un professionnel qualifié appelé « musicothérapeute ». Elle est utilisée en complément d’un traitement médical ou d’un accompagnement plus global. Certaines structures proposent les services d’un musicothérapeute (hôpitaux, EHPAD, centres de rééducation, écoles, maisons de retraite, centres communautaires…). Si besoin, vous pouvez également consulter l’annuaire mis en ligne sur son site internet par la Société Française de Musicothérapie. Il vous permettra de trouver un musicopthérapeute sérieux qui saura vous accompagner de ses bons soins.

Pourquoi utiliser la musicothérapie ?

La musicothérapie est un précieux soutien dans le traitement de nombreuses pathologies. Elle trouve à s’appliquer dans des domaines aussi variés que la néonatologie, la pédiatrie, la chirurgie, la psychiatrie, la gériatrie, ou encore les soins palliatifs. Cette médecine douce peut notamment être utilisée avec succès dans la prise en charge de troubles très différents tels que l’autisme, la schizophrénie, la maladie d’Alzheimer ou encore la maladie de Parkinson. Les effets recherchés varient en fonction de l’affection dont est atteint le patient : réduction du stress et de l’anxiété; diminution de la douleur ; préservation de la mémoire ; amélioration de l’humeur, de la concentration, des fonctions cognitives, des rapports sociaux, de la communication, du mouvement … Les bienfaits de la musicothérapie sont aussi étonnants que nombreux et ses effets indésirables sont pour ainsi dire inexistants. Alors, pourquoi ne pas l’essayer ?

Pourquoi utiliser la musicothérapie ?

La musicothérapie est un précieux soutien dans le traitement de nombreuses pathologies. Elle trouve à s’appliquer dans des domaines aussi variés que la néonatologie, la pédiatrie, la chirurgie, la psychiatrie, la gériatrie, ou encore les soins palliatifs. Cette médecine douce peut notamment être utilisée avec succès dans la prise en charge de troubles très différents tels que l’autisme, la schizophrénie, la maladie d’Alzheimer ou encore la maladie de Parkinson. Les effets recherchés varient en fonction de l’affection dont est atteint le patient : réduction du stress et de l’anxiété; diminution de la douleur ; préservation de la mémoire ; amélioration de l’humeur, de la concentration, des fonctions cognitives, des rapports sociaux, de la communication, du mouvement … Les bienfaits de la musicothérapie sont aussi étonnants que nombreux et ses effets indésirables sont pour ainsi dire inexistants. Alors, pourquoi ne pas l’essayer ?

La musicothérapie, comment ça marche ? 

L’une des clés de la musicothérapie est de s’adapter finement au patient, à sa pathologie et à l’objectif recherché (relaxation, amélioration cognitive, meilleure communication, réduction de la douleur…). Il existe donc différents protocoles, spécifiques à chaque situation. De manière générale, deux grandes approches sont utilisées. D’une part la musicothérapie active, qui invite le patient à produire des sons au moyen d’instruments de musique simples ou de sa voix, en vue notamment de lui permettre de s’exprimer plus facilement. D’autre part la musicothérapie réceptive, qui consiste à faire écouter au patient des morceaux de musique choisis spécifiquement pour lui afin de provoquer chez lui des émotions positives. 

La musicothérapie, comment ça marche ? 

L’une des clés de la musicothérapie est de s’adapter finement au patient, à sa pathologie et à l’objectif recherché (relaxation, amélioration cognitive, meilleure communication, réduction de la douleur…). Il existe donc différents protocoles, spécifiques à chaque situation. De manière générale, deux grandes approches sont utilisées. D’une part la musicothérapie active, qui invite le patient à produire des sons au moyen d’instruments de musique simples ou de sa voix, en vue notamment de lui permettre de s’exprimer plus facilement. D’autre part la musicothérapie réceptive, qui consiste à faire écouter au patient des morceaux de musique choisis spécifiquement pour lui afin de provoquer chez lui des émotions positives. 

Comment se passe une séance de musicothérapie ?

Les soins prodigués par un musicothérapeute doivent être adaptés à chaque pathologie et à chaque patient. Il existe donc différents protocoles déterminant le fonctionnement des séances. Les sessions de musicothérapie peuvent par exemple se dérouler individuellement ou en groupe en fonction de l’affection concernée et des buts poursuivis. Le choix des musiques jouées ou écoutées dépend quant à lui de l’histoire personnelle, la culture, des goûts musicaux du patient. De Bach à Beyoncé en passant par la musique celtique, toutes les sonorités ont leur intérêt dès lors qu’elles trouvent un écho auprès de la personne soignée. Dernier point d’importance : il n’est pas nécessaire d’être musicien pour bénéficier des bienfaits de la musicothérapie. Même dans une approche active il n’est pas demandé au patient de jouer de la musique à proprement parler. Pas de panique donc si vous n’avez pas participé à la chorale de l’école ou aux cours de flûte, la musicothérapie vous ouvre tout de même ses portes. 

Comment se passe une séance de musicothérapie ?

Les soins prodigués par un musicothérapeute doivent être adaptés à chaque pathologie et à chaque patient. Il existe donc différents protocoles déterminant le fonctionnement des séances. Les sessions de musicothérapie peuvent par exemple se dérouler individuellement ou en groupe en fonction de l’affection concernée et des buts poursuivis. Le choix des musiques jouées ou écoutées dépend quant à lui de l’histoire personnelle, la culture, des goûts musicaux du patient. De Bach à Beyoncé en passant par la musique celtique, toutes les sonorités ont leur intérêt dès lors qu’elles trouvent un écho auprès de la personne soignée. Dernier point d’importance : il n’est pas nécessaire d’être musicien pour bénéficier des bienfaits de la musicothérapie. Même dans une approche active il n’est pas demandé au patient de jouer de la musique à proprement parler. Pas de panique donc si vous n’avez pas participé à la chorale de l’école ou aux cours de flûte, la musicothérapie vous ouvre tout de même ses portes. 

Que vous soyez ou non un grand amateur de musique, la musicothérapie peut vous accompagner dans une période difficile de votre vie. Médecine douce aux multiples bienfaits, elle pourrait également améliorer le bien-être et la qualité de vie de l’un de vos proche atteint d’une affection passagère ou d’une pathologie plus lourde. Il s’agit donc d’une piste thérapeutique à explorer sans tarder.

Laisser un commentaire

<Article suivant<

7 recettes de bains relaxants aux plantes

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube