Les bienfaits des animaux sur les enfants

C’est bien connu, avoir un animal chez soi est bon pour le moral et la santé. Et c’est tout particulièrement vrai en ce qui concerne nos chers enfants ! Que ce soit avec les très familiers chiens et chats ou avec d’autres sortes d’animaux : lapin, cochon d’inde, hamster ou perruche : tous les animaux avec lesquels vos enfants pourront avoir un contact et créer une réelle relation sont les bienvenus (un poisson rouge sera moins commode pour une séance de câlins, par exemple !).
En tout cas, si vous hésitiez encore à franchir le cap et à adopter une boule de poils, voici un petit tour d’horizon qui devrait finir de vous convaincre !

C’est bon pour leur santé

Vous avez peut-être déjà entendu parler d’une étude, menée par des scientifiques finlandais, concluant que les jeunes enfants ayant un contact régulier avec un chien ou un chat étaient moins sujets aux infections respiratoires que les autres ? Et que cela atténuerait également le risque qu’ils attrapent une maladie de l’oreille (otite etc.) ? Eh oui, le contact avec un animal apporte des bienfaits physiologiques qui ne sont plus à démontrer !

Grâce à lui, que du progrès !

De plus, les tous petits tissent rapidement des liens très forts avec leur nouvel ami et s’identifient naturellement à lui. Comparé à vous qui êtes un grand dadais faisant 5 fois sa taille et utilisant des mots encore trop étranges pour lui ; l’enfant trouve en effet en l’animal un être qui est plus à son niveau. Ils se retrouvent tous deux sur le terrain de la sensibilité et de l’émotion. Alors, l’enfant va avoir tendance à adopter le même comportement que l’animal et à reproduire ses faits et gestes : courir comme lui, jouer comme lui, se rouler, attraper des objets, dormir dans les mêmes positions que lui… Et tout ça, ce ne sont que de nouvelles expériences hautement bénéfiques pour lui, pour son développement personnel et psychomoteur.

Un coach sportif au poil

Aussi, pour les plus grands, le contact avec un animal peut avoir une autre vertu non négligeable : l’activité physique ! Si vous possédez un chien par exemple, l’enfant voudra probablement le sortir, et c’est donc une excellente opportunité pour lui de se dépenser en suivant son canidé en courant, à vélo ou encore chaussé de rollers ! Si avec un chat ou un lapin, l’activité se restreint plutôt à la maison, ne vous en faites pas, on se pourchasse, on joue et c’est toujours mieux que rien !

Une source de bien-être

Au-delà des bénéfices physiques que l’animal apporte à l’enfant, c’est aussi et surtout une sensation générale de bien-être qu’il lui procure. La complicité qui peut naître entre ces deux êtres fragiles peut parfois dépasser la compréhension des parents ! Vous n’imaginez pas à quel point l’enfant se sent proche de son animal préféré. Il se développe et s’épanouit auprès de lui grâce aux différentes sources de communication dont ils disposent : par le jeu, l’affection, la tendresse etc.

C’est bon pour leur moral

Si l’enfant ressent du chagrin ou de la peur, il va trouver beaucoup de réconfort et de sécurité auprès de son animal. C’est un peu comme un doudou, mais vivant, encore mieux ! Vous l’aurez compris, pour l’enfant, Médor ou Félix n’est pas simplement une vulgaire bête, c’est un véritable membre de la famille. Un ami très cher.  Et un confident ! Il n’est pas rare de voir l’enfant dialoguer avec son animal et lui chuchoter des secrets à l’oreille… A lui il peut tout dire, l’animal ne juge pas, ne parle pas.  

Un facteur de socialisation

Mais leur relation n’est pas exclusive et l’animal peut également aider l’enfant à se sociabiliser. Il est plus facile de se faire des amis et d’attirer l’attention lorsque l’on se promène fièrement avec un adorable petit chien ! Ou bien l’enfant peut proposer à ses camarades de classe de passer chez lui après l’école afin qu’il leur présente son lapin ou son cochon d’Inde ! En bref, les animaux : ça rapproche !

Parfait pour les responsabiliser

Enfin, cela peut être un excellent moyen de les responsabiliser dès leur plus jeune âge. Apprenez leur en grandissant à s’occuper de l’animal, à le nourrir, à le sortir… Mais aussi à être à son écoute et à veiller à son bien-être. L’animal devient un vrai outil d’éducation ! Et en plus ça booste leur confiance en eux.

Convaincu(e) d’adopter un compagnon à quatre pattes pour vous et votre enfant ? Attention cependant à bien choisir votre animal et à en prendre soin de lui en veillant à son bien-être. 

 

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube