Au Printemps, tous nos sens sont en éveil face à cette magnifique nature qui… s’éveille elle aussi ! Et elle amène avec elle toutes sortes de petites bestioles qui avaient disparu du paysage durant l’hiver. Parmi elles, on trouve les papillons bien évidemment ! En plus d’être un véritable régal pour les yeux, ce sont également de très importants pollinisateurs. Les avoir dans son jardin est donc un très bon signe. N’hésitez donc pas à aider les chenilles à se développer avec des plantes-hôtes (chardons, violettes, orties…) ou à attirer les papillons avec des plantes comme les roses trémières, le Buddleia ou la Verveine de Buenos Aires qui sont de véritables sources de nourriture pour ces petites bêtes ailées. Pour vous aider à les reconnaître et à les distinguer, voici un petit tour d’horizon des espèces les plus présentes dans nos jardins !

Argus bleu

argus bleu posé sur des fleurs jaunes

Vous pourrez observer ce magnifique papillon dans votre jardin à partir du mois d’avril et ce jusqu’au mois d’octobre ! Comme son nom l’indique, ce papillon possède de très belles ailes d’un magnifique bleu azur. La femelle, elle, a des ailes légèrement plus sombres, tendant vers le brun gris…

Aurore

Papillon aurore posé sur une fleur blanche

Ce papillon se trouve surtout dans les bois et les prés, mais il n’est pas rare d’en trouver un qui survole les plantes de nos jardins… Il a de jolies ailes blanches avec, pour les mâles, une tâche spécifique orange à leur bout. Facilement reconnaissable et observable d’avril à juin !

Belle-Dame

papillon belle-dame posé sur fleur rose

La Belle-Dame, a, tout comme son nom, des ailes d’une grande élégance aux aspects picturaux. Appelé aussi La Vanesse du Chardon, ce papillon tâcheté de marron et jaune ne présente pas réellement de différence entre les deux sexes et s’observe lui de mars à octobre. C’est l’un des papillons les plus répandus au monde !

Citron

papillon citron posé sur pissenlit

Comme vous vous en doutez, avec un nom pareil, ce papillon doit tout avoir d’un… citron ! Le mâle a des ailes couleur jaune citron et la femelle une couleur plutôt blanche, mais tous deux ont le dessous des ailes vert pâle, qui fait penser à un citron vert ! Un point rouge au milieu de leurs ailes vous permettra de les distinguer de l’agrume et ainsi d’éviter de les découper en rondelles pour les plonger dans vos cocktails printaniers ! Ce petit papillon vole de mars à octobre.

Demi-Deuil

Demi-deuil butinant une fleur

Un nom peu rigolo pour un très beau papillon aux ailes faites d’un damier noir et blanc, qui lui a donné son nom. De taille moyenne, il est observable de mai à septembre. Enfin, C’est l’ami des adeptes du « Girl Power » puisque, dans cette famille de papillon, les mâles sont plus petits que les femelles !

Flambé

papillon flambé

C’est surtout un papillon fan de vergers, mais il se pavane aussi en jardin de mai à août. Blanc jaunâtre avec des rayures noires, il est dessiné tel un zèbre ! Il a également une queue noire avec une pointe de blanc au bout. Ici aussi, la femelle est plus grande que le mâle !

Robert-Le-Diable

papillon robert-le-diable

Ne vous laissez pas impressionner par son nom effrayant… il n’en est rien ! Monsieur et Madame Robert ne présentent eux non plus aucune différence et sont aux couleurs d’un félin, tel un léopard ou autre guépard : des ailes oranges avec des tâches noires, irrégulièrement découpées. Contrairement à ses compagnons, il se fait légèrement attendre et ce n’est qu’au mois de juin qu’il pointe le bout de son nez (enfin, des ses ailes) dans nos jardins.

Machaon

papillon machaon

Il possède des ailes absolument magnifiques et aux dessins complexes. Appelé aussi Le Grand Porte Queue, ses grandes et larges ailes noires et blanches sont en effet ornées d’une petite queue. Il se niche dans nos jardins d’avril à septembre.

Mégère

papillon mégère

La mégère… Encore un nom peu flatteur ! Heureusement, ses ailes jaunes dorées attirent l’oeil et fascinent.  Avec ses petites lignes marrons et ses points noirs, elle ferait presque penser à une abeille ! Présente partout en France, la chère Mégère aime se languir au soleil dans nos jardins entre avril et novembre.

Petit tortue

papillon petite tortue

Les mâles comme les femelles ont des ailes oranges avec des tâches noires et de très belles lunules bleues. Très présente dans nos jardins d’avril à septembre, elle hiverne également souvent dans nos bâtiments durant l’hiver. Elle apprécie notre compagnie, en somme !

5 Commentaires

Laisser un commentaire

Merci d'entrer votre commentaire
Please enter your name here