Décrypter rapidement les comportements de son chien

Des maitres et leur chien

Tous les chiens sont particuliers et ont leur petit caractère. Mais il y a des comportements et des postures communes à l’espèce qui ne trompent pas. Ainsi, apprenez à déchiffrer les messages que vous envoie votre chien afin de mieux interagir avec lui.

Position normale


Un chien en position normale

Bien entendu, votre chien n’a pas toujours quelque chose à demander et n’a pas toujours des problèmes à vous communiquer. Comme son nom l’indique, la position normale, appelée position quadrupède, veut dire qu’il est détendu et calme. Il est alors debout les quatre pattes bien appuyées sur le sol, queue et oreilles relâchées.

Apaisement total


Un chien apaisé

Lorsqu’il mâche de l’air ou qu’il lèche dans le vide, votre chien lance des signes de pacification, que ce soit envers vous ou bien envers un congénère. Le bâillement et les yeux mi-clos, qui sont tout comme chez nous humains un signe de fatigue, peuvent eux aussi être un signe de non-belligérance.

Le jeu


Un chien qui joue

Ah ça, vous devez la connaître par cœur cette position, tant les chiens sont de grands enfants ! Avec ses membres antérieurs plaqués au sol et son petit popotin soulevé prolongé par sa queue qui frétille, le chien vous indique (ou indique à un de ses congénères) qu’il a fortement envie de jouer. Il n’est pas rare également qu’il donne des petits coups de pattes, totalement innocents, pour vous inviter à participer.


Aussi, savez-vous que nos amis les chiens peuvent rire ? Ils effectuent en tout cas une grimace semblable à notre sourire, lèvre supérieure soulevée, coin de la lèvre retroussé, truffe qui tire vers le haut, tout cela veut dire qu’il est content et qu’il ne serait pas contre une bonne petite partie de balle !

L’agressivité 


Un chien agessif

Lorsqu’il est agressif, prêtez bien attention aux signes qui ne trompent pas : il veut paraître plus grand qu’il ne l’est pour impressionner l’adversaire et gonfle donc son corps, il est debout, ses poils sont dressés et sa queue reste bien parallèle au sol. La gueule est entrouverte et les lèvres sont retroussées. Enfin, il grogne généralement pour impressionner son adversaire éventuel.

Sur le qui-vive


Un chien sur le qui-vive

Votre chien peut parfois être en état d’alerte. Attention, cela ne veut pas dire que votre animal a peur, mais qu’il est prêt à obéir, il est concentré docile et attentif : le corps est stable et droit, la queue est généralement relevée mais peut aussi être parallèle au sol et les oreilles sont dirigées vers l’endroit ou le son qui attire son intérêt.

L’autorégulation


Un chien s'autorégule

N’ayez pas peur lorsque vous voyez votre chien en train d’haleter la langue pendante, ce n’est pas qu’il est assoiffé, c’est qu’il régule lui-même sa température corporelle. En effet, les chiens ne transpirent pas par la peau (hormis quelques races peu fréquentes, comme les chiens nus) mais grâce à leur langue sur laquelle se situent les glandes sudoripares. Ceci n’est bien évidemment pas une raison pour ne pas veiller constamment à ce que sa gamelle soit rempli d’eau !

Territorialité


Un chien qui marque son territoire

S’il gratte le sol avec ses membres postérieurs il ne faut pas s’inquiéter, il n’a aucun problème physique, c’est simplement qu’il marque son territoire grâce aux glandes des coussinets plantaires qui émettent des sécrétions.

Vous avez donc toutes les clés en mains pour comprendre les attitudes de votre animal et pour répondre à ses besoins. Mais n’hésitez pas bien sûr à consulter votre vétérinaire si vous constatez des bizarreries dans son comportement.

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube