La poule, votre nouvel animal de compagnie

De plus en plus de gens autour de vous, vous annoncent qu’ils possèdent des poules dans leur jardin ? C’est normal, c’est L’animal domestique à la mode ! Et on vous dit pourquoi ! On parie qu’à la lecture de ces lignes, vous serez plus que convaincus ? 

Des œufs à gogo…

Oeufs

Pas étonnant que la poule ait le vent en poupe dans ce monde toujours plus méfiant vis-à-vis des produits de grande consommation. Nous avons de plus en plus tendance à préférer les circuits courts, et même les circuits très courts, avec des produits frais et sains disponibles directement chez soi. C’est le cas avec les poules pondeuses qui vous offriront de bons œufs frais !

…et de toutes les couleurs !

Oeufs colorés dans une boite

Saviez-vous qu’il existe une multitude de couleurs de coquilles d’œufs ? Et oui, même si les œufs de couleur marron clair sont les plus répandus chez nous, il en existe bien des variétés. La poule de Marans produira de jolis œufs bruns tandis que l’Araucana vous fera voyager avec ses œufs verts. Et pour rester dans les couleurs pastel, adoptez une poule Dorking qui vous offrira des œufs dans les tons bleus.

Les Nicolas Hulot du monde animalier

Poules dans un jardin

Eh oui, la poule est un véritable allié écologique ! Omnivore, elle dévorera toutes vos épluchures et restes alimentaires, elle mangera même ses propres coquilles d’œuf (il faudra cependant penser à les broyer et les passer au four afin de détruire bactéries et germes potentiels). Elles vous débarrasseront des mauvaises herbes, vers et autres insectes. Et diminuer les déchets de votre foyer, c’est aider la planète !

Il faudra également prévoir un mélange de graines et granulés complets, disponibles dans les magasins spécialisés, car les restes alimentaires ne sont pas toujours suffisants et équilibrés.

Animal sociable

Jeune femme nourrissant les poules

La poule, lorsqu’elle sera habituée à la présence humaine, saura vous apprécier et communiquer avec vous lors de vos visites. Même si elle est de plus en plus populaire, elle reste un animal original qui fera sensation auprès de votre entourage et qui ravira vos enfants, tout en les éduquant aux bienfaits et au respect de la nature.

Quelle poule choisir ?

#1. La poule pondeuse

Poule grise

Difficile de faire son choix parmi les nombreuses races de poules existantes, plus de 200 dans le monde ! En France, on compte 40 variétés. Les plus répandues sont la Sussex, la poule rousse, la poule de Marans ou la Gâtinaise qui sont de très très bonnes pondeuses !

#2. La poule ornementale

Deux poules Soie en face l'une de l'autre

Et si vous n’aimez que moyennement les œufs, pourquoi ne pas opter pour des poules d’ornement ? Ces jolies poules – parfois pondeuses – attireront tous les regards dans votre jardin. Des pattes à la huppe en passant par les plumes, elles ont tout pour vous plaire. Découvrez la Hollandaise huppée célèbre pour son allure élégante et sa huppe blanche dressée sur la tête. La poule Soie, quant à elle, vous apportera de la douceur avec son joli plumage léger et duveteux. Et l’atout charme de votre basse-cour, c’est la Brahma Perdrix. Ne vous fiez pas à sa taille imposante et son plumage maillé, cette race reste très calme et discrète et cohabite très bien avec de plus petites poules.

Accueillir vos nouvelles locataires

Poulailler dans un jardin

La poule n’est peut-être pas un animal de taille imposante, mais il vous faut tout de même un espace conséquent dans votre jardin pour pouvoir l’accueillir. Il est nécessaire de prévoir la place pour construire un enclos afin que ces petites chipies ne s’enfuient pas. Attention aussi à ce qu’elles ne soient pas les proies de prédateurs féroces, tels les renards ou les fouines. Un accord à la mairie doit être demandé dans la plupart des cas.

De plus, les poules ne pondent qu’un œuf par jour donc ils vous en faudra plusieurs si vous avez une grande famille et que vous adorez dévorer des œufs sous toutes leurs formes ! Comptez au minimum 20 m2 par poule.

Enfin, vos petites locataires auront également besoin d’un poulailler pour passer la nuit et s’abriter en cas d’intempéries ou de grand froid. À l’intérieur, il doit y avoir de la paille, une mangeoire et un abreuvoir avec de l’eau propre toujours à disposition. En ce qui concerne l’entretien de votre poulailler, un nettoyage léger est à faire régulièrement pour débarrasser les excréments. Le « grand nettoyage », lui est à prévoir tous les 6 mois environ et consistera en l’élimination des bactéries, parasites aviaires et autres poux rouges. Pour cela, munissez-vous d’un nettoyeur à haute pression, d’une brosse et de savon noir. Aspergez entièrement le poulailler dès que ses occupantes seront sorties, puis frottez à l’aide de la brosse et du savon. Rincez, puis laissez-le sécher à l’air libre avant de le rendre à ses habitantes.

Alors, laissez-vous tenter par ce petit animal encore hors du commun qui présente de nombreux avantages !

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube