Les animaux à observer l’été à la montagne

Pour vos vacances d’été, oubliez les stations balnéaires et optez plutôt pour la montagne ! Avec les épisodes de forte chaleur qui se multiplient dans notre hexagone, la montagne est l’endroit parfait pour se promener et prendre un grand bol l’air frais. De plus, on peut y observer de très nombreuses espèces animales, dont voici quelques exemples :

#1. La marmotte


Une marmotte sur un rocher

Après avoir passé cinq mois et demi à hiberner durant l’hiver, ce petit rongeur emblématique du paysage montagneux sort de son trou dès les beaux jours revenus. Animal très sociable, la marmotte vit en colonie, il n’est donc pas rare d’en apercevoir plusieurs à la fois, surtout sur les versants ensoleillés. Suivez son cri si particulier, semblable à un sifflement, pour la repérer. C’est ainsi qu’elles se préviennent les unes les autres d’un danger approchant.

#2. Le chamois


Un chamois au repos

Elégant et agile, le chamois est un mammifère de la famille des bovidés. On peut le croiser dans les Vosges, le Jura ainsi que le Massif Central, mais c’est surtout dans les Alpes qu’on le trouve en grand nombre. Le chamois, sorte de chèvre des montagnes, est facilement reconnaissable à ses jolies cornes noires. Lui aussi vit en colonie et se déplace avec ses compagnons verticalement sur les versants et les pentes escarpées. Après avoir passé l’hiver dans les vallées à la recherche de nourriture, il remonte dans les hauteurs une fois l’été arrivé, pour le plus grand plaisir des yeux des randonneurs…

#3. Le renard


Un renard dans les bois

Eh oui, le renard roux s’aventure lui aussi dans les sommets, on peut le croiser dans tous les massifs montagneux de France. Surtout l’été, puisqu’il y vient pour se nourrir en chassant marmottes et autres rongeurs. D’un naturel très discret, il est bien sûr un peu plus difficile à observer que d’autres animaux, mais ouvrez bien l’oeil une fois le crépuscule arrivé, c’est là qu’il préfère sortir de sa cachette.

#4. Le lynx


Un lynx sur un arbre

Si vous êtes extrêmement chanceux, vous aurez peut-être la chance de rencontrer l’un des plus gros prédateurs de France et ses adorables oreilles pointues ! Le lynx boréal, animal protégé, est actuellement présent dans les montagnes tel que les  Alpes, le Jura ainsi que le Massif Central. Il est difficile d’évaluer précisément le nombre d’individus présents sur notre territoire, mais une chose est sûre : ils ne sont pas nombreux.

#5. Le loup


Un loup dans une prairie

La probabilité de croiser un loup en montagne est elle aussi très mince. On vient d’ailleurs d’atteindre le nombre de 500 individus sur notre territoire. Un arrêté datant du mois de juillet 2019 a augmenté le seuil autorisé pour l’abattage du canidé de 10 à 17%; ce qui veut dire qu’une centaine d’individus serait amenée à disparaître dans les prochains mois. Mais la chance peut vous sourire, surtout en période estivale où les loups sont plus visibles car en temps sec et chaud ils aiment se reposer à l’extérieur de leur tanière. Très présents dans les Pyrénées Orientales, ils le sont également dans les Alpes.

#6. L’aigle


Un aigle qui vole

Enfin, en montagne, il ne faut pas non plus oublier de lever la tête et de regarder dans les airs. Là, si vous avez un peu de chance, vous pourrez y admirer le majestueux aigle royal et ses 2 mètres d’envergure. Espèces menacée, le rapace se fait malheureusement de plus en plus rare dans nos montagnes des Alpes, Pyrénées, Massif Central, Vosges et Corse, … Ce prédateur redoutable est friand de marmottes et de lièvres, mais il n’a pas peur non plus de s’attaquer aux renards, aux bouquetins et chèvres de montagnes. Bref, il est aussi redoutable qu’attirant.

Rien de tel donc qu’une bonne randonnée en montagne pour renouer avec la nature et ses habitants.

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube