Top 10 des îles françaises les plus sauvages

Si vous souhaitez fuir la foule et vous la jouer Tom Hanks dans un petit remake de « Seul au monde », suivez notre petit guide présentant des îles françaises paradisiaques, aux paysages aussi sauvages qu’apaisant…

#1 L’ile d’Aix / Charentes Maritime

Située pile entre l’île d’Oléron et la presqu’île de Fouras, cette jolie petite île en forme de croissant a vraiment des allures de bout du monde, les véhicules motorisés y étant quasi interdits. Très sauvage et peu fréquentée, on peut se promener paisiblement sur ses 3 km de long et 700 mètres de large en seulement trois heures, si on ne s’arrête pas sur une de ses plages ou criques pour faire un petit plongeon dans l’Atlantique. Celle que l’on surnomme « la petite Corse » a d’ailleurs été le dernier refuge de Napoléon avant qu’il ne s’exile à Sainte-Hélène.

#1 L’ile d’Aix / Charentes Maritime

Située pile entre l’île d’Oléron et la presqu’île de Fouras, cette jolie petite île en forme de croissant a vraiment des allures de bout du monde, les véhicules motorisés y étant quasi interdits. Très sauvage et peu fréquentée, on peut se promener paisiblement sur ses 3 km de long et 700 mètres de large en seulement trois heures, si on ne s’arrête pas sur une de ses plages ou criques pour faire un petit plongeon dans l’Atlantique. Celle que l’on surnomme « la petite Corse » a d’ailleurs été le dernier refuge de Napoléon avant qu’il ne s’exile à Sainte-Hélène.

#2 L’île Port Cros / Var

Située dans l’archipel des îles d’Hyères, juste au sud du Cap Bénat, et au sein du premier parc national marin d’Europe créé en 1963, l’île de Port Cros est le paradis des randonneurs. Ici, en effet, la voiture est tout bonnement bannie. En se baladant sur ses 7km2 de superficie, on peut découvrir quelques maisons de pécheurs pleines de charme, une église, un château ainsi que de nombreux forts qui offrent des vues à couper le souffle.

#2 L’île Port Cros / Var

Située dans l’archipel des îles d’Hyères, juste au sud du Cap Bénat, et au sein du premier parc national marin d’Europe créé en 1963, l’île de Port Cros est le paradis des randonneurs. Ici, en effet, la voiture est tout bonnement bannie. En se baladant sur ses 7km2 de superficie, on peut découvrir quelques maisons de pécheurs pleines de charme, une église, un château ainsi que de nombreux forts qui offrent des vues à couper le souffle.

#3 L’ile aux Moines / Morbihan

View this post on Instagram

Everything will be alright 🌠

A post shared by Ju' 🌻❤️ (@ariesgeminii) on

Direction la Bretagne à présent, qui n’a rien à envier au sud de la France. Sur l’île aux Moines, la plus grande du golfe du Morbihan, on trouve une végétation splendide et verdoyante ainsi que de jolies petites maisons blanches, où quelques 600 habitants vivent à l’année. De quoi se dépayser totalement.

#3 L’ile aux Moines / Morbihan

View this post on Instagram

Everything will be alright 🌠

A post shared by Ju' 🌻❤️ (@ariesgeminii) on

Direction la Bretagne à présent, qui n’a rien à envier au sud de la France. Sur l’île aux Moines, la plus grande du golfe du Morbihan, on trouve une végétation splendide et verdoyante ainsi que de jolies petites maisons blanches, où quelques 600 habitants vivent à l’année. De quoi se dépayser totalement.

#4 L’ile Chausey / Manche

View this post on Instagram

🥰

A post shared by Julie Anne (@julieanne963) on

Plus au Nord, dans la Manche, on peut visiter ce qui constitue le plus grand archipel d’Europe. Les îles Chausey, perdues en face de la ville de Grandville, sont uniques en leur genre : les marées sont les plus fortes d’Europe. Ainsi, la quasi totalité de ses 365 îlots disparait à marée basse, n’en laissant plus que 52 de visibles. C’est donc une véritable aventure pour y accoster ! La nature y est sauvage et préservée, on n’y trouve qu’une petite population d’une trentaine de personnes.

#4 L’ile Chausey / Manche

View this post on Instagram

🥰

A post shared by Julie Anne (@julieanne963) on

Plus au Nord, dans la Manche, on peut visiter ce qui constitue le plus grand archipel d’Europe. Les îles Chausey, perdues en face de la ville de Grandville, sont uniques en leur genre : les marées sont les plus fortes d’Europe. Ainsi, la quasi totalité de ses 365 îlots disparait à marée basse, n’en laissant plus que 52 de visibles. C’est donc une véritable aventure pour y accoster ! La nature y est sauvage et préservée, on n’y trouve qu’une petite population d’une trentaine de personnes.

#5 Les iles Finocchiarola / Corse

Encore plus sauvage que l’île de beauté elle-même, on trouve à son nord-est, en pleine mer Tyrrhénienne, l’archipel des îles Finocchiarola. Désertiques et inhabitées, elles donnent à voir une faune et une flore exceptionnelles; leur nom vient d’ailleurs d’une plante très caractéristique du coin, le fenouil sauvage appelé « finochju » en corse. On ne peut s’y rendre qu’entre les mois de mars et août afin de protéger sa Réserve naturelle et on peut même, pour les plus courageux, s’y rendre à la nage !

#5 Les iles Finocchiarola / Corse

Encore plus sauvage que l’île de beauté elle-même, on trouve à son nord-est, en pleine mer Tyrrhénienne, l’archipel des îles Finocchiarola. Désertiques et inhabitées, elles donnent à voir une faune et une flore exceptionnelles; leur nom vient d’ailleurs d’une plante très caractéristique du coin, le fenouil sauvage appelé « finochju » en corse. On ne peut s’y rendre qu’entre les mois de mars et août afin de protéger sa Réserve naturelle et on peut même, pour les plus courageux, s’y rendre à la nage !

#6 Les iles de Lérins / Var

Composés de l’île Sainte-Marguerite et de sa petite soeur l’île Saint-Honorat; les îles de Lérins font fièrement face à la baie de Cannes. En plus d’y flâner et de s’adonner à de joyeuses séances de baignades, on peut y visiter de nombreux lieux : le Fort royal qui aurait abrité l’homme au masque de fer, le célèbre monastère de Saint-Honorat,  le Musée de la mer, des vestiges de four à rougir les boulets de canon etc.

#6 Les iles de Lérins / Var

Composés de l’île Sainte-Marguerite et de sa petite soeur l’île Saint-Honorat; les îles de Lérins font fièrement face à la baie de Cannes. En plus d’y flâner et de s’adonner à de joyeuses séances de baignades, on peut y visiter de nombreux lieux : le Fort royal qui aurait abrité l’homme au masque de fer, le célèbre monastère de Saint-Honorat,  le Musée de la mer, des vestiges de four à rougir les boulets de canon etc.

#7 L’île d’Ouessant / Finistère

View this post on Instagram

Ouessant

A post shared by Marie Thé Perennes (@marietheperennes) on

Quatrième plus grande île de France après la Corse, l’île d’Yeu et Belle-île-en-mer, l’île d’Ouessant n’en reste pas moins un petit coin de paradis. Ambiance île du nord ici, voire irlandaise, avec ses prairies remplies de moutons, sa mer tempétueuse et ses falaises déchiquetées par la houle… ! L’île abrite également le phare le plus puissant d’Europe, le phare du Créac’h.

#7 L’île d’Ouessant / Finistère

View this post on Instagram

Ouessant

A post shared by Marie Thé Perennes (@marietheperennes) on

Quatrième plus grande île de France après la Corse, l’île d’Yeu et Belle-île-en-mer, l’île d’Ouessant n’en reste pas moins un petit coin de paradis. Ambiance île du nord ici, voire irlandaise, avec ses prairies remplies de moutons, sa mer tempétueuse et ses falaises déchiquetées par la houle… ! L’île abrite également le phare le plus puissant d’Europe, le phare du Créac’h.

#8 L’île de Groix / Morbihan

Encore un petit tour dans le département du Morbihan, mais cette fois-ci dans le golfe de Gascogne, où l’île de Groix possède une particularité unique en Europe. Sa plage principale, la Plage des Grands Sables, est convexe. Elle se déplace très rapidement vers le Nord, à raison de 10 mètres par an. Juste à côté se trouve une plage elle aussi originale, faite de sable rouge en raison du grenat qui s’y trouve.

#8 L’île de Groix / Morbihan

Encore un petit tour dans le département du Morbihan, mais cette fois-ci dans le golfe de Gascogne, où l’île de Groix possède une particularité unique en Europe. Sa plage principale, la Plage des Grands Sables, est convexe. Elle se déplace très rapidement vers le Nord, à raison de 10 mètres par an. Juste à côté se trouve une plage elle aussi originale, faite de sable rouge en raison du grenat qui s’y trouve.

#9 L’île de Tatihou / Manche

Si l’on est à la recherche de nature sauvage agrémentée de quelques haltes touristiques, l’île de Tatihou, dans la rade de Saint-Vaast-la-Hougue, est l’idéal. Véritable musée à ciel ouvert avec sa réserve ornithologique et ses 150 espèces d’oiseaux, son musée maritime et sa tour Vauban, perchée à 21 mètres de haut classée à l’Unesco… il y a de quoi faire ! D’autant que son accès est facilité puisqu’il peut se faire à pied lors de certaines marées basses.

#9 L’île de Tatihou / Manche

Si l’on est à la recherche de nature sauvage agrémentée de quelques haltes touristiques, l’île de Tatihou, dans la rade de Saint-Vaast-la-Hougue, est l’idéal. Véritable musée à ciel ouvert avec sa réserve ornithologique et ses 150 espèces d’oiseaux, son musée maritime et sa tour Vauban, perchée à 21 mètres de haut classée à l’Unesco… il y a de quoi faire ! D’autant que son accès est facilité puisqu’il peut se faire à pied lors de certaines marées basses.

#10 L’île d’If / Bouches-du-Rhône

L’ambiance sauvage n’est pas ici tout à fait au rendez-vous puisqu’il s’agit de l’un des sites les plus visités de Marseille, mais l’on ne pouvait tout de même pas terminer cette liste non exhaustive sans citer cette célébrissime île de l’hexagone. Ou plutôt, l’îlot, puisque l’île d’If ne dépasse pas les 200 hectares et n’abrite que le célèbre Château d’If, popularisé par Alexandre Dumas et son grand classique « Le comte de Monte Cristo ». La forteresse, classée monument historique, a été édifiée entre 1527 et 1529 sur les ordres de François 1er et a servi de prison durant 400 ans.

#10 L’île d’If / Bouches-du-Rhône

L’ambiance sauvage n’est pas ici tout à fait au rendez-vous puisqu’il s’agit de l’un des sites les plus visités de Marseille, mais l’on ne pouvait tout de même pas terminer cette liste non exhaustive sans citer cette célébrissime île de l’hexagone. Ou plutôt, l’îlot, puisque l’île d’If ne dépasse pas les 200 hectares et n’abrite que le célèbre Château d’If, popularisé par Alexandre Dumas et son grand classique « Le comte de Monte Cristo ». La forteresse, classée monument historique, a été édifiée entre 1527 et 1529 sur les ordres de François 1er et a servi de prison durant 400 ans.

Allez, cette année on laisse de côté les îles surpeuplées pour partir à la découverte de paysages moins connus mais tout aussi remarquables…

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Les cabanes dans les arbres : découvrez cet endroit insolite où passer la nuit

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube