Top 8 des espèces préservées de tortues à venir observer

Tortue de mer brune

Déjà présentes au temps des dinosaures, les tortues sont des animaux absolument fascinants, et probablement les plus adorables de la famille des reptiles ! Il existe de nombreux endroits sur la planète propices à l’observation de ces nombreuses espèces.

#1. Les tortues marines

Les tortues marines sont présentes dans tous les océans du monde, mais saviez-vous qu’il n’existe que 7 espèces de tortues marines en tout ? Et, sur ces 7 espèces, 6 sont menacées d’extinction… Autant dire que ça fait froid dans le dos. Heureusement, la communauté internationale met les bouchées doubles pour les protéger. De nombreux refuges se trouvent un peu partout dans le monde, autant de lieux incontournables pour observer ces merveilles de la nature.

La tortue Luth

Tortue Luth au bord de l'eau

On commence avec la plus grande de toutes les tortues : la tortue Luth, qui tiendrait tout simplement son nom de l’instrument de musique dont la forme est semblable à celle de sa carapace. À l’âge adulte, elle peut mesurer jusqu’à 2 mètres de long et peser dans les 450 kilos. Elle est victime de la pollution des eaux et de l’activité humaine… Ainsi, il n’en reste que quelque 100 000 individus environ. C’est pourquoi des zones protégées fleurissent un peu partout pour lutter contre l’extinction de l’espèce. L’Administration nationale des océans et de l’atmosphère (NOAA) a par exemple délimité une zone de près de 108.800 kilomètres carrés au sein de l’océan Pacifique pour que ces tortues luth puissent se développer en toute tranquillité. Donc, si vous voulez observer ce gros spécimen, vous pouvez vous rendre sur les belles côtes de la Californie

L’un des meilleurs endroits pour les observer reste tout de même en Guyane, où les plages sont l’un des sites de pontes les plus importants du monde. La tortue Luth, mais aussi la tortue verte et la tortue olivâtre, viennent y mettre au monde leurs bébés tortues. L’association Kwata, œuvre pour la sauvegarde de ces espèces tout au long de l’année grâce à un vaste programme. Elle vous guidera pour une observation optimale dans le respect de l’animal. Sur les plages de l’Amana, située dans une magnifique réserve naturelle, la ponte des œufs s’effectue de décembre à janvier puis d’août à avril. Sur l’île de Cayenne, elle se passe de décembre à janvier et d’avril à juillet. Autant dire que de nombreuses options s’offrent à vous !

La tortue Carey

Tortue Carey dans l'eau

Aussi appelée tortue écaillée, c’est l’une des espèces de tortue de mer les plus menacées en raison de… son écaille justement. La région de Choco en Colombie est un parfait endroit pour observer cette jolie espèce. Que vous soyez sur les côtes pacifiques ou sur les côtes caribéennes du coin, vous pourrez observer le spectacle des femelles. Elles y viennent pour pondre sur les plages et y faire leur trou dans le sable.

Là, de nombreuses ONG, la Conservation Internationale ou WWF, aidées par les Colombiens, se battent pour changer les us et coutumes de la région. En Colombie, la tortue demeure un plat phare du pays. Un vaste travail de sensibilisation s’opère auprès des populations pour alerter sur le véritable danger de disparition des tortues marines. Les bénévoles veillent sur les nids de tortues pour les protéger des prédateurs et des chasseurs. D’autres s’adressent même aux restaurateurs pour les convaincre de ne plus mettre la tortue à leur menu…

Sur la côte caribéenne, c’est au Costa Rica que vous pourrez les rencontrer d’avril à novembre, notamment à Cahuita et Tortuguero.

La tortue Caouanne

Tortue Caouanne en train de nager

Il existe un endroit parfait en Nouvelle-Calédonie pour observer cette tortue de mer de taille moyenne : la plage de la Roche-Percée, à Poé. Les tortues caouannes viennent pondre leurs œufs sur la plage, de décembre à fin janvier. En février, on peut ainsi y voir les magnifiques éclosions de bébés tortues. L’observation de l’animal y est strictement encadrée par l’Aquarium des Lagons en collaboration avec l’association Bwärä Tortues Marines. Des éco-gardes réalisent des rondes matins et soirs pour protéger la ponte des tortues et veiller à ce que l’on ne la dérange pas dans son quotidien.

La tortue verte

Tortue verte dans l'océan

On trouve de nombreuses tortues vertes dans la ville de Tangalle, au Sri Lanka. À la nuit tombée, elles viennent pondre leurs œufs sur les plages de sable blanc… Dans ce coin du Sri Lanka, on ne rencontre pas moins de 5 espèces de tortues marines, c’est le paradis pour les amateurs de ces reptiles ! À Hikkaduwa, il est même possible de nager parmi les tortues… Expérience inoubliable garantie.
Attention, cette activité reste très encadrée, il n’est pas possible de le faire sans passer par le Turtle Conservation Project. Cette association, qui existe depuis 1993, est en charge de protéger les espèces et sensibiliser les populations.

#2. Tortues terrestres

Les tortues terrestres, elles, sont représentées par des centaines d’espèces à travers le monde et se trouvent surtout dans les régions chaudes, tropicales et méditerranéennes. En France, nous n’avons qu’une tortue terrestre, la tortue d’Hermann.  On peut la trouver dans la plaine et le massif des Maures, ainsi qu’en Corse. Et si vous n’avez rien contre l’avion, voici quelques autres espèces impressionnantes à observer.

La tortue géante des Galapagos

Tortue des Galapagos

Les célèbres tortues géantes des îles Galápagos sont l’attraction touristique principale de la région ! Elles sont même à l’origine du nom de l’archipel, galapago signifiant tortue en espagnol… Il faut dire qu’on ne trouve ces tortues, regroupant dix sous-espèces différentes, que sur ces îles, et principalement sur l’île Isabela. Mesurant plus d’un 1 mètre, et possédant une carapace très solide, elles peuvent vivre entre 150 et 200 ans ! Vous serez ébahis devant le spectacle de ces respectables centenaires qui se promènent en toute liberté sur ces îles préservées. La réserve marine des Galápagos, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, est protégée de près par de nombreuses institutions et associations, dont le WWF ou encore le National Geographic.

La tortue géante des Seychelles

Tortue géante des Seychelles dans une forêt

Autre tortue emblématique, la plus grande tortue terrestre vous attend sur l’îlot d’Aldabra. Et oui, c’est ici que vous pourrez rencontrer la tortue géante des Seychelles. Elle vous offrira un spectacle magnifique puisque pas moins de 150 000 individus s’y promènent en toute liberté. C’est là qu’elle peut survivre à l’état naturel grâce à l’atoll corallien d’Aldabra, une zone protégée inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette zone est préservée de l’activité humaine et gérée par une quinzaine de personnes seulement. Rendez-vous sur l’île de Curieuse, spécialisée dans la protection de cette espèce pour assister au spectacle de ponte, entre décembre et février.

La tortue étoilée

Deux tortues étoilées

La tortue étoilée est tout simplement la plus belle tortue du monde avec son irrésistible carapace au design parfait ! Espèce endémique et emblématique de Madagascar, c’est sur cette belle île que vous devrez vous rendre pour les admirer. On les trouve sur les dunes proches de l’océan, la savane et les hauts plateaux… Vous pourrez même partir à leur rencontre avec un guide qui vous expliquera tout sur leur mode de vie.

Dans le village de Mangily-Ifaty situé au sud de l’île, se trouve le Village des tortues. Il s’agit d’un centre créé par la SOPTOM, Station d’Observation et de Protection des Tortues et de leurs Milieux, qui y a bâti musée, nurserie et enclos. L’association lutte contre le trafic d’animaux et accueille les tortues saisies par les douanes. Elle les réintroduit ensuite dans leur habitat naturel, et est en charge de la sensibilisation les populations locales. Pour cette espèce, vous aurez plus de chances d’assister à la ponte puisque cela peut arriver jusqu’à quatre fois par an.

La tortue sillonnée

Tortue sillonnée dans l'herbe

Aussi appelée tortue sulcata, c’est la troisième plus grosse espèce de tortue terrestre, c’est dire si elle vaut le détour. Elle est originaire de la région du Sahel, on peut donc la trouver dans toute l’Afrique sahélienne. Le meilleur spot pour l’observer reste sans conteste le Sénégal, et plus particulièrement la zone du Ferlo. Là, un programme de conservation a été lancé par la Fondation Ensemble. Cette réserve biologique vise à sensibiliser la population locale à la biodiversité. Elle s’occupe également de réintroduire des tortues dans la nature. De belles tortues sillonnées chouchoutées vous y attendent.

Et ce n’est qu’un échantillon des endroits permettant de côtoyer cet animal à la sérénité contagieuse… À vous de faire votre choix !

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube