5 raisons de pratiquer la méditation en pleine conscience

Femme méditant sous les tropiques

Échapper au stress de la vie quotidienne, stopper le bla-bla intérieur et les pensées parasites. Faire un break, vivre l’instant présent, oxygéner son cerveau et améliorer son bien-être, voilà ce que propose la méditation en pleine conscience ou « mindfullness ». Les bienfaits de cette pratique sont multiples, tant sur la santé mentale, que corporelle. Tout de suite, voici 5 bonnes raisons de vous y mettre…

#1 Booster sa concentration

Close Up d'une jeune femme en train de méditer dans la nature

Maintenir son attention sur son souffle, entraîne notre cerveau à la concentration. C’est ce qu’a prouvé une étude américaine publiée en 2012 dans Frontiers in Human Neuroscience. Selon cette étude, 10 minutes de méditation par jour durant 4 mois permettent d’améliorer la capacité à réaliser des tâches qui nécessitent une forte attention. L’esprit n’est plus incessamment perturbé par les pensées et reste focus sur l’instant, sur le moment présent.

En effet, méditer en pleine conscience permet d’entraîner le cerveau à diminuer la dissipation mentale par les pensées parasites qui tournent en boucle dans notre esprit. Il suffit de s’arrêter, observer ce qui se passe en nous, porter son attention sur sa respiration, et autour de soi. Seulement observer, sans jugement, sans s’accrocher à ce qui se passe à l’intérieur de l’esprit. Ça y est, vous y êtes, c’est ça la méditation en pleine conscience.

#2 Dire adieu au stress

Empilage de galets zen sur une plage

Emportés par nos rythmes effrénés, nous sommes bien trop souvent sujets au stress, voire même au burn-out. La méditation en pleine conscience vole à notre secours en abaissant notre niveau de réactivité émotionnelle. Grâce à la respiration, on diminue le rythme cardiaque, la production de cortisol (hormone du stress), et les pensées anxiogènes. On quitte tout simplement notre mode d’action automatique pour revenir à l’instant présent. Zen restons zen !

#3 Diminuer les insomnies

Jeune femme dormant paisiblement

La méditation en pleine conscience nous aide à stopper notre bla-bla intérieur, cause souvent principale des insomnies à répétition. Au lieu de rester couché des heures en pensant à la réunion du lendemain où à la vaisselle qui traîne dans l’évier, on se concentre sur sa respiration, sur ses sensations corporelles, en laissant glisser ces pensées parasites. On ralentit la respiration, le rythme cardiaque et le corps est alors plus disposé au sommeil, et à la sérénité.

#4 Soulager les douleurs chroniques

Femme méditant sur la plage

Une étude scientifique menée à Pittsburgh auprès de personnes souffrant de lombalgies chroniques et pratiquant la méditation en pleine conscience, atteste une amélioration de la tolérance à la douleur et de l’activité physique. Cette capacité serait associée à un épaississement des zones du cortex cérébral, impliquées dans la perception de la douleur. L’entraînement de l’esprit à rester focus sur l’instant présent finirait donc par modifier anatomiquement le cerveau. Dingue non ? Sachant que les pathologies chroniques sont en croissance, la méditation pourrait bel et bien devenir un outil de prévention, et de soulagement sur les douleurs parfois difficilement contrôlables par la médecine allopathique.

#5 Prévenir la dépression

Femme étirant les bras en arrière au coucher du soleil

C’est prouvé ! La Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience ou MBCT permet de diminuer de moitié le risque de rechute dépressive. Wahou ! On vous explique. En méditant, on agit sur notre système parasympathique, qui joue un rôle essentiel dans notre capacité à la détente, et sur notre bien-être. Plusieurs mécanismes vont alors s’activer afin de détendre davantage le corps : le rythme cardiaque ralentit, la pression artérielle baisse, la sécrétion d’hormone du stress diminue… Résultat, un effet bénéfique sur notre psychisme qui fait de la méditation en pleine conscience, un outil précieux et naturellement efficace.

Vous souhaitez tenter l’expérience ? Voici un petit guide de la méditation en pleine conscience pour vous lancer, et avoir l’esprit léger !

1 – Installez-vous dans une position assise confortable : en tailleur, à genoux, sur un coussin ou sur une chaise. Le dos est bien droit, la tête est dans le prolongement de la colonne vertébrale et les paumes de mains sont posées sur les genoux ou les cuisses.

2 – Portez votre attention sur votre respiration. Sur votre cage thoracique qui s’ouvre sur l’inspiration, et se dégonfle sur l’expiration. Si l’esprit s’évade et part dans vos pensées, c’est normal, ramenez alors votre attention sur la respiration, sans jugement.

Faites cet exercice durant 5 minutes, puis chaque jour, augmentez un peu plus le temps de méditation.

Prêt(e)s pour méditer ? C’est ici et maintenant que ça se passe !

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube