Au jardin, il n’y a pas que les fruits et les légumes que l’on peut récolter ! Pissenlit, plantain, ortie…bon nombre de plantes sauvages se prêtent aussi à la cueillette et font des merveilles dans nos assiettes ! La preuve avec ces 6 herbes sauvages, délicieuses à consommer à la belle saison ! 

#1 Le Pissenlit

Le Pissenlit – © Madeleine Steinbach   – adobestock

Souvent considéré comme une herbe envahissante de nos jardins, le pissenlit constitue pourtant, une première plante sauvage délicieuse à consommer. 

Et pour cause, de ses racines à savourer en tisane, à ses feuilles à déguster en salade, en passant par ses fleurs à transformer en confiture, tout, dans le pissenlit, est bon à manger ! 

En outre, il s’agit d’une herbe remplie de bienfaits ( riche en fer, sodium, zinc, potasse et phosphore) et très mellifère, parfaite pour attirer les abeilles toute la belle saison ! 

Conseil : Pour récolter vos pissenlits, cueillez les fleurs et les feuilles au printemps et les racines en automne et pensez à les laver soigneusement, avant de les consommer. 

#2 L’Ortie

L’Ortie – © ola24  – adobestock

Voici une autre plante souvent délaissée en raison de ses poils urticants, mais dont aurait tort de se priver en cuisine ! 

Nous voulons bien sûr parler de l’ortie, cette herbe sauvage qui pousse facilement dans les recoins délaissés de nos jardins. 

Ses tiges et ses feuilles notamment, sont délicieuses à consommer en soupe, en quiche, en pesto, mais aussi en salade, ajoutées à un mesclun par exemple. 

Et pour récolter vos orties, cueillez-en de préférence de jeunes pousses au printemps (en prenant soin de vous munir de gants), puis, lavez ces dernières avec un peu de vinaigre blanc, pour éliminer les bactéries et les petites bêtes. 

Il ne vous reste plus qu’à les laisser tremper 5 à 10 minutes, avant de les intégrer à vos recettes ! 

#3 La Petite oseille

La Petite oseille – © Michael Meijer  – adobestock

On ne s’en doute pas forcément et pourtant, la petite oseille, cette vivace qui pousse volontiers en colonie dans les sols secs et caillouteux de jardins, constitue, elle aussi, une plante parfaite à inviter dans nos assiettes ! 

Et pour cause, avec son goût acidulé, elle s’intègre à la perfection dans des salades composées, des omelettes ou des sandwichs et se déguste tout aussi bien, mélangée à du beurre sur des toasts, ou en accompagnement de poissons à chair grasse, à l’instar du saumon ou de la truite. 

Astuce : Pour bien la consommer, prélevez ses feuilles selon vos besoins (de préférence lorsqu’elles sont encore jeunes), lavez-les et le tour est joué ! 

#4 Le Chénopode blanc

Le Chénopode blanc – © Taste the Image  – adobestock

Aussi connu sous le nom de chou gras, le chénopode blanc est une plante répandue dans nos jardins et notamment dans nos potagers, puisqu’elle s’épanouit dans les sols qui ont été retournés. 

L’occasion de récolter et de se régaler de cette herbe comestible (dont le goût se rapproche de celui des épinards !), en galette accompagnée de quinoa par exemple, mais aussi en risotto, en omelette ou encore en crêpes. 

Et pour bien le récolter, prélevez-en de jeunes pousses à la fin du printemps et tout l’été, puis, faites blanchir ses feuilles, avant de les consommer. 

Bon à savoir : Le chénopode contenant de l’acide oxalique et des saponines (toxiques), il est toutefois conseillé de le consommer en petites quantités. 

#5 Le Plantain 

Le Plantain  – © nikolaydonetsk – adobestock

En quête d’une autre plante sauvage, délicieuse à consommer à la belle saison ? Alors, optez aussi pour le plantain, cette herbe commune de nos prairies et de nos jardins.

Plantain lancéolé, Plantain majeur,  Plantain moyen…  S’il en existe de nombreuses variétés, toutes sont comestibles et peuvent se déguster de nombreuses façons, comme en accompagnement de pâtes, crues en salade, ou encore en tartinade avec de l’ail et de la faisselle par exemple. 

Astuce : Récoltez de préférence votre plantain au printemps, avant la floraison et faites-le blanchir avant de le cuisiner, pour rendre ses feuilles plus tendres. 

#6 L’ail des ours 

L’ail des ours  – © encierro – adobestock

Enfin, si vous avez la chance de posséder un grand jardin boisé, peut-être y avez-vous déjà trouvé de l’ail des ours, cette plante herbacée que l’on appelle aussi ail sauvage ou ail des bois. 

Avec sa saveur subtile d’ail, aux nuances herbacées, elle est parfaite à transformer en pesto par exemple et accompagne aussi à merveille du beurre, un risotto, ou un velouté pommes de terre par exemple. 

Conseil : Récoltez l’ail des ours au printemps (en prenant soin de ne pas le confondre avec le muguet!) et lavez-le soigneusement, avant de le consommer. 

Quelques recettes 

Tarte au chèvre et au pissenlit 

Les ingrédients :

  • 1 pâte brisée 
  • 400 g de feuilles de pissenlit
  • 1 bûche de fromage de chèvre 
  • 30 cl de crème
  • 2 œufs 
  • Quelques noix 

La recette : 

  • Lavez, puis hachez grossièrement vos feuilles de pissenlit ;
  • Dans un récipient, mélangez la crème avec les œufs et incorporez les noix concassées ;
  • Étalez votre pâte brisée dans un moule beurré, puis, ajoutez vos feuilles de pissenlit hachées et versez le mélange crème-œufs-noix par-dessus ; 
  • Pour finir, découpez des tronçons de bûche de chèvre et déposez-les sur votre tarte ; 
  • Il ne vous reste plus qu’à enfourner pendant 30 minutes à 170°C ;
  • Régalez-vous !

Crêpes aux feuilles d’orties 

Les ingrédients : 

  • 800 g de feuilles d’orties fraîches
  • 100 g de farine
  • 20 cl de lait entier
  • 25 g de beurre
  • 2 œufs
  • 5 cl d’huile neutre
  • Sel et poivre du moulin

La recette : 

  • Versez la farine dans un saladier, puis, formez un puits et ajoutez une pincée de sel ;
  • Dans un bol, cassez les œufs, battez-les et ajoutez-les à votre farine ; 
  • Mélangez le tout, puis versez le lait petit à petit en remuant, de façon à éviter les grumeaux ;
  • Rincez les feuilles d’ortie, séchez-les dans un linge propre, puis, hachez-les finement et incorporez-les dans votre pâte à crêpes ;
  • Poivrez et laissez reposer 2 heures environ, au réfrigérateur ; 
  • Une fois ce laps de temps écoulé, chauffez une poêle à crêpe, huilez-la légèrement et réalisez vos crêpes ;
  • Le tour est joué ! Il ne vous reste plus qu’à savourer. 

Houmous à l’ail des ours 

Les ingrédients : 

  • 100 g de pois chiche 
  • 1 poignée de feuilles d’ail des ours 
  • 1 gousse d’ail  
  • 1 citron
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • ¼ de cuillère à café de cumin
  • 3 cuillères à soupe de sésame blanc
  • Sel et poivre 

La recette :

  • Zestez et pressez le citron, puis lavez l’ail des ours et pressez l’ail :
  • Dans le bol d’un robot, placez tous les ingrédients et mixez jusqu’à obtenir une pâte uniforme ;
  • Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire ;
  • C’est prêt ! Bon appétit !

Pâquerettes, ronce, lierre terrestre…Il existe bien d’autres plantes du jardin comestibles, pour agrémenter vos recettes ! Alors, n’hésitez pas à varier les plaisirs.  Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à partir à la cueillette !

Laisser un commentaire

Merci d'entrer votre commentaire
Please enter your name here