6 bienfaits de l’ortie pour votre bien-être

Souvent perçue comme une mauvaise herbe, l’ortie est pourtant considérée depuis l’Antiquité comme un remède permettant de soulager de nombreux maux. Bourrée de nutriments, elle est une véritable alliée pour la santé et un secret de beauté bien gardé. Pour vous convaincre des milles vertus de cette plante injustement déconsidérée nous vous présentons ici 6 bienfaits de l’ortie pour votre bien-être. Attention, vous risquez d’être surpris !

#1 L’ortie est tonifiante et fortifiante

Vous vous sentez un peu fatigué et avez un petit coup de mou ? Passez à l’ortie ! La belle urticante contient de nombreux nutriments qui vous reboosteront sans tarder. Six fois plus riche en vitamine C que l’orange, elle contient également des vitamines A, B, E et K. Elle est par ailleurs bourrée de minéraux : silice, magnésium, calcium, potassium, zinc, phosphore et bien d’autres encore. L’ortie a notamment une teneur non négligeable en fer : elle contiendrait en effet deux fois plus de fer que le boeuf ! Un vrai plus pour ceux qui privilégient une alimentation végétale, d’autant que la vitamine C que contient l’ortie favorise l’absorption du fer. C’est probablement la raison pour laquelle l’ortie est considérée comme un remède contre l’anémie légère. Consommée en cure, sous forme de tisane ou de gélules, l’ortie pourra donc contribuer à réduire la fatigue passagère et  booster le système immunitaire.

#1 L’ortie est tonifiante et fortifiante

Vous vous sentez un peu fatigué et avez un petit coup de mou ? Passez à l’ortie ! La belle urticante contient de nombreux nutriments qui vous reboosteront sans tarder. Six fois plus riche en vitamine C que l’orange, elle contient également des vitamines A, B, E et K. Elle est par ailleurs bourrée de minéraux : silice, magnésium, calcium, potassium, zinc, phosphore et bien d’autres encore. L’ortie a notamment une teneur non négligeable en fer : elle contiendrait en effet deux fois plus de fer que le boeuf ! Un vrai plus pour ceux qui privilégient une alimentation végétale, d’autant que la vitamine C que contient l’ortie favorise l’absorption du fer. C’est probablement la raison pour laquelle l’ortie est considérée comme un remède contre l’anémie légère. Consommée en cure, sous forme de tisane ou de gélules, l’ortie pourra donc contribuer à réduire la fatigue passagère et  booster le système immunitaire.

#2 L’ortie est une source de protéines complètes 

Avec 8 grammes de protéines pour 100 grammes, les feuilles d’ortie fraîches sont une bonne source de protéines végétales. Urtica Dioica (son petit nom scientifique) a de quoi faire de la concurrence aux sources de protéines animales. Elle contient en effet 8 acides aminés essentiels qui facilitent l’assimilation des protéines par l’organisme. Pour bénéficier de ces bienfaits nutritionnels, l’ortie peut être consommée au quotidien, cuisinée comme un légume, sous forme de velouté, de quiche, d’omelette, de pesto, de beurre, de flan, de samoussa ou encore de cake. Les gourmets vont l’adorer !

#2 L’ortie est une source de protéines complètes 

Avec 8 grammes de protéines pour 100 grammes, les feuilles d’ortie fraîches sont une bonne source de protéines végétales. Urtica Dioica (son petit nom scientifique) a de quoi faire de la concurrence aux sources de protéines animales. Elle contient en effet 8 acides aminés essentiels qui facilitent l’assimilation des protéines par l’organisme. Pour bénéficier de ces bienfaits nutritionnels, l’ortie peut être consommée au quotidien, cuisinée comme un légume, sous forme de velouté, de quiche, d’omelette, de pesto, de beurre, de flan, de samoussa ou encore de cake. Les gourmets vont l’adorer !

#3 L’ortie soulage les douleurs articulaires

Le saviez-vous ? Dans l’Antiquité, pour soigner ses rhumatismes, on se fouettait avec de l’ortie fraîche. C’est ce que l’on appelle un remède de choc ! Rassurez-vous cette méthode a laissé place à des soins bien plus doux. L’ortie est aujourd’hui utilisée en bain et en cataplasme ou bien administrée sous forme d’infusion ou de complément alimentaire en poudre. Anti-inflammatoire, « détoxifiante » et minéralisante, elle soulagerait les douleurs articulaires, l’arthrite et les rhumatismes. Par ailleurs, ses propriétés diurétiques favoriseraient l’élimination de l’acide urique dont l’accumulation peut occasionner des crises de goutte. 

#3 L’ortie soulage les douleurs articulaires

Le saviez-vous ? Dans l’Antiquité, pour soigner ses rhumatismes, on se fouettait avec de l’ortie fraîche. C’est ce que l’on appelle un remède de choc ! Rassurez-vous cette méthode a laissé place à des soins bien plus doux. L’ortie est aujourd’hui utilisée en bain et en cataplasme ou bien administrée sous forme d’infusion ou de complément alimentaire en poudre. Anti-inflammatoire, « détoxifiante » et minéralisante, elle soulagerait les douleurs articulaires, l’arthrite et les rhumatismes. Par ailleurs, ses propriétés diurétiques favoriseraient l’élimination de l’acide urique dont l’accumulation peut occasionner des crises de goutte. 

#4 L’ortie apaise les maux de gorge et de bouche

L’infusion d’ortie n’a pas fini de vous surprendre ! Utilisée en gargarisme, elle permettrait d’apaiser les petits maux de gorge. Sous forme de bain de bouche, elle serait une alliée de taille pour se débarrasser des aphtes et autres petits bobos qui touchent la bouche. Vous reprendrez bien une tasse d’infusion d’ortie ?

#4 L’ortie apaise les maux de gorge et de bouche

L’infusion d’ortie n’a pas fini de vous surprendre ! Utilisée en gargarisme, elle permettrait d’apaiser les petits maux de gorge. Sous forme de bain de bouche, elle serait une alliée de taille pour se débarrasser des aphtes et autres petits bobos qui touchent la bouche. Vous reprendrez bien une tasse d’infusion d’ortie ?

#5 L’ortie favorise la santé de la peau

Grâce à sa teneur en minéraux et à ses vertus dépuratives l’ortie contribuerait à soigner l’eczéma, le psoriasis mais aussi l’acné. Consommée régulièrement ou administrée en cure, la tisane d’ortie aiderait à retrouver une peau en pleine santé. L’infusion d’ortie peut également être appliquée sur la peau à l’aide d’une compresse. De petits coups de pouce qui pourraient vous accompagner sur le chemin d’une peau de pêche, resplendissante et confortable !

#5 L’ortie favorise la santé de la peau

Grâce à sa teneur en minéraux et à ses vertus dépuratives l’ortie contribuerait à soigner l’eczéma, le psoriasis mais aussi l’acné. Consommée régulièrement ou administrée en cure, la tisane d’ortie aiderait à retrouver une peau en pleine santé. L’infusion d’ortie peut également être appliquée sur la peau à l’aide d’une compresse. De petits coups de pouce qui pourraient vous accompagner sur le chemin d’une peau de pêche, resplendissante et confortable !

#6 L’ortie fortifie les ongles et les cheveux

Vos cheveux font grise mine et vos ongles dépérissent ? Faites une cure d’ortie sous forme de tisane, de gélules ou simplement consommée comme un légume. Riche en vitamines et en nutriments l’ortie limiterait la casse des ongles, la chute des cheveux et même la calvitie. Elle permettrait également d’avoir des cheveux plus brillants et un cuir chevelu moins gras. Pour obtenir ces effets hautement désirables, utilisez également l’ortie en application externe sous forme de masque, de shampooing ou de lotion. 

#6 L’ortie fortifie les ongles et les cheveux

Vos cheveux font grise mine et vos ongles dépérissent ? Faites une cure d’ortie sous forme de tisane, de gélules ou simplement consommée comme un légume. Riche en vitamines et en nutriments l’ortie limiterait la casse des ongles, la chute des cheveux et même la calvitie. Elle permettrait également d’avoir des cheveux plus brillants et un cuir chevelu moins gras. Pour obtenir ces effets hautement désirables, utilisez également l’ortie en application externe sous forme de masque, de shampooing ou de lotion. 

Disponible à profusion dans nos contrées, peu onéreuse et dotée de nombreux bienfaits, l’ortie est définitivement un super-aliment à tester sans plus tarder. Vendue dans le commerce sous forme de gélules, de poudre ou encore de produits cosmétiques, vous pouvez également la récolter fraîche. Pour cela quelques précautions s’imposent : munissez-vous d’une bonne paire de gants et surtout ramassez  vos orties dans un endroit propre et vierge de toute pollution. Évitez notamment de la cueillir en bord de route ou de champs.

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Tout savoir sur la musicothérapie

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube