Qui ne connaît pas le renard, cet animal à la belle fourrure rousse, aux oreilles droites et au museau effilé, présent sur tous les continents du monde ? Qu’on le trouve élégant et fascinant, ou qu’on le considère plutôt rusé voire sournois, une chose est sûre : ce canidé mystérieux n’a pas fini de nous révéler tous ses secrets !  La preuve avec ces 6 faits dont vous n’avez pas idée sur le renard ! 

#1 C’est un animal très endurant 

On sait tous que le faucon pèlerin est le roi des piqués, que l’antilope peut bondir jusqu’à 2 mètres de hauteur, ou que le guépard est un as des pointes à plus de 110 km/h ! 

Découvrez notre article sur les 10 animaux parmi les plus rapides de la planète

Mais savez-vous que le renard est capable de battre des records d’endurance

Lorsqu’il est jeune, ce canidé peut en effet parcourir des distances impressionnantes (près de 250 kilomètres) afin de partir à la conquête d’un territoire ! En cause, sa musculature très développée, qui lui permet de marcher sur de longues distances, sans difficulté ! 

D’ailleurs, le saviez-vous ? En 2018, des chercheurs de l’Institut polaire norvégien ont suivi une jeune renarde arctique grâce à une balise et ont découvert que cette dernière avait parcouru 3500 kilomètres sur la glace, en seulement 76 jours ! Impressionnant non ? 

#2 Il peut rétracter ses griffes comme un chat 

On ne le sait pas forcément, mais le chat n’est pas le seul à avoir l’apanage de pouvoir rétracter ses griffes ! Au même titre que nos boules de poils, certaines espèces de renards comme le renard gris, possèdent des griffes partiellement rétractables qui leur permettent de grimper aux arbres avec agilité ! 

D’ailleurs, bien qu’il soit cousin avec le loup et le chien, notre ami goupil partage de nombreux points communs avec les félins ! Tout comme le chat, il possède des moustaches très sensibles, mais aussi des pupilles orientées verticalement, qui lui confèrent une très bonne vision nocturne ! 

Quant à sa technique de chasse, cette dernière est également très similaire à celle du félin, puisque le renard chasse seul, en traquant sa proie sans bruit, avant de lui bondir dessus ! 

#3 C’est un véritable parent-poule ! 

Voici un autre fait que vous ignorez certainement sur le renard : lorsqu’il a des petits, ce dernier est un véritable parent-poule ! 

A leur naissance, les renardeaux sont aveugles et leur mère reste alors à leurs côtés, pour les protéger. Et pour les cacher des prédateurs, cette dernière n’hésite pas creuser des tanières souterraines, pouvant atteindre les 3 à 4 mètres de profondeur ! Quant au renard mâle, ce dernier joue souvent avec ses bébés, leur apporte de la nourriture et leur apprend à chasser.

Bon à savoir : Lorsque plusieurs femelles d’un groupe mettent bas simultanément, il n’est pas rare qu’elles réunissent leurs petits et les allaitent collectivement. Celles qui ne se reproduisent pas s’occupent aussi parfois des jeunes et peuvent même adopter les bébés, si ces derniers se retrouvent orphelins.

#4 Il sait rapporter une balle 

Tout le monde connaît le renard comme étant un animal très rusé. Et pourtant, cela est loin d’être son seul trait de caractère. Parmi ses autres qualités, le goupil est notamment très joueur !

Non seulement il adore s’amuser avec ses pairs, mais il est aussi capable de jouer avec d’autres animaux et même de rapporter une balle ! En 2013, en Suisse, un renard surnommé « Foxy », aurait ainsi dérobé plus de 100 balles de golf en un mois, dans le simple but de s’amuser avec.  Surprenant non ? 

#5 Il utilise les champs magnétiques pour trouver des proies 

Peu d’entre nous le savent, mais en plus de posséder un très bon odorat et une ouïe particulièrement développée, le renard est également capable de trouver des proies à l’aide du champ magnétique terrestre. En cause, sa rétine dotée de cryptochromes, des pigments qui lui permettent de détecter ce dernier. 

En hiver, lorsqu’un épais manteau de neige recouvre le sol, le renard utilise ainsi le champ magnétique terrestre comme un radar, pour estimer la distance où se trouve sa proie. Des recherches ont d’ailleurs montré qu’un renard roux est capable de détecter une souris cachée à près de 90 cm sous la neige ! 

#6 Il peut émettre des dizaines de cris différents !

Dernier fait surprenant sur le renard, ce dernier possède une communication vocale extrêmement élaborée, avec au moins 28 émissions vocales différentes ! Non seulement ce dernier est capable de crier, de glapir et de japper, mais il peut aussi cliqueter, ou encore aboyer !

D’une manière générale, on distingue chez ce canidé, plusieurs types bien particuliers de communications vocales, comme les cris d’approche et les cris de contact, mais aussi les cris de conflit et d’alerte, ou encore les cris d’appel, ces sons émis par les femelles pour informer les mâles de leur présence. 

Bon à savoir : Chez le renard, les vocalises sont tellement développées, qu’il est possible de reconnaître l’un d’entre eux, rien qu’au son de sa voix !

Si vous aimez le renard, vous voilà maintenant certain de tout connaître sur ce canidé fascinant. Et s’il n’est pas rare de l’apercevoir aux abords des villes, on se souvient toutefois que le renard reste un animal sauvage à respecter et qu’il est inutile de tenter de le domestiquer !