Ne vous fiez pas à l’expression bien connue disant « Courir comme un lièvre » car cet animal n’est pas le plus rapide du monde ! Allez, nous vous dévoilons ici les noms des champions de la vitesse, que ce soit sur terre, en mer ou dans les airs !

#1. Le guépard

Guépard en train de courir

Avec sa fine tête aérodynamique et son corps taillé pour la course, le guépard est l’animal terrestre le plus rapide au monde. Pour attraper sa proie, il peut atteindre des pointes de 120km/h. Mais il ne peut pas maintenir cette vitesse bien longtemps, sur 300 ou 400m environ, alors il a intérêt à bien calculer son coup pour ne pas rater sa proie !

Et au contraire, vous n’êtes pas curieux de connaitre l’animal le plus lent de la planète ? Lisez notre top 10 des animaux les plus lents de notre planète.

#2. Le lion

Tête de lion dépassant des hautes herbes

Le roi des animaux court lui à 80km/h, on est tenté de le traiter de petit joueur par rapport à son cousin le guépard, mais quand on sait que nous, être humains à deux pattes, nous courrons en moyenne à 15 ou 20km/h, on peut tout de même applaudir la performance !

#3. L’antilope

Antilope

Celle d’Amérique, que l’on trouve dans l’Ouest des Etats-Unis, peut atteindre les 95km/h. Quant au Sprinbok, antilope d’Afrique connue pour ses impressionnants sauts de 4m de hauteur, n’a pas à rougir face au guépard quand on sait qu’elle peut atteindre des pointes de 110km/h. Dans leur cas, leur rapidité sert plutôt à échapper aux prédateurs…

Connaissez-vous les pouvoirs étonnants des animaux ? On vous en présente 9 impressionnants.

#4. L’autruche

AUtruche

Plus imposant oiseau du monde, c’est bien connu, l’autruche ne peut pourtant pas s’envoler. C’est pourquoi elle a dû adapter sa course terrestre pour fuir et éviter de servir de repas aux mammifères. L’autruche d’Afrique court en moyenne à 70km/h et peut atteindre les 97km/h en vitesse de pointe.

#5. Le lièvre

Lievres qui courent

Pas besoin de se rendre à l’autre bout du monde ou dans les savanes pour trouver des animaux hyper rapides, notre lièvre d’Europe n’est pas mal non plus sur la piste de course puisqu’il peut se déplacer à une vitesse moyenne de 60km/h et taper de belles pointes à 80km/h !

Soupçonneriez-vous autant d’intelligence chez les animaux sauvages ? Lisez notre article sur l’intelligence des animaux.

#6. L’espadon

Espadon

Sous l’eau, ce n’est plus la même histoire puisque les animaux se déplacent beaucoup plus vite : les vitesses ainsi pulvérisent tous les records ! A la première place, on trouve l’espadon voilier qui, avec sa nageoire dorsale impressionnante lui donnant son nom, dépasse très aisément les 110km/h pour attraper son dîner (souvent des seiches ou calmars).

#7. Le requin

Requin

On ne dirait pas comme ça à cause de son corps imposant (et terrifiant) mais le requin, s’il se déplace en vitesse de croisière à 50km/h environ, peut lui aussi dépasser assez facilement les 110km/h lorsqu’il est bien affamé et bien énervé !

Envie de voir encore plus de belles photos d’animaux sauvages ? Nous vous en avons sélectionné 10 parmi les plus belles !

#8. Le faucon pèlerin

Faucon

Dans les airs, c’est lui le plus rapide, avec un vol en piqué record de plus 380km/h ! En moyenne, ses piqués sont de 180km/h et lorsqu’il plane sans forcer il est déjà à 90km/h, le petit. De quoi donner le vertige !

#9. L’aigle royal

aigle royal

Cet autre rapace est juste derrière son concurrent avec tout de même 320km/h en piqué. Lorsqu’il vole il peut aller jusqu’à 130km/h, de quoi faire de jolies courses avec le faucon pèlerin !

Besoin de rire un peu ? Les animaux ont parfois de bien drôles de postures et d’attitudes : regardez ces photos les plus fun d’animaux sauvages.

#10. La libellule

libellule

Petit mais costaud, ce joli insecte vole en moyenne à 25km/h et des pointes à plus de 100km/h ont déjà été enregistrées ! Impressionnant pour un si petit gabarit. Ne vivant que quelques semaines seulement, il est normal que la libellule mette les gaz pour voir du pays le plus possible… !

4 Commentaires

    • On l’appelle ainsi à cause de sa crinière majestueuse, qui ressemble à une couronne. Et surtout parce que les lions sont les plus gros prédateurs de la savane. Sauf qu’avec leur crinière les mâles se repèrent de loin. Du coup, ils chassent rarement et laissent ce travail aux lionnes. Ce sont donc elles « les reines de la savane »! Elles chassent le plus souvent au crépuscule car elles ont une meilleure vision que les herbivores à cette heure-là.

      Le lion surveille la scène de loin. Il arrive juste pour prendre de force sa part du butin. Il mange le premier et, s’il est affamé, peut engloutir jusqu’à 40 kg de viande en un seul repas. Après quoi, le « roi de la savane » va digérer et se reposer. Car il dort près de vingt heures par jour. Bref, comme tout bon roi, il fait travailler les autres pour lui!

Laisser un commentaire

Merci d'entrer votre commentaire
Please enter your name here