Comment créer un « carnet de voyage » ?

Les expériences que nous vivons en voyage constituent bien souvent nos souvenirs les plus précieux. Cet incroyable périple au Pérou, ce séjour de rêve à Venise, ou encore cette escapade estivale sur l’île de Ré sont autant de moments délicieux dont l’évocation vous transcende de bonheur. Pour réactiver vos plus belles émotions, lancez-vous dans la conception d’un « carnet de voyage », témoin de vos trépidantes aventures. Suivez le guide et laissez parler votre créativité !

1/ Choisir le bon journal de voyage

Sans surprise, pour réaliser un journal de voyage il vous faut tout d’abord vous munir d’un cahier adapté. Si vous souhaitez parer au plus pressé, optez pour un carnet de voyage prêt à l’emploi. De nombreux modèles sont disponibles dans le commerce. Privilégiez les reliures les plus solides, elles vous permettront de manipuler fréquemment votre album sans voir les pages… partir en voyage.

Les carnets à spirales sont particulièrement adaptés à ce type de projet. Ils offrent en effet une bonne résistance, peuvent accueillir une foule de petits souvenirs (tickets, billets, petites fleurs… etc.) et, en cas de raté, permettent de retirer facilement la page incriminée. Choisissez par ailleurs un papier suffisamment épais. Vous pourrez ainsi dessiner, peindre, coller ou encore agrafer sans qu’il ne s’abîme.

1/ Choisir le bon journal de voyage

Sans surprise, pour réaliser un journal de voyage il vous faut tout d’abord vous munir d’un cahier adapté. Si vous souhaitez parer au plus pressé, optez pour un carnet de voyage prêt à l’emploi. De nombreux modèles sont disponibles dans le commerce. Privilégiez les reliures les plus solides, elles vous permettront de manipuler fréquemment votre album sans voir les pages… partir en voyage.

Les carnets à spirales sont particulièrement adaptés à ce type de projet. Ils offrent en effet une bonne résistance, peuvent accueillir une foule de petits souvenirs (tickets, billets, petites fleurs… etc.) et, en cas de raté, permettent de retirer facilement la page incriminée. Choisissez par ailleurs un papier suffisamment épais. Vous pourrez ainsi dessiner, peindre, coller ou encore agrafer sans qu’il ne s’abîme.

2/ Faire soi-même son carnet de vacances

Plus amusant qu’un carnet de voyage acheté en magasin, optez pour la version DIY. En effet avec un tout petit peu d’huile de coude, vous bénéficierez d’un livret complètement personnalisé. Vous pourrez ainsi en choisir la couverture (carton, effet cuir ou encore patchwork de papiers collés) et bien sûr les pages intérieures. Pour un effet unique, essayez de varier les papiers. Kraft, papier japonais, papier à dessin ou encore papier calque donneront un rythme et de la personnalité à votre réalisation.

En ce qui concerne la reliure, laissez libre cours à votre imagination. Un brin de laine colorée, un joli lacet ou encore un adorable ruban de satin donneront du cachet à votre journal.

Enfin, si vous souhaitez créer un carnet sans pareil, mais que le bricolage n’est pas trop votre fort, récupérez un livre que vous ne lirez plus et utilisez-le comme support pour votre création. Futé ! 

2/ Faire soi-même son carnet de vacances

Plus amusant qu’un carnet de voyage acheté en magasin, optez pour la version DIY. En effet avec un tout petit peu d’huile de coude, vous bénéficierez d’un livret complètement personnalisé. Vous pourrez ainsi en choisir la couverture (carton, effet cuir ou encore patchwork de papiers collés) et bien sûr les pages intérieures. Pour un effet unique, essayez de varier les papiers. Kraft, papier japonais, papier à dessin ou encore papier calque donneront un rythme et de la personnalité à votre réalisation.

En ce qui concerne la reliure, laissez libre cours à votre imagination. Un brin de laine colorée, un joli lacet ou encore un adorable ruban de satin donneront du cachet à votre journal.

Enfin, si vous souhaitez créer un carnet sans pareil, mais que le bricolage n’est pas trop votre fort, récupérez un livre que vous ne lirez plus et utilisez-le comme support pour votre création. Futé ! 

3/ Écrire ses plus beaux souvenirs

Pour que l’âme de votre voyage transparaisse dans votre carnet d’explorateur, notez tous vos plus beaux souvenirs. Idéalement, vous serez parti en vacances avec un petit calepin “tout-terrain” (moins charmante, l’application “notes” de votre téléphone pourra également faire l’affaire). Vous aurez ainsi pu fixer vos impressions et vos coups de cœur en temps réel.

Enfin, inscrivez tout ce qui retient votre attention : vos émotions, des citations qui vous émeuvent, des recettes de cuisine qui charment vos papilles, des adresses qui vous séduisent. Il peut également s’agir des paroles de chansons qui vous portent tout au long du chemin, quelques mots d’une langue nouvelle ou encore des portraits de personnes croisées en chemin.

À défaut d’avoir anticipé ce travail de collecte d’informations, parcourez les méandres de votre mémoire à la recherche de vos souvenirs. Puis notez-les de tête après votre retour !

3/ Écrire ses plus beaux souvenirs

Pour que l’âme de votre voyage transparaisse dans votre carnet d’explorateur, notez tous vos plus beaux souvenirs. Idéalement, vous serez parti en vacances avec un petit calepin “tout-terrain” (moins charmante, l’application “notes” de votre téléphone pourra également faire l’affaire). Vous aurez ainsi pu fixer vos impressions et vos coups de cœur en temps réel.

Enfin, inscrivez tout ce qui retient votre attention : vos émotions, des citations qui vous émeuvent, des recettes de cuisine qui charment vos papilles, des adresses qui vous séduisent. Il peut également s’agir des paroles de chansons qui vous portent tout au long du chemin, quelques mots d’une langue nouvelle ou encore des portraits de personnes croisées en chemin.

À défaut d’avoir anticipé ce travail de collecte d’informations, parcourez les méandres de votre mémoire à la recherche de vos souvenirs. Puis notez-les de tête après votre retour !

4/ Exploiter les traces de son périple 

Mélange de textes, d’images et d’éléments hétéroclites, le carnet de voyage est une œuvre personnelle pleine de surprises. Pour alimenter votre récit, plongez-vous dans votre boîte à souvenirs. Peut-être avez-vous conservé quelques témoins de vos expéditions. Billet d’avion ou de train, ticket d’entrée dans un musée, brochure de visite, emballage alimentaire amusant, coupure de presse, carte postale, plan ou encore timbre seront autant de merveilleuses illustrations qui redonneront vie à votre odyssée.

Pour les fixer sans risquer de les dégrader, pensez à utiliser un adhésif adapté, de la colle en bâton ou placez-les dans de petites enveloppes elles-mêmes agrafées à votre carnet. 

4/ Exploiter les traces de son périple 

Mélange de textes, d’images et d’éléments hétéroclites, le carnet de voyage est une œuvre personnelle pleine de surprises. Pour alimenter votre récit, plongez-vous dans votre boîte à souvenirs. Peut-être avez-vous conservé quelques témoins de vos expéditions. Billet d’avion ou de train, ticket d’entrée dans un musée, brochure de visite, emballage alimentaire amusant, coupure de presse, carte postale, plan ou encore timbre seront autant de merveilleuses illustrations qui redonneront vie à votre odyssée.

Pour les fixer sans risquer de les dégrader, pensez à utiliser un adhésif adapté, de la colle en bâton ou placez-les dans de petites enveloppes elles-mêmes agrafées à votre carnet. 

5/ Assembler photographies et dessins 

Faites également la part belle aux photographies et aux dessins que vous aurez réalisés au cours de vos pérégrinations. Là encore, les plus prévoyants auront peut-être pensé à exécuter des croquis sur le vif. Les autres pourront profiter d’un moment de tranquillité pour dessiner de mémoire ces élégants danseurs de flamenco croisés en Espagne ou ce pêcheur plein de grâce aperçu sur les plages de Bali. Si votre main manque d’assurance, essayez-vous au calque. Il vous permettra d’illustrer votre journal, même si vous n’êtes pas un as du fusain.

Côté photos, faites développer celles qui vous tiennent le plus à cœur. Utilisez un papier de qualité afin d’éviter les ratés. Pour les fixer dans votre carnet sans les détériorer, pensez à vous munir de coins adhésifs ou de tape de scrapbooking

Le saviez-vous ? Le scrapbooking fait partie de ces 6 loisirs créatifs qui font du bien au moral.

5/ Assembler photographies et dessins 

Faites également la part belle aux photographies et aux dessins que vous aurez réalisés au cours de vos pérégrinations. Là encore, les plus prévoyants auront peut-être pensé à exécuter des croquis sur le vif. Les autres pourront profiter d’un moment de tranquillité pour dessiner de mémoire ces élégants danseurs de flamenco croisés en Espagne ou ce pêcheur plein de grâce aperçu sur les plages de Bali. Si votre main manque d’assurance, essayez-vous au calque. Il vous permettra d’illustrer votre journal, même si vous n’êtes pas un as du fusain.

Côté photos, faites développer celles qui vous tiennent le plus à cœur. Utilisez un papier de qualité afin d’éviter les ratés. Pour les fixer dans votre carnet sans les détériorer, pensez à vous munir de coins adhésifs ou de tape de scrapbooking

Le saviez-vous ? Le scrapbooking fait partie de ces 6 loisirs créatifs qui font du bien au moral.

6/ Réactiver sa mémoire sensorielle 

La magie du carnet de voyage réside dans son hétérogénéité. Il dessine un véritable univers, fait d’images, de mots, et aussi, pourquoi pas, de textures et d’odeurs.

N’hésitez pas à déposer dans votre ouvrage quelques pétales de rose qui vous évoquent le Maroc, une belle feuille d’érable qui vous rappelle votre road trip au Canada, ou encore une pincée de curry rapporté d’Inde. Et pourquoi ne pas intégrer dans votre journal une petite enveloppe dans laquelle glisser un brin de lavande ramassé en Provence ?

Véritables madeleines de Proust, ces odeurs et textures réactiveront en un instant vos plus doux souvenirs ou projetteront vos lecteurs dans un autre univers. 

6/ Réactiver sa mémoire sensorielle 

La magie du carnet de voyage réside dans son hétérogénéité. Il dessine un véritable univers, fait d’images, de mots, et aussi, pourquoi pas, de textures et d’odeurs.

N’hésitez pas à déposer dans votre ouvrage quelques pétales de rose qui vous évoquent le Maroc, une belle feuille d’érable qui vous rappelle votre road trip au Canada, ou encore une pincée de curry rapporté d’Inde. Et pourquoi ne pas intégrer dans votre journal une petite enveloppe dans laquelle glisser un brin de lavande ramassé en Provence ?

Véritables madeleines de Proust, ces odeurs et textures réactiveront en un instant vos plus doux souvenirs ou projetteront vos lecteurs dans un autre univers. 

7/ Raconter une histoire unique 

Créer son carnet de voyage consiste à raconter une histoire. À vous de donner corps à votre récit. Pour cela, développez un véritable storytelling.

Le plus simple étant de procéder de façon chronologique : inscrivez vos dates et lieux d’arrivée, puis décomposez les différentes étapes de votre aventure, illustrations, plans et autres souvenirs à l’appui. Pensez à introduire des cartes sur lesquelles vous tracerez votre parcours.

Écrivez, découpez, déchirez, pliez, collez et déposez çà et là photos, dessins, portraits, anecdotes, documents et bonnes adresses selon vos envies. 

7/ Raconter une histoire unique 

Créer son carnet de voyage consiste à raconter une histoire. À vous de donner corps à votre récit. Pour cela, développez un véritable storytelling.

Le plus simple étant de procéder de façon chronologique : inscrivez vos dates et lieux d’arrivée, puis décomposez les différentes étapes de votre aventure, illustrations, plans et autres souvenirs à l’appui. Pensez à introduire des cartes sur lesquelles vous tracerez votre parcours.

Écrivez, découpez, déchirez, pliez, collez et déposez çà et là photos, dessins, portraits, anecdotes, documents et bonnes adresses selon vos envies. 

8/ Hiérarchiser l’information visuellement

Pour rendre le tout plus accessible, pensez à hiérarchiser l’information à la manière d’un véritable graphiste. Créez par exemple une jolie page d’introduction indiquant vos dates de voyage, un titre général, les prénoms de vos compagnons ou encore une photographie iconique. Donnez des noms à vos différentes sections, écrivez certains passages importants en gras, en fluo ou en doré ou encore collez des papiers colorés pour faire ressortir certaines images.

Afin de faciliter la lecture de votre journal, n’hésitez pas à y dessiner de petites icônes indiquant par exemple ce que vous avez aimé (un petit cœur par exemple).

Par ailleurs, sentez-vous libres de découper vos photographies et autres brochures afin de les intégrer de façon dynamique dans votre récit.

Enfin, si vous craignez de vous laisser emporter par le flot de vos idées, faites un brouillon pour chacune de vos pages. Ceci vous permettra d’anticiper le rendu final.

8/ Hiérarchiser l’information visuellement

Pour rendre le tout plus accessible, pensez à hiérarchiser l’information à la manière d’un véritable graphiste. Créez par exemple une jolie page d’introduction indiquant vos dates de voyage, un titre général, les prénoms de vos compagnons ou encore une photographie iconique. Donnez des noms à vos différentes sections, écrivez certains passages importants en gras, en fluo ou en doré ou encore collez des papiers colorés pour faire ressortir certaines images.

Afin de faciliter la lecture de votre journal, n’hésitez pas à y dessiner de petites icônes indiquant par exemple ce que vous avez aimé (un petit cœur par exemple).

Par ailleurs, sentez-vous libres de découper vos photographies et autres brochures afin de les intégrer de façon dynamique dans votre récit.

Enfin, si vous craignez de vous laisser emporter par le flot de vos idées, faites un brouillon pour chacune de vos pages. Ceci vous permettra d’anticiper le rendu final.

Dignes héritiers des carnets d’artistes et de grands explorateurs des siècles passés, nos journaux de voyage font perdurer le souvenir de nos épopées. Pour obtenir un résultat à la hauteur de vos émotions, laissez parler votre créativité et prenez le temps de raconter toutes les facettes de votre histoire en croisant les médiums, les textures, les odeurs et les couleurs. À vous de jouer !

1 commentaire

  1. Très bonne idée que cette façon de faire un joli carnet de voyage. J’ai toujours aimé écrire mes pensées sur un carnet mais je vais prendre beaucoup d’idées et suivre un peu vos conseils avisés. Merci. Cordialement

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Allez à la rencontre de ces 6 jardins à la française méconnus

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube