Comprendre le langage du cochon d’Inde

Cochon d'inde faisant une tête marrante

Certes il ne miaule pas, il n’aboie pas, mais le cochon d’Inde, comme vous l’avez certainement remarqué si vous possédez une de ces petites boules de poils, communique énormément !  Avec son corps mais aussi et surtout avec des sons. C’est même, avec le chien de prairie, le rongeur qui dispose du plus grand répertoire vocal pour communiquer ! Faisons un petit tour d’horizon de ses onomatopées et de ses quelques mouvements pour mieux comprendre ce que ce Cavia porcellus, de son nom scientifique, tente de nous dire…

Communication sonore

Cochon d'inde tricolore qui tire la langue

Cris

Lorsqu’il pousse un son très aigu, qui s’apparente à un « wouiiik », c’est généralement qu’il vous appelle et qu’il souhaite « communiquer » avec vous, puisque ce son est destiné aux humains. Bien sûr, la plupart du temps, cela doit certainement signifier qu’il a faim le petit alors hop, préparez vite sa popote !  

Si son cri s’apparente plutôt à un couinement très fort, à la manière d’un porc ou d’une truie, c’est que votre petit animal est très paniqué et effrayé, faites attention !

Et lorsqu’il couine à plusieurs reprises de manière quelque peu plaintive, c’est très certainement qu’il a mal quelque part…

Vibrements 

Eh oui, cela peut paraître surprenant au départ, mais il n’y a pas que nos téléphones portables qui vibrent, le cochon d’Inde aussi ! Et il faut avouer que c’est nettement plus mignon quand ça vient de lui que de nos appareils… Mais attention, il possède plusieurs sortes de vibrements, tendant vers le « brr », et de groulements, tendant vers le « grr », avec des significations différentes :
– Un petit « brr » très bref signifie que le cochon d’Inde a peur de quelque chose, il se fige et espère que la menace disparaisse rapidement.
– S’il pousse plutôt un « brrrrr » bien plus long que le précédent, cela signifie qu’il tente de séduire son partenaire et se tortille autour de lui !

Groulements

Tout comme le chat peut ronronner de plaisir, le cochon d’Inde lui groule sous vos caresses… Et, fait rigolo : il existe également chez le cochon d’Inde un point G, qu’on appelle « Le point Grou » : n’hésitez pas, quand il est allongé tranquillement sur le ventre, à lui faire un petit massage des flancs, il sera aux anges !

Mais, lui aussi, comme bon nom nombre d’animaux, atteint parfois son point de limite. Si vous l’embêtez avec vos caresses incessantes, il ne va pas se gêner pour vous le faire savoir en utilisant encore et toujours son charmant « brr » mais qui, cette fois-ci, sera beaucoup plus sec, pour bien vous faire passer le message.

Roucoulements

Parmi les nombreux types de sons qu’il utilise, on trouve aussi le roucoulement, très semblable à celui des volatiles. Ceci se passe souvent lorsque vous lui donnez de la nourriture ou que vous lui caressez la croupe… En somme, ce roucoulement est signe de contentement !

Il roucoule aussi pour échanger avec ses copains cochons d’Inde ! Lorsqu’ils roucoulent longuement et se répondent, c’est tout simplement qu’ils sont en train de papoter. Difficile de savoir ce qu’ils se disent, mais c’est tellement adorable à observer.

Enfin, le mâle peut aussi roucouler lorsqu’il tente de séduire la femelle et elle de même peut roucouler lorsqu’elle est en chaleur.

Communication corporelle

cochon d'inde à poils longs marron et blanc

Tortillages et piétinements

Lorsqu’il piétine et tortille son petit popotin, c’est pour asseoir sa domination et intimider un quelconque adversaire. Mais c’est aussi une jolie parade pour séduire une femelle. Alors à vous de décrypter ce comportement en fonction du sexe du partenaire auquel il s’adresse…

Claquements des dents

Si votre cochon d’Inde claque des dents, cela devient plus dangereux. Il n’est plus dans l’intimidation mais s’apprête à attaquer. Que ce soit contre l’un de ses congénères ou même contre vous, il faut apaiser la situation immédiatement avant que cela ne devienne physique… et fasse des blessés !

Débandades

Quand il lui prend de sauter dans tous les sens comme un fou, cela veut tout simplement dire qu’il est très heureux ! Tout comme les chats qui, souvent, ont leur « quart d’heure de folie » comme on l’appelle familièrement. Cette manifestation de joie chez le cochon d’Inde se nomme « la débandade ». Tout un programme !

Immobilités

S’il reste prostré avec les yeux grands ouverts, c’est que le pauvre à peur de quelque chose.

Il faut vite comprendre de quoi et le rassurer.

Mais si, quand vient l’heure de la sieste, il reste également prostré, avachi tel un pacha avec ses petits yeux semi-clos, pas d’inquiétude, c’est qu’il va très bien et qu’il somnole tranquillement.

En somme, vous le voyez, le cochon d’Inde a plus d’un son à son arc; des sons souvent très semblables mais qui peuvent avoir des significations bien différentes selon la situation. Observez donc tout autant ses jolies vocalises que son comportement pour savoir ce qui lui passe par la tête !

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube