Les différentes façons de cuisiner les épluchures

Epluchures de légumes dans des bocaux

Que ce soit pour des raisons économiques ou écologiques (ou bien souvent, les deux !), l’heure est au zéro gâchis. Et dans ces conditions, nous vous proposons quelques idées pour réutiliser vos épluchures de légumes et de fruits qui sont, de plus, riches en vitamines. Pour cela, pensez bien à privilégier les produits bios, car c’est dans les épluchures que les pesticides adorent se réfugier…

#1. Des chipsChips faites à partir d'épluchures de légumes

C’est certainement la recette la plus simple et la plus chouette à réaliser. Ne jetez plus les peaux de vos fruits et légumes… Faites-en plutôt de croustillantes chips maison, salées ou sucrées. Pour cela, rien de plus simple : étalez sur une plaque vos pelures de pommes de terre, de patates douces, de carottes, de topinambour, de panais, etc. Arrosez d’un peu d’huile d’olive et de sel et hop, le tour est joué !

Vous pouvez également varier les goûts en y ajoutant toutes sortes d’épices. Et rien ne vous empêche de tenter les chips sucrées avec des fruits. Même procédé, avec des pelures de pommes ou de poires par exemple, auxquelles il suffit d’ajouter un peu de sucre (et de cannelle ou autre, à votre guise). Hyper facile à réaliser pour un résultat qui plaira aux petits comme aux grands !

#2. Des confitures

Bocal de confiture de Kumquat

Vous adorez les bonnes confitures maison ? Tant mieux ! Alors ne jetez plus rien lors de vos préparations, vous verrez que l’on peut faire de très bonnes confitures ou gelées avec les restes de nos fruits préférés. Dans la pomme par exemple, tout peut être utilisé : la peau mais aussi le trognon et les pépins. Et oui, bien souvent boudés, ils contiennent pourtant beaucoup de pectine, un élément qui permet une bonne prise pour la gelée.

Du côté des agrumes, les peaux et écorces d’orange, de pamplemousse ou de citron seront également parfaites en confiture acidulée… Plus étonnant encore : sachez qu’avec l’écorce de melon, on peut tout à fait réaliser une onctueuse confiture. Il faut préalablement peler la peau du melon pour lui retirer sa fine pellicule extérieure, puis ne reste plus qu’à ajouter le sucre et à suivre la recette de la bonne confiture de grand-mère.

#3. Des potages

Potage fait à partir de fanes et épluchures de légumes

Rien de tel qu’un bon potage maison. En récupération, l’idéal pour les potages, ce sont les fanes : carottes, radis, betteraves ou brocolis par exemple. Les pelures feront tout aussi bien l’affaire, et là aussi la liste n’est pas exhaustive : pelures d’asperges, de pommes de terre, de carottes, de potimarron, etc. Faites dans un premier temps revenir les fanes et épluchures dans un peu d’huile afin de les faire légèrement cuire. Ajoutez ensuite la chair de vos légumes. Faites mijoter en recouvrant le tout avec de l’eau, jusqu’à ce que les morceaux soient cuits. Mixez le tout et passez la soupe au chinois afin de retenir les morceaux restants. Pour plus d’onctuosité, allongez la soupe avec un peu de lait.

#4. Des tempuras

Tempuras de citron disposés dans un plat en céramique

Pour une recette avec plus de goût et de croustillant, vous pouvez aisément réaliser des tempuras avec des pelures de légumes. Pour cela, rien de plus simple, il suffit d’un appareil à beignet (œuf, farine, maïzena, eau), de tremper vos épluchures dans cette pâte puis de les plonger dans l’huile chaude…
 Idéal pour épater la galerie !

#5. Des boissons

Jus fait à partir d'épluchures de pamplemousse

Et si après toutes ces recettes il vous reste encore des épluchures, n’hésitez pas à les utiliser en infusion ou en jus pour en tirer tous les bénéfices. Les pelures de fruits et de légumes peuvent s’utiliser en infusion, pour un moment de détente sain et relaxant. Vous pourrez également en faire de bon jus, riches en vitamines avec des pelures de mandarine ou d’orange par exemple. Plus étonnant encore, on peut même fabriquer une boisson fraîche et originale avec… la peau de l’ananas !

La bière d’ananas se consomme en Afrique et en Guyane et sa recette est toute simple : après avoir bien nettoyé les écorces, les faire macérer dans de l’eau et du gingembre durant trois jours au frigo. Filtrez ensuite le liquide, puis ajoutez-y du sucre et des épices à votre convenance. Pour une fois qu’on sait quoi faire de l’écorce d’ananas, autant en profiter !

 –

Alors, vous voyez, rien ne se perd, tout se transforme ! A vous de faire preuve d’imagination pour alléger le poids de vos poubelles…

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube