Top 7 des jardins japonais à découvrir en France

Des jardins japonais en France ? Oui, vous avez bien lu ! Suivez le guide pour une bonne dose d’inspiration et de dépaysement. 

Le Parc oriental de Maulévrier

En France, le Parc Oriental de Maulévrier est un incontournable pour les amateurs de nature. Avec ses 29 hectares de symbolisme, de plantes et arbres exotiques, de cascade et de pagodes, il est le plus grand jardin japonais d’Europe. On y trouve même des statues khmères et des animations y sont régulièrement organisées. On peut par exemple y célébrer la floraison des cerisiers avec l’Hanami en avril, ou encore assister à un concert de tambours japonais en mai. 

Le Parc oriental de Maulévrier

En France, le Parc Oriental de Maulévrier est un incontournable pour les amateurs de nature. Avec ses 29 hectares de symbolisme, de plantes et arbres exotiques, de cascade et de pagodes, il est le plus grand jardin japonais d’Europe. On y trouve même des statues khmères et des animations y sont régulièrement organisées. On peut par exemple y célébrer la floraison des cerisiers avec l’Hanami en avril, ou encore assister à un concert de tambours japonais en mai. 

Le jardin japonais de Toulouse

Classé jardin remarquable de France, le jardin japonais de Toulouse nous fait voyager au pays du soleil levant. Pensé comme un espace invitant à la méditation, il s’inspire des jardins créés à Kyoto entre le 14e et le 16e siècle. Abrité derrière une colline, il est composé d’un jardin sec, d’un lac, d’un pavillon de thé, ou encore d’un pont rouge typiquement nippon. Probablement l’un des jardins japonais les plus zen de France !

Le jardin japonais de Toulouse

Classé jardin remarquable de France, le jardin japonais de Toulouse nous fait voyager au pays du soleil levant. Pensé comme un espace invitant à la méditation, il s’inspire des jardins créés à Kyoto entre le 14e et le 16e siècle. Abrité derrière une colline, il est composé d’un jardin sec, d’un lac, d’un pavillon de thé, ou encore d’un pont rouge typiquement nippon. Probablement l’un des jardins japonais les plus zen de France !

Le jardin japonais de Monaco

Créé à la demande du prince Rainier III, le jardin japonais de Monaco se trouve en plein cœur de la principauté. Tous les bois utilisés pour la maison de thé, le portail, ou encore la terrasse couverte, ont été assemblés au Japon avant d’être expédiés à Monaco. Haies de bambou, lanternes en pierre, tuiles : tout a été choisi au Japon, pour conserver l’authenticité et l’atmosphère zen de leur style. Mission réussie : le lieu invite à la rêverie et à la détente absolue. 

Le jardin japonais de Monaco

Créé à la demande du prince Rainier III, le jardin japonais de Monaco se trouve en plein cœur de la principauté. Tous les bois utilisés pour la maison de thé, le portail, ou encore la terrasse couverte, ont été assemblés au Japon avant d’être expédiés à Monaco. Haies de bambou, lanternes en pierre, tuiles : tout a été choisi au Japon, pour conserver l’authenticité et l’atmosphère zen de leur style. Mission réussie : le lieu invite à la rêverie et à la détente absolue. 

Le jardin japonais du musée Albert Kahn

C’est en revenant de son voyage au Japon, en 1896, qu’Albert Kahn décide de créer un jardin dans son hôtel particulier de Boulogne-Billancourt. Le maître charpentier Suzuki se lance alors dans la construction d’une pagode et de deux pavillons. La rivière qui traverse le jardin japonais est décorée de ponts en bois. Les végétaux et chemins de pierre, eux, nous transportent au cœur de l’ambiance zen nippone. 

Le jardin japonais du musée Albert Kahn

C’est en revenant de son voyage au Japon, en 1896, qu’Albert Kahn décide de créer un jardin dans son hôtel particulier de Boulogne-Billancourt. Le maître charpentier Suzuki se lance alors dans la construction d’une pagode et de deux pavillons. La rivière qui traverse le jardin japonais est décorée de ponts en bois. Les végétaux et chemins de pierre, eux, nous transportent au cœur de l’ambiance zen nippone. 

Le jardin japonais de l’Hôtel d’Heidelbach à Paris

Abrité de l’agitation parisienne, se trouve un véritable havre de paix, organisé autour d’un magnifique pavillon de thé. Graviers de marbre blanc, cerisiers, azalées, fougères et bambous nains apportent une atmosphère unique à ce jardin japonais, qui oscille entre tradition et modernité. Harmonie, sérénité et pureté : voilà ce qu’inspire cet espace paisible aux visiteurs. 

Le jardin japonais de l’Hôtel d’Heidelbach à Paris

Abrité de l’agitation parisienne, se trouve un véritable havre de paix, organisé autour d’un magnifique pavillon de thé. Graviers de marbre blanc, cerisiers, azalées, fougères et bambous nains apportent une atmosphère unique à ce jardin japonais, qui oscille entre tradition et modernité. Harmonie, sérénité et pureté : voilà ce qu’inspire cet espace paisible aux visiteurs. 

Le jardin du château de Courances

Original et unique en son genre, le jardin du château de Courance mêle le style anglais au style japonais. L’Extrême-Orient s’invite ici à travers les érables du Japon et les hêtres colorés, dont on profite depuis la terrasse du salon de thé. 

Partez à la découverte de ces 8 incroyables jardins à l’anglaise.

Le jardin du château de Courances

Original et unique en son genre, le jardin du château de Courance mêle le style anglais au style japonais. L’Extrême-Orient s’invite ici à travers les érables du Japon et les hêtres colorés, dont on profite depuis la terrasse du salon de thé. 

Partez à la découverte de ces 8 incroyables jardins à l’anglaise.

Le jardin japonais d’Erik Borja

Situé dans la Drôme, le jardin japonais d’Erik Borja est une véritable invitation au lâcher-prise et à la reconnexion avec la nature. Le jardin zen se divise en plusieurs espaces : le jardin de méditation, le jardin de thé, le jardin de promenade et le jardin du dragon, tous propices à la détente. On s’y rend pour une après-midi exceptionnelle, que l’on croit ensuite avoir passé de l’autre côté du globe !

Le jardin japonais d’Erik Borja

Situé dans la Drôme, le jardin japonais d’Erik Borja est une véritable invitation au lâcher-prise et à la reconnexion avec la nature. Le jardin zen se divise en plusieurs espaces : le jardin de méditation, le jardin de thé, le jardin de promenade et le jardin du dragon, tous propices à la détente. On s’y rend pour une après-midi exceptionnelle, que l’on croit ensuite avoir passé de l’autre côté du globe !

Facilement accessibles et réellement dépaysants, ces jardins japonais méritent le détour. On s’y rend pour découvrir de sublimes plantes exotiques, mais aussi pour leur ambiance zen et apaisante.

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Les 9 styles de jardins à adopter

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube