Les animaux rois du camouflage en hiver

Vous imaginez un monde où l’on changerait naturellement de couleur de peau selon les saisons ? On aurait alors aucun effort à faire pour avoir le teint hâlé et le corps bronzé à l’arrivée de l’été ! Sachez que certains animaux parviennent à cette prouesse génétique. Vivants dans des régions froides et montagneuses, ils enfilent leur manteau blanc pour affronter l’hiver, se fondre dans la neige et échapper à leurs prédateurs. Comme la nature est bien faite…

Renard polaire dans la neige

Le renard arctique

Également appelé renard polaire, il vit, comme son nom l’indique, dans les nombreux pays de la région arctique. Ainsi, durant les beaux jours il arbore sa magnifique fourrure noire bleutée ou parfois brune. Mais à l’arrivée de l’hiver, pour se fondre dans le paysage, il se transforme en craquant mini-ours polaire ! Sa fourrure touffue d’un blanc immaculé l’aide à résister à des températures allant jusqu’à -50°C.

Connaissez-vous les 7 stratégies animales dont il faut s’inspirer pour résister à l’hiver ?

Renard polaire dans la neige

Le renard arctique

Également appelé renard polaire, il vit, comme son nom l’indique, dans les nombreux pays de la région arctique. Ainsi, durant les beaux jours il arbore sa magnifique fourrure noire bleutée ou parfois brune. Mais à l’arrivée de l’hiver, pour se fondre dans le paysage, il se transforme en craquant mini-ours polaire ! Sa fourrure touffue d’un blanc immaculé l’aide à résister à des températures allant jusqu’à -50°C.

Connaissez-vous les 7 stratégies animales dont il faut s’inspirer pour résister à l’hiver ?

Le lièvre variable

Le lièvre variable qui, tout comme le lièvre commun est habituellement gris-brun, enfile à l’arrivée de l’hiver une robe blanche pour affronter le froid et se fondre dans les paysages enneigés les zones polaires du Groenland et du Canada. Mais on trouve aussi des lèvres sauvages qui muent aux Etats-Unis ou en Irlande du Nord. Seules le bout de ses adorables oreilles restent noires, il suffit alors de rester à l’affût de ces deux petites pointes noires pour les repérer !

Découvrez 6 animaux à observer à la montagne l’hiver.

Lièvre variable dans la neige de dos
Lièvre variable dans la neige de dos

Le lièvre variable

Le lièvre variable qui, tout comme le lièvre commun est habituellement gris-brun, enfile à l’arrivée de l’hiver une robe blanche pour affronter le froid et se fondre dans les paysages enneigés les zones polaires du Groenland et du Canada. Mais on trouve aussi des lèvres sauvages qui muent aux Etats-Unis ou en Irlande du Nord. Seules le bout de ses adorables oreilles restent noires, il suffit alors de rester à l’affût de ces deux petites pointes noires pour les repérer !

Découvrez 6 animaux à observer à la montagne l’hiver.

Hermine blanche dans la neige l'hiver

L’hermine

Pour voir ce petit animal discret de la famille des Mustélidés (tout comme la belette), il faut s’armer de courage. En effet, l’hermine se niche à plus de mille mètres d’altitude et vit surtout la nuit. Alors, durant l’hiver, où elle aussi revêt une fourrure blanche, elle devient très difficile à observer dans les montagnes enneigées ! Toutefois, repérez le bout de sa queue qui reste sombre

Cousin de la belette et de l’hermine, le furet est un nouvel animal de compagnie. Découvrez notre top 10 des idées reçues sur les furets.

Hermine blanche dans la neige l'hiver

L’hermine

Pour voir ce petit animal discret de la famille des Mustélidés (tout comme la belette), il faut s’armer de courage. En effet, l’hermine se niche à plus de mille mètres d’altitude et vit surtout la nuit. Alors, durant l’hiver, où elle aussi revêt une fourrure blanche, elle devient très difficile à observer dans les montagnes enneigées ! Toutefois, repérez le bout de sa queue qui reste sombre

Cousin de la belette et de l’hermine, le furet est un nouvel animal de compagnie. Découvrez notre top 10 des idées reçues sur les furets.

La perdrix des neiges

Ce gallinacé aussi appelé Lagopède Alpin (mais il ne vit pas que dans les Alpes, on le trouve également dans les Pyrénées) apprécie les sommets froids et enneigés. Il troque progressivement durant l’automne ses plumes grises et brunes qui lui permettent de se confondre avec les rochers pour un joli plumage blanc. Cela lui permet d’éviter ses prédateurs, l’aigle royal et le renard principalement, et d’attraper ses propres proies.

Perdrix des neiges dans la neige l'hiver
Perdrix des neiges dans la neige l'hiver

La perdrix des neiges

Ce gallinacé aussi appelé Lagopède Alpin (mais il ne vit pas que dans les Alpes, on le trouve également dans les Pyrénées) apprécie les sommets froids et enneigés. Il troque progressivement durant l’automne ses plumes grises et brunes qui lui permettent de se confondre avec les rochers pour un joli plumage blanc. Cela lui permet d’éviter ses prédateurs, l’aigle royal et le renard principalement, et d’attraper ses propres proies.

Si la nature est bien faite, nul n’est sans savoir que le réchauffement climatique menace fortement de nombreuses espèces. Ainsi les animaux se retrouvant avec un pelage blanc dans des régions peu enneigées deviennent des proies très facilement repérables… Heureusement, la génétique sait faire des miracles et les animaux s’adaptent et évoluent grâce à la sélection naturelle pour pouvoir survivre à ces nouvelles fluctuations climatiques.

1 commentaire

  1. Informations très intéressantes, belles photos.

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Aménager un espace cocooning à son chien pour l’hiver

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube