Recycler ses bouchons de bouteille en étiquettes pour le potager

Vous souhaitez fabriquer des étiquettes pour le potager ? C’est possible avec de simples bouchons en liège !  On vous montre comment les réaliser dans ce DIY en 4 étapes. Vous aurez des étiquettes 100% récup’ et originales pour toutes les plantes du jardin ! 

Etape 1 : Préparation des bouchons

Le matériel nécessaire : Des bouchons en liège (type bouchon de bouteille de vin), un feutre type marqueur indélébile, des piques à brochette et une perceuse avec une mèche fine.

Percez vos bouchons en liège avec une perceuse et une mèche très fine sur la moitié de la hauteur du bouchon.

Vous pouvez également utiliser des bâtonnets de glace, des pinces à linge en bois. Evitez toutes les matières plastiques qui polluent les sols. Et pour encore plus de naturel, pourquoi ne pas opter pour de jolis galets plats ?

Etape 1 : Préparation des bouchons

Le matériel nécessaire : Des bouchons en liège (type bouchon de bouteille de vin), un feutre type marqueur indélébile, des piques à brochette et une perceuse avec une mèche fine.

Percez vos bouchons en liège avec une perceuse et une mèche très fine sur la moitié de la hauteur du bouchon.

Vous pouvez également utiliser des bâtonnets de glace, des pinces à linge en bois. Evitez toutes les matières plastiques qui polluent les sols. Et pour encore plus de naturel, pourquoi ne pas opter pour de jolis galets plats ?

Etape 2 : Assemblage des piques et bouchons

Insérez votre pique à brochette jusqu’au fond du trou. Assurez vous que le bouchon soit bien fixé sur le pique.

Vous pouvez également fixer vos bouchons sur des bâtonnets de glace si vous le souhaitez. Pour ce faire, il faudra réaliser une encoche en perçant plusieurs trous alignés à la perceuse. Percez autant de trous que nécessaire pour atteindre la largeur du bâtonnet de glace.

Etape 2 : Assemblage des piques et bouchons

Insérez votre pique à brochette jusqu’au fond du trou. Assurez vous que le bouchon soit bien fixé sur le pique.

Vous pouvez également fixer vos bouchons sur des bâtonnets de glace si vous le souhaitez. Pour ce faire, il faudra réaliser une encoche en perçant plusieurs trous alignés à la perceuse. Percez autant de trous que nécessaire pour atteindre la largeur du bâtonnet de glace.

Etape 3 : Personnalisation des bouchons

Inscrivez le nom de la plante aromatique, de la fleur, du fruit ou du légume sur le bouchon en utilisant un marqueur indélébile, afin qu’il ne s’efface pas sous la pluie.

Pour les plantes en pot, la pince à linge en bois est une bonne alternative ! Inscrivez le nom de la plante sur un des côtés de la pince à linge et accrochez-la sur le rebord du pot. ​

Vous avez choisi le galet ? Dans ce cas, écrivez le nom de plante à la peinture blanche sur le galet. Vous pouvez ajouter une touche de déco en peignant préalablement en couleur le galet.

Etape 3 : Personnalisation des bouchons

Inscrivez le nom de la plante aromatique, de la fleur, du fruit ou du légume sur le bouchon en utilisant un marqueur indélébile, afin qu’il ne s’efface pas sous la pluie.

Pour les plantes en pot, la pince à linge en bois est une bonne alternative ! Inscrivez le nom de la plante sur un des côtés de la pince à linge et accrochez-la sur le rebord du pot. ​

Vous avez choisi le galet ? Dans ce cas, écrivez le nom de plante à la peinture blanche sur le galet. Vous pouvez ajouter une touche de déco en peignant préalablement en couleur le galet.

Etape 3 : Repérer les plantes du jardin

Et voilà vos étiquettes récup sont prêtes ! Il n’y a plus qu’à les planter près des plantes concernées. ​

Au potager, vos étiquettes vous seront d’une grande aide pour différencier les différentes variétés de légumes et fruits. Repérez ainsi les pieds de tomates cerises, de tomates à farcir… Impossible à distinguer tant qu’ils ne donnent pas de fruits. C’est la même chose pour les variétés de fraisiers par exemple !

Le saviez-vous ? En hiver, les plantes vivaces disparaissent complétement de la surface du sol. Mais sous terre, leur souche est toujours bien là, dans l’attente du printemps. Marquez leur emplacement pour ne pas les oublier et les déranger durant la saison froide. ​

 —

Etape 3 : Repérer les plantes du jardin

Et voilà vos étiquettes récup sont prêtes ! Il n’y a plus qu’à les planter près des plantes concernées. ​

Au potager, vos étiquettes vous seront d’une grande aide pour différencier les différentes variétés de légumes et fruits. Repérez ainsi les pieds de tomates cerises, de tomates à farcir… Impossible à distinguer tant qu’ils ne donnent pas de fruits. C’est la même chose pour les variétés de fraisiers par exemple !

Le saviez-vous ? En hiver, les plantes vivaces disparaissent complétement de la surface du sol. Mais sous terre, leur souche est toujours bien là, dans l’attente du printemps. Marquez leur emplacement pour ne pas les oublier et les déranger durant la saison froide. ​

 —

Les étiquettes au potager, En plus d’être extrêmement pratiques pour s’y retrouver dans toutes les plantes du jardin, apportent une touche déco ! Et si en plus celles-ci sont 100% récup et faites à la main, c’est encore mieux pour le porte-monnaie et la planète !
La Cordeline - Lot de 5 étiquettes à planter en bois et ardoise
6 étiquettes en ardoise vendues avec crayon
Feutre blanc Pensil indélébile
La Cordeline - 6 étiquettes en bois avec marquage H.18 cm

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Recycler ses boites de conserve en pots suspendus pour ses plantes aromatiques

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube