Zoom sur la région Auvergne-Rhône-Alpes

Destination de prédilection pour les amoureux de grands espaces protégés, la région Auvergne-Rhône-Alpes dispose aussi d’un patrimoine bâti remarquable et de spécialités culinaires parmi les plus gourmandes. Des sports d’hiver dans les Alpes aux fromages de Savoie en passant par les villages ardéchois et l’animation lyonnaise, voici une sélection d’activités à découvrir en Auvergne-Rhône-Alpes.

Une culture régionale riche et diversifiée

Les amateurs de villages coquets adoreront se promener dans les ruelles d’Annecy, la Venise savoyarde. Celle-ci a en effet été désignée ville la plus agréable de France en 2020. Le village de Pérouges, dans l’Ain, vous séduira avec ses ruelles moyenâgeuses, ses impressionants remparts et ses habitants chaleureux. Le site a d’ailleurs été classé parmi les plus beaux villages de France.

Pour plus d’agitation, choisissez Lyon et son centre historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Faites un tour au musée des Confluences avant de prendre la route pour un lieu plus décalé : le palais du Facteur Cheval dans la Drôme. Ce « palais idéal » dont la construction qui a duré de 1879 à 1912, étonnera petits et grands ! 

Vous manquez de vieilles pierres ? Visitez la reconstitution de la grotte Chauvet, la grotte régionale la plus ancienne. Admirez-y des rhinocéros, ours et panthères peintes il y a environ 35 000 ans ! Pour plus de soleil, rendez-vous le long de la Drôme où des villes comme Valence et Montélimar vous surprendront par leur chaleur et leur douceur de vivre. 

Une culture régionale riche et diversifiée

Les amateurs de villages coquets adoreront se promener dans les ruelles d’Annecy, la Venise savoyarde. Celle-ci a en effet été désignée ville la plus agréable de France en 2020. Le village de Pérouges, dans l’Ain, vous séduira avec ses ruelles moyenâgeuses, ses impressionants remparts et ses habitants chaleureux. Le site a d’ailleurs été classé parmi les plus beaux villages de France.

Pour plus d’agitation, choisissez Lyon et son centre historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Faites un tour au musée des Confluences avant de prendre la route pour un lieu plus décalé : le palais du Facteur Cheval dans la Drôme. Ce « palais idéal » dont la construction qui a duré de 1879 à 1912, étonnera petits et grands ! 

Vous manquez de vieilles pierres ? Visitez la reconstitution de la grotte Chauvet, la grotte régionale la plus ancienne. Admirez-y des rhinocéros, ours et panthères peintes il y a environ 35 000 ans ! Pour plus de soleil, rendez-vous le long de la Drôme où des villes comme Valence et Montélimar vous surprendront par leur chaleur et leur douceur de vivre. 

Des spécialités qui mettent la gourmandise à l’épreuve 

La réputation de la gastronomie régionale n’est plus à faire. Dans un bouchon lyonnais, goûtez les diots. Il s’agit de saucisses relevées à la noix de muscade accompagnées d’un gratin Dauphinois. Ce célèbre gratin a été inventé dans le Dauphiné au XVIIIème siècle. Si les recettes se contredisent quant à l’utilisation de lait ou de crème, sachez toutefois que le choix des ingrédients dépendait à l’origine de la richesse de la famille (la crème étant à l’époque un ingrédient coûteux).

Pour les repas hivernaux, la gastronomie régionale vous propose aussi les incontournables raclettes, tartiflettes et fondues savoyardes. La Bresse, région du nord connue pour sa volaille, offre une alternative originale : la fondue bressane. Il s’agit de faire frire dans un caquelon des morceaux de poulets recouverts de chapelure. 

Côté boissons, la région est riche d’un patrimoine viticole varié. Qu’il s’agisse d’un tannique Côte du Rhône ou d’un fruité vin de Savoie, il y en a pour tous les goûts, avec modération bien sûr. Au Puy-en-Velay, n’oubliez-pas de gouter la Verveine de Velay, une liqueur à base de verveine citronnelle. 

Des spécialités qui mettent la gourmandise à l’épreuve 

La réputation de la gastronomie régionale n’est plus à faire. Dans un bouchon lyonnais, goûtez les diots. Il s’agit de saucisses relevées à la noix de muscade accompagnées d’un gratin Dauphinois. Ce célèbre gratin a été inventé dans le Dauphiné au XVIIIème siècle. Si les recettes se contredisent quant à l’utilisation de lait ou de crème, sachez toutefois que le choix des ingrédients dépendait à l’origine de la richesse de la famille (la crème étant à l’époque un ingrédient coûteux).

Pour les repas hivernaux, la gastronomie régionale vous propose aussi les incontournables raclettes, tartiflettes et fondues savoyardes. La Bresse, région du nord connue pour sa volaille, offre une alternative originale : la fondue bressane. Il s’agit de faire frire dans un caquelon des morceaux de poulets recouverts de chapelure. 

Côté boissons, la région est riche d’un patrimoine viticole varié. Qu’il s’agisse d’un tannique Côte du Rhône ou d’un fruité vin de Savoie, il y en a pour tous les goûts, avec modération bien sûr. Au Puy-en-Velay, n’oubliez-pas de gouter la Verveine de Velay, une liqueur à base de verveine citronnelle. 

La merveille géologique des Volcans d’Auvergne

Niché au coeur du Massif central, le Parc naturel régional des volcans d’Auvergne est le plus grand parc naturel régional de France métropolitaine. Lacs, forêts, volcans recouvrent la région. La chaîne des Puys, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco compte 80 volcans.

Vous pourrez y observer 51 espèces de mammifères sauvages tels que des chamois, mouflons ou chevreuils. Depuis quelques années, le loup et le lynx font leur grand retour dans les forêts régionales. Dans les airs, observez les rossignols, les sternes et les hiboux grands ducs en plus de rapaces comme le milan royal. 

La merveille géologique des Volcans d’Auvergne

Niché au coeur du Massif central, le Parc naturel régional des volcans d’Auvergne est le plus grand parc naturel régional de France métropolitaine. Lacs, forêts, volcans recouvrent la région. La chaîne des Puys, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco compte 80 volcans.

Vous pourrez y observer 51 espèces de mammifères sauvages tels que des chamois, mouflons ou chevreuils. Depuis quelques années, le loup et le lynx font leur grand retour dans les forêts régionales. Dans les airs, observez les rossignols, les sternes et les hiboux grands ducs en plus de rapaces comme le milan royal. 

Des montagnes à perte de vue

La région Auvergne-Rhônes-Alpes a beaucoup à offrir en termes de loisirs d’extérieur. En effet, elle compte 70000 km² de superficie constituée à 80 % de montagnes et 10 parcs naturels régionaux.  Au niveau des montagnes, la liste est longue : Le Mont-Blanc, Chamonix, Val d’Isère, La Plagne, Megève. Située à 3842 mètres d’altitude, l’Aiguille du Midi est le site touristique le plus visité sur le territoire de la région.

En plus de la marche et du ski, les amis des animaux pourront s’essayer au traîneau à chiens et les plus aventuriers à la motoneige ou au parapente. Envie de détente ? Il suffit de suivre les noms de villes de la région qui contiennent « Bains » pour découvrir quantité de centres de balnéothérapie et de cures thermales. Les plus réputés sont à Vichy ou à Evian-Les-Bains.

Des montagnes à perte de vue

La région Auvergne-Rhônes-Alpes a beaucoup à offrir en termes de loisirs d’extérieur. En effet, elle compte 70000 km² de superficie constituée à 80 % de montagnes et 10 parcs naturels régionaux.  Au niveau des montagnes, la liste est longue : Le Mont-Blanc, Chamonix, Val d’Isère, La Plagne, Megève. Située à 3842 mètres d’altitude, l’Aiguille du Midi est le site touristique le plus visité sur le territoire de la région.

En plus de la marche et du ski, les amis des animaux pourront s’essayer au traîneau à chiens et les plus aventuriers à la motoneige ou au parapente. Envie de détente ? Il suffit de suivre les noms de villes de la région qui contiennent « Bains » pour découvrir quantité de centres de balnéothérapie et de cures thermales. Les plus réputés sont à Vichy ou à Evian-Les-Bains.

Une faune sauvage variée

En région Auvergne-Rhône-Alpes, la richesse de la faune fait écho à la diversité des paysages. Grâce à sa faible densité de population, l’Auvergne abrite toujours des espèces sauvages telles que le loup et le lynx.  

Pour des paysages plus méditerranéens, direction le sud de la région et sa fameuse garrigue. En effet, l’Ardèche dispose d’un écosystème différent en raison de son climat plus sec : reptiles et oiseaux y vivent nombreux. Rendez-vous dans ses célèbres gorges pour croiser des espèces de volatiles protégées comme l’Aigle de Bonelli, le Vautour Percnoptère ou le Faucon Pèlerin.

Enfin, l’est de la région abrite un écosystème montagneux avec ses marmottes, bouquetins, chamois ou hermines. 

Une faune sauvage variée

En région Auvergne-Rhône-Alpes, la richesse de la faune fait écho à la diversité des paysages. Grâce à sa faible densité de population, l’Auvergne abrite toujours des espèces sauvages telles que le loup et le lynx.  

Pour des paysages plus méditerranéens, direction le sud de la région et sa fameuse garrigue. En effet, l’Ardèche dispose d’un écosystème différent en raison de son climat plus sec : reptiles et oiseaux y vivent nombreux. Rendez-vous dans ses célèbres gorges pour croiser des espèces de volatiles protégées comme l’Aigle de Bonelli, le Vautour Percnoptère ou le Faucon Pèlerin.

Enfin, l’est de la région abrite un écosystème montagneux avec ses marmottes, bouquetins, chamois ou hermines. 

Ski, villages charmants, montagnes à perte de vue, fromage, vin et saucisson, la région Auvergne-Rhônes-Alpes est un concentré de la France authentique. Elle regorge de trésors naturels et culturels pour toute la famille et pour toutes les envies de tourisme. 

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Cinq balades en raquettes à faire en France

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube