Découvrez 5 jeux pour éduquer votre chien en le divertissant

Vous rêvez que votre chien réponde à vos ordres mais il vous regarde avec de grands yeux interrogateurs à chaque fois que vous lui glissez un « donne la patte » ? Rassurez-vous, avec quelques astuces ludiques, il est possible d’enseigner vous-même les commandes de base à ce petit polisson. Pour vous y aider voici 5 jeux pour éduquer votre chien tout en le divertissant. Rappelons tout de même qu’un chien a une capacité de concentration assez courte. Comptez donc une durée de 5 à 10 minutes maximum par exercice. C’est parti !

Les bases : « assis-couché-pas bouger ! »

Apprendre à votre chien à rester en place vous permettra de garder le contrôle lors de vos balades, quand vous lui servirez ses repas et même quand vous voudrez le photographier. 

 

Mais avant tout, avez-vous appris à votre chien à reconnaitre son nom ?

 

Pour commencer, choisissez un moment où votre chien est serein et placez-vous dans un endroit calme, votre jardin par exemple. Débutez le jeu avec l’apprentissage de la position assise. Pour cela, munissez-vous d’une friandise, placez-la au niveau du museau de votre petit compagnon, puis décrivez avec votre main une courbe ascendante afin d’amener votre toutou à lever la tête et à s’asseoir. Attention, n’appuyez pas son arrière-train pour le forcer à poser son postérieur au sol. Au lieu de s’asseoir, il aura tendance à résister. Une fois votre chien assis prononcez le mot « assis » (ou « assieds-toi », selon votre préférence) puis donnez lui la friandise. Votre chien associera la position assise avec le mot « assis » et avec la récompense. 

Passez ensuite à la posture couchée. Lorsque votre chien est assis, prenez à nouveau une friandise, placez-la devant sa truffe puis décrivez avec votre main une courbe descendante, pour ramener la friandise un peu en avant de ses pattes. Spontanément, votre chien va se coucher. Prononcez alors l’ordre « couché » ( ou « couche-toi » ou « allongé » selon votre choix). 

Lorsque les deux premières postures sont bien assimilées passez au « pas bouger ». Une fois votre chien assis ou couché placez votre main paume ouverte (en « stop ») devant lui et dites « pas bouger » ou « reste ». Puis reculez très légèrement. Si votre chien tient la position revenez vers lui et offrez-lui une friandise ou une caresse. Si votre petit compagnon réussit l’exercice, éloignez-vous de plus en plus loin. Si il bouge, ramenez-le à sa place et recommencez l’exercice.

Les bases : « assis-couché-pas bouger ! »

Apprendre à votre chien à rester en place vous permettra de garder le contrôle lors de vos balades, quand vous lui servirez ses repas et même quand vous voudrez le photographier. 

 

Mais avant tout, avez-vous appris à votre chien à reconnaitre son nom ?

 

Pour commencer, choisissez un moment où votre chien est serein et placez-vous dans un endroit calme, votre jardin par exemple. Débutez le jeu avec l’apprentissage de la position assise. Pour cela, munissez-vous d’une friandise, placez-la au niveau du museau de votre petit compagnon, puis décrivez avec votre main une courbe ascendante afin d’amener votre toutou à lever la tête et à s’asseoir. Attention, n’appuyez pas son arrière-train pour le forcer à poser son postérieur au sol. Au lieu de s’asseoir, il aura tendance à résister. Une fois votre chien assis prononcez le mot « assis » (ou « assieds-toi », selon votre préférence) puis donnez lui la friandise. Votre chien associera la position assise avec le mot « assis » et avec la récompense. 

Passez ensuite à la posture couchée. Lorsque votre chien est assis, prenez à nouveau une friandise, placez-la devant sa truffe puis décrivez avec votre main une courbe descendante, pour ramener la friandise un peu en avant de ses pattes. Spontanément, votre chien va se coucher. Prononcez alors l’ordre « couché » ( ou « couche-toi » ou « allongé » selon votre choix). 

Lorsque les deux premières postures sont bien assimilées passez au « pas bouger ». Une fois votre chien assis ou couché placez votre main paume ouverte (en « stop ») devant lui et dites « pas bouger » ou « reste ». Puis reculez très légèrement. Si votre chien tient la position revenez vers lui et offrez-lui une friandise ou une caresse. Si votre petit compagnon réussit l’exercice, éloignez-vous de plus en plus loin. Si il bouge, ramenez-le à sa place et recommencez l’exercice.

Le jeu de la balle : « Rapporte ! »

Voici un jeu particulièrement amusant pour votre chien, qui renforce votre complicité et vous permet de travailler différents ordres.

Choisissez un objet que votre chien apprécie : une balle, un jouet ou même une peluche. Placez vous dans un endroit à la fois spacieux et calme pour que votre chien puisse se concentrer sur le jeu. Lancez l’objet à quelques mètres en donnant l’ordre « vas chercher ! ». L’instinct de chasseur de votre animal devrait le pousser à courir pour attraper le projectile. 

Une fois qu’il s’est emparé de l’objet, dites « apporte ». Votre compagnon de jeu doit alors revenir vers vous et vous remettre le jouet. Il comprend que sans cela vous ne lui renverrez pas la balle et que, par conséquent, le jeu prendra fin. Ne ramassez pas la balle si votre chien la pose à distance. Attendez qu’il revienne vers vous et prononcez la commande « pose ». Une fois qu’il s’est dessaisi de la balle, donnez-lui une friandise et reprenez la balle avant de la lui relancer. 

 

S’amuse-t-il ? S’ennuie-t-il ? Est-il heureux ? Savez-vous décrypter le comportement de votre chien ?

Le jeu de la balle : « Rapporte ! »

Voici un jeu particulièrement amusant pour votre chien, qui renforce votre complicité et vous permet de travailler différents ordres.

Choisissez un objet que votre chien apprécie : une balle, un jouet ou même une peluche. Placez vous dans un endroit à la fois spacieux et calme pour que votre chien puisse se concentrer sur le jeu. Lancez l’objet à quelques mètres en donnant l’ordre « vas chercher ! ». L’instinct de chasseur de votre animal devrait le pousser à courir pour attraper le projectile. 

Une fois qu’il s’est emparé de l’objet, dites « apporte ». Votre compagnon de jeu doit alors revenir vers vous et vous remettre le jouet. Il comprend que sans cela vous ne lui renverrez pas la balle et que, par conséquent, le jeu prendra fin. Ne ramassez pas la balle si votre chien la pose à distance. Attendez qu’il revienne vers vous et prononcez la commande « pose ». Une fois qu’il s’est dessaisi de la balle, donnez-lui une friandise et reprenez la balle avant de la lui relancer. 

 

S’amuse-t-il ? S’ennuie-t-il ? Est-il heureux ? Savez-vous décrypter le comportement de votre chien ?

Le jeu du policier : « Sens ! » ou « cherche » 

Vous rêvez de transformer votre gentil Médor en Rex, le célèbre chien policier ? Ce jeu devrait vous y aider. Munissez-vous d’une friandise ou d’un jouet qui plaît à votre chien. Faites asseoir votre élève puis déposez l’appât à quelques pas de lui. Lorsqu’il se lève pour se diriger vers l’objet convoité dites « cherche », « sens » ou encore « renifle ». Prenez garde à toujours utiliser le même mot et à ne pas le répéter frénétiquement. Le message doit être clair : à chaque action son ordre. 

Une fois la première étape bien intégrée, passez au niveau supérieur. Posez la friandise de plus en plus loin et dites « cherche » à chaque fois que votre chien se met en mouvement. Ensuite, cachez le leurre, d’abord en permettant à votre chien de voir ou vous l’avez placé, puis en le dissimulant sans qu’il ne vous voit. Prononcez l’ordre et laissez votre compagnon de jeu farfouiller. Une fois qu’il a trouvé l’objet, récompensez-le. Vous voilà l’heureux propriétaire d’un véritable chien policier !

 

Petite question au passage : Votre chien vous comprend-t-il ? On vous le prouve en 4 points.

Le jeu du policier : « Sens ! » ou « cherche » 

Vous rêvez de transformer votre gentil Médor en Rex, le célèbre chien policier ? Ce jeu devrait vous y aider. Munissez-vous d’une friandise ou d’un jouet qui plaît à votre chien. Faites asseoir votre élève puis déposez l’appât à quelques pas de lui. Lorsqu’il se lève pour se diriger vers l’objet convoité dites « cherche », « sens » ou encore « renifle ». Prenez garde à toujours utiliser le même mot et à ne pas le répéter frénétiquement. Le message doit être clair : à chaque action son ordre. 

Une fois la première étape bien intégrée, passez au niveau supérieur. Posez la friandise de plus en plus loin et dites « cherche » à chaque fois que votre chien se met en mouvement. Ensuite, cachez le leurre, d’abord en permettant à votre chien de voir ou vous l’avez placé, puis en le dissimulant sans qu’il ne vous voit. Prononcez l’ordre et laissez votre compagnon de jeu farfouiller. Une fois qu’il a trouvé l’objet, récompensez-le. Vous voilà l’heureux propriétaire d’un véritable chien policier !

 

Petite question au passage : Votre chien vous comprend-t-il ? On vous le prouve en 4 points.

«  Fais le mort ! », un « trick » classique

Il est maintenant temps de transformer votre chien en véritable acteur holli-woof-dien. Pour cela, apprenez-lui à faire le mort. 

Faites-le d’abord se coucher puis exercez une pression légère mais continue sur son omoplate. Cela le fera basculer en position allongée, couché sur le flanc. Dites alors « fais le mort » et récompensez-le. Après plusieurs essais concluants, demandez à votre compagnon de faire le mort en exerçant une pression de moins en moins forte sur son épaule et enfin sans le toucher, en disant seulement « fais le mort » pour qu’il s’étende de tout son long. 

Ce petit jeu d’acteur vous permettra d’épater vos amis et de pratiquer des soins sur votre chien en toute simplicité. Malin !

«  Fais le mort ! », un « trick » classique

Il est maintenant temps de transformer votre chien en véritable acteur holli-woof-dien. Pour cela, apprenez-lui à faire le mort. 

Faites-le d’abord se coucher puis exercez une pression légère mais continue sur son omoplate. Cela le fera basculer en position allongée, couché sur le flanc. Dites alors « fais le mort » et récompensez-le. Après plusieurs essais concluants, demandez à votre compagnon de faire le mort en exerçant une pression de moins en moins forte sur son épaule et enfin sans le toucher, en disant seulement « fais le mort » pour qu’il s’étende de tout son long. 

Ce petit jeu d’acteur vous permettra d’épater vos amis et de pratiquer des soins sur votre chien en toute simplicité. Malin !

Jouer à donner la patte

En plus d’être le comble de la courtoisie canine, savoir donner la patte est utile lors de la taille des griffes ou lorsqu’il s’agit de regarder l’état d’un coussinet blessé. Pour apprendre à votre chien à vous donner sa patte, deux solutions existent :

La première façon de procéder consiste à vous saisir d’une friandise et à la présenter, main fermée, à votre chien. Si tout se passe bien votre compère tendra la patte afin de vous faire ouvrir le poing. Une fois qu’il a levé la patte dites « donne la patte » et offrez lui la friandise. Lorsque ce geste est maîtrisé, tendez simplement votre main ouverte puis répétez l’ordre « donne la patte ». Quand votre chien aura placé sa patte dans votre paume récompensez-le. 

La seconde manière d’apprendre à votre chien à donner la patte consiste simplement à prononcer la commande « donne la patte » ( ou « la patte ») tout en tapotant délicatement l’arrière de sa patte. Votre toutou devrait alors lever son petit coussinet, vous permettant de le prendre délicatement dans votre main. Reproduisez l’expérience à plusieurs reprises en diminuant progressivement l’intensité du tapotement. Lorsque votre chien lève sa patte sans avoir besoin de stimulus, placez simplement votre main ouverte devant lui et dites « donne la patte ». Récompensez-le lorsqu’il s’exécute. 

Quelle que soit la solution choisie, reproduisez-la à l’identique pour apprendre à votre chien à donner l’autre patte. Il vous suffira alors de dire « l’autre  » ou « l’autre patte » au lieu de « la patte ». 

Jouer à donner la patte

En plus d’être le comble de la courtoisie canine, savoir donner la patte est utile lors de la taille des griffes ou lorsqu’il s’agit de regarder l’état d’un coussinet blessé. Pour apprendre à votre chien à vous donner sa patte, deux solutions existent :

La première façon de procéder consiste à vous saisir d’une friandise et à la présenter, main fermée, à votre chien. Si tout se passe bien votre compère tendra la patte afin de vous faire ouvrir le poing. Une fois qu’il a levé la patte dites « donne la patte » et offrez lui la friandise. Lorsque ce geste est maîtrisé, tendez simplement votre main ouverte puis répétez l’ordre « donne la patte ». Quand votre chien aura placé sa patte dans votre paume récompensez-le. 

La seconde manière d’apprendre à votre chien à donner la patte consiste simplement à prononcer la commande « donne la patte » ( ou « la patte ») tout en tapotant délicatement l’arrière de sa patte. Votre toutou devrait alors lever son petit coussinet, vous permettant de le prendre délicatement dans votre main. Reproduisez l’expérience à plusieurs reprises en diminuant progressivement l’intensité du tapotement. Lorsque votre chien lève sa patte sans avoir besoin de stimulus, placez simplement votre main ouverte devant lui et dites « donne la patte ». Récompensez-le lorsqu’il s’exécute. 

Quelle que soit la solution choisie, reproduisez-la à l’identique pour apprendre à votre chien à donner l’autre patte. Il vous suffira alors de dire « l’autre  » ou « l’autre patte » au lieu de « la patte ». 

Vous savez désormais comment transformer votre petit compère en chien savant tout en l’amusant. Retenez que la clé pour éduquer votre chien est de formuler vos ordres brièvement et toujours avec les mêmes mots et gestes. Comme chez les humains une bonne communication est le secret d’une complicité sans faille ! 

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Les 6 animaux marins que l’on peut observer sur les côtes bretonnes

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube