Décrypter le langage de votre chat : mode d’emploi

Vous le savez : votre chat vous parle. En revanche vous ne comprenez pas toujours très bien ce qu’il cherche à vous dire et les déconvenues sont parfois en rendez-vous. Quelle n’est pas votre déception lorsque votre matou dédaigne le fabuleux bol de croquettes qu’il semblait pourtant réclamer avec passion. Voici quelques pistes qui vous permettront de décrypter le langage de votre chat et d’établir avec lui une saine communication !

Un langage bien à vous

Le saviez-vous ? A l’état sauvage les chats adultes communiquent très peu de manière vocale. Les chats domestiques développent un vocabulaire sonore au contact de leur maître. C’est en échangeant avec vous que votre petite boule de poils met en place différents sons qui lui permettent de vous exprimer ses émotions, ses envies et ses besoins. 

Le langage sonore des chats n’est pas universel et les miaulements que votre chat vous adresse sont, dans une certaine mesure, votre langue bien à vous. En fonction de sa race, de son caractère et de votre manière de vous exprimer, votre chat et vous allez développer des signaux spécifiques qui feront sens entre vous.

Un langage bien à vous

Le saviez-vous ? A l’état sauvage les chats adultes communiquent très peu de manière vocale. Les chats domestiques développent un vocabulaire sonore au contact de leur maître. C’est en échangeant avec vous que votre petite boule de poils met en place différents sons qui lui permettent de vous exprimer ses émotions, ses envies et ses besoins. 

Le langage sonore des chats n’est pas universel et les miaulements que votre chat vous adresse sont, dans une certaine mesure, votre langue bien à vous. En fonction de sa race, de son caractère et de votre manière de vous exprimer, votre chat et vous allez développer des signaux spécifiques qui feront sens entre vous.

Le miaulement

Vous l’avez probablement remarqué, votre chat ne miaule pas toujours de la même façon. Chaque type de miaulement a une signification qui lui est propre. Pour exprimer sa joie de vous voir rentrer à la maison, votre chat émettra plutôt des miaulements secs et brefs. Si il souhaite obtenir votre attention et vous demander quelque chose, (des caresses ou de la nourriture par exemple), il produira de préférence de longues vocalises, répétées et assez aiguës. Mais pour réclamer de l’affection il pourra également faire entendre une sorte de roucoulement. 

Certains miaulements doivent éveiller votre attention car ils signifient que votre chat souhaite vous signaler une situation qui lui est inconfortable. Il s’agit en général d’appels longs et répétés avec de longs blancs entre eux. Votre chat produira ce type de son si il est stressé, si il souffre ou encore si il est bloqué quelque part. Dans ce cas essayez de comprendre ce qui peut le gêner et consultez si besoin votre vétérinaire. Un long miaulement rauque sera quant à lui l’annonce d’une attaque imminente, gardez alors vos distances.

Le miaulement

Vous l’avez probablement remarqué, votre chat ne miaule pas toujours de la même façon. Chaque type de miaulement a une signification qui lui est propre. Pour exprimer sa joie de vous voir rentrer à la maison, votre chat émettra plutôt des miaulements secs et brefs. Si il souhaite obtenir votre attention et vous demander quelque chose, (des caresses ou de la nourriture par exemple), il produira de préférence de longues vocalises, répétées et assez aiguës. Mais pour réclamer de l’affection il pourra également faire entendre une sorte de roucoulement. 

Certains miaulements doivent éveiller votre attention car ils signifient que votre chat souhaite vous signaler une situation qui lui est inconfortable. Il s’agit en général d’appels longs et répétés avec de longs blancs entre eux. Votre chat produira ce type de son si il est stressé, si il souffre ou encore si il est bloqué quelque part. Dans ce cas essayez de comprendre ce qui peut le gêner et consultez si besoin votre vétérinaire. Un long miaulement rauque sera quant à lui l’annonce d’une attaque imminente, gardez alors vos distances.

Le ronronnement

Le ronronnement est ambigu. Ce son vibrant permet au chat d’exprimer sa satisfaction. Quelques caresses, la chaleur des genoux et voilà votre petite boule de poils qui se met à émettre de douces vibrations de contentement. Mais attention, votre chat peut également ronronner dans une situation qui lui provoque de la douleur. Il arrive par exemple qu’une chatte qui accouche émette ce type de son. Le ronronnement serait une manière pour nos petits compagnons de se calmer et d’appeler à eux un sentiment de bien-être. 

Le ronronnement

Le ronronnement est ambigu. Ce son vibrant permet au chat d’exprimer sa satisfaction. Quelques caresses, la chaleur des genoux et voilà votre petite boule de poils qui se met à émettre de douces vibrations de contentement. Mais attention, votre chat peut également ronronner dans une situation qui lui provoque de la douleur. Il arrive par exemple qu’une chatte qui accouche émette ce type de son. Le ronronnement serait une manière pour nos petits compagnons de se calmer et d’appeler à eux un sentiment de bien-être. 

Le feulement, le grognement et le sifflement

Si votre chat grogne, siffle ou feule, faites attention, il pourrait avoir une réaction agressive. Le chat émet ce type de vocalise lorsqu’il est en conflit avec l’un de ses congénères, lorsqu’il a peur ou lorsqu’il a mal. Si votre animal produit un son guttural et rauque laissez-le tranquille. Si vous ne parvenez pas à identifier l’origine de cette réaction et que ce comportement persiste, parlez-en à votre vétérinaire. 

Le feulement, le grognement et le sifflement

Si votre chat grogne, siffle ou feule, faites attention, il pourrait avoir une réaction agressive. Le chat émet ce type de vocalise lorsqu’il est en conflit avec l’un de ses congénères, lorsqu’il a peur ou lorsqu’il a mal. Si votre animal produit un son guttural et rauque laissez-le tranquille. Si vous ne parvenez pas à identifier l’origine de cette réaction et que ce comportement persiste, parlez-en à votre vétérinaire. 

L’indispensable langage corporel

Bien que le champ lexical du chat soit assez diversifié, il s’exprime principalement grâce au langage corporel. Les vocalises de votre chat sont donc à interpréter au regard de ses attitudes et de ses mouvements. Pour signifier un état de bien-être, votre chat peut, par exemple, cligner calmement des yeux ou se frotter amicalement contre vos mollets. A l’inverse, pour faire montre de sa colère ou de sa peur, il peut se raidir, s’hérisser et faire le dos rond ou se faire tout petit et cacher sa queue sous son corps. 

Les oreilles et la queue du chat lui permettent de donner à voir différentes émotions. Des oreilles bien droites ou pointées vers l’avant sont de bon augure : votre chat est attentif, curieux ou tout simplement calme. Inquiétez-vous en revanche si votre petit compère rabat ses oreilles vers l’arrière : il est probablement effrayé ou énervé. Ces signaux seront souvent complétés par des mouvements de la queue. Une queue bien droite ou qui bouge doucement indique généralement que tout va bien. Une queue baissée, aux poils dressés, ou qui bouge de manière anarchique est, à l’inverse, synonyme d’énervement ou de peur. 

L’indispensable langage corporel

Bien que le champ lexical du chat soit assez diversifié, il s’exprime principalement grâce au langage corporel. Les vocalises de votre chat sont donc à interpréter au regard de ses attitudes et de ses mouvements. Pour signifier un état de bien-être, votre chat peut, par exemple, cligner calmement des yeux ou se frotter amicalement contre vos mollets. A l’inverse, pour faire montre de sa colère ou de sa peur, il peut se raidir, s’hérisser et faire le dos rond ou se faire tout petit et cacher sa queue sous son corps. 

Les oreilles et la queue du chat lui permettent de donner à voir différentes émotions. Des oreilles bien droites ou pointées vers l’avant sont de bon augure : votre chat est attentif, curieux ou tout simplement calme. Inquiétez-vous en revanche si votre petit compère rabat ses oreilles vers l’arrière : il est probablement effrayé ou énervé. Ces signaux seront souvent complétés par des mouvements de la queue. Une queue bien droite ou qui bouge doucement indique généralement que tout va bien. Une queue baissée, aux poils dressés, ou qui bouge de manière anarchique est, à l’inverse, synonyme d’énervement ou de peur. 

Le langage olfactif, son jardin secret

Avez-vous remarqué que votre chat avait tendance à se frotter à tout ce qui se trouve à sa portée ? Vos jambes et celles de vos invités, votre mobilier, les arbres de votre jardin, rien ne lui échappe. En réalité, votre petit félin s’exprime beaucoup à travers les odeurs. Elles lui servent à communiquer avec ses congénères. Ces contacts répétés lui permettent de marquer son territoire en apposant son odeur sur les choses qui lui sont familières. Soyez attentif à sa manière de faire et vous pourrez appréhender l’étendue de son petit territoire. 

Le langage olfactif, son jardin secret

Avez-vous remarqué que votre chat avait tendance à se frotter à tout ce qui se trouve à sa portée ? Vos jambes et celles de vos invités, votre mobilier, les arbres de votre jardin, rien ne lui échappe. En réalité, votre petit félin s’exprime beaucoup à travers les odeurs. Elles lui servent à communiquer avec ses congénères. Ces contacts répétés lui permettent de marquer son territoire en apposant son odeur sur les choses qui lui sont familières. Soyez attentif à sa manière de faire et vous pourrez appréhender l’étendue de son petit territoire. 

Votre chat est-il bavard, ou bien plutôt silencieux ? Qu’il soit un as de la discussion ou muet comme une pierre, prenez le temps de l’observer et de l’écouter afin de mieux le comprendre et instaurer entre vous une tendre complicité. 

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Découvrez les 5 sens du chien

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube