Comment jeûner efficacement et permettre ainsi à votre corps d’en retirer tous les bienfaits ?

Jeûner peut être source d’énergie et d’un profond bien-être. Il faut toutefois être bien vigilant à la manière dont on procède, afin de préserver l’organisme et de faire les choses tout en douceur. Voilà quelques astuces pour une détox saine et réussie. 

Les bienfaits du jeûne

Entre ses vertus diététiques et thérapeutique, le jeûne est plébiscité par de nombreuses personnes. Celui-ci est même utilisé dans certaines cliniques. Il permet de mettre au repos la flore intestinale, et tout le système digestif, pour éliminer les toxines et lui offrir une détox. Envie d’en savoir plus sur ce sujet ? Découvrez notre article 5 astuces pour réussir sa cure détox

Tout cela induit une réduction directe de la production du sébum. La peau est alors plus lisse et lumineuse, et les impuretés et autres signes de fatigue s’apaisent. Les cheveux peuvent eux aussi s’en trouver fortifiés. 

Le fait de ne plus manger solide pousse aussi le corps à aller puiser dans ses réserves, et une perte de poids est ainsi inévitable. Cela permet de lutter contre l’apparition des maladies cardio-vasculaires puisque les taux de sucre, d’insuline, et les graisses stockées diminuent considérablement. Après deux jours de jeûne, on constate également un apaisement et une véritable sérénité, presque comparables à un état méditatif. Découvrez d’ailleurs nos 5 raisons de pratiquer la méditation en pleine conscience.

Les bienfaits du jeûne

Entre ses vertus diététiques et thérapeutique, le jeûne est plébiscité par de nombreuses personnes. Celui-ci est même utilisé dans certaines cliniques. Il permet de mettre au repos la flore intestinale, et tout le système digestif, pour éliminer les toxines et lui offrir une détox. Envie d’en savoir plus sur ce sujet ? Découvrez notre article 5 astuces pour réussir sa cure détox

Tout cela induit une réduction directe de la production du sébum. La peau est alors plus lisse et lumineuse, et les impuretés et autres signes de fatigue s’apaisent. Les cheveux peuvent eux aussi s’en trouver fortifiés. 

Le fait de ne plus manger solide pousse aussi le corps à aller puiser dans ses réserves, et une perte de poids est ainsi inévitable. Cela permet de lutter contre l’apparition des maladies cardio-vasculaires puisque les taux de sucre, d’insuline, et les graisses stockées diminuent considérablement. Après deux jours de jeûne, on constate également un apaisement et une véritable sérénité, presque comparables à un état méditatif. Découvrez d’ailleurs nos 5 raisons de pratiquer la méditation en pleine conscience.

Les différents types de jeûnes

De nombreuses formes de jeûne existent, et il revient à chacun de trouver la plus adaptée. On peut ainsi débuter par un jeûne intermittent, c’est-à-dire alterner les périodes de jeûne et les périodes de prise alimentaire. A l’inverse, le jeûne strict consiste à éliminer la nourriture solide et liquide, pour ne consommer que de l’eau et des tisanes. Ce type de pratique peut être rude pour l’organisme. Il faut alors s’autoriser un repos complet, et ne pas dépasser sept jours de cure. 

Parmi les jeûnes intermittents, on peut pratiquer le “un jour sur deux”, ou encore adopter la méthode 16/8. Elle consiste à prendre un repas, avant de jeûner pendant environ 16 heures. On peut ainsi prendre un goûter à 16 heures, et ne plus rien manger jusqu’au lendemain matin. D’autres préfèrent baisser leurs apports caloriques durant les deux derniers jours de la semaine, ou encore ne faire qu’un repas par jour. 

Les différents types de jeûnes

De nombreuses formes de jeûne existent, et il revient à chacun de trouver la plus adaptée. On peut ainsi débuter par un jeûne intermittent, c’est-à-dire alterner les périodes de jeûne et les périodes de prise alimentaire. A l’inverse, le jeûne strict consiste à éliminer la nourriture solide et liquide, pour ne consommer que de l’eau et des tisanes. Ce type de pratique peut être rude pour l’organisme. Il faut alors s’autoriser un repos complet, et ne pas dépasser sept jours de cure. 

Parmi les jeûnes intermittents, on peut pratiquer le “un jour sur deux”, ou encore adopter la méthode 16/8. Elle consiste à prendre un repas, avant de jeûner pendant environ 16 heures. On peut ainsi prendre un goûter à 16 heures, et ne plus rien manger jusqu’au lendemain matin. D’autres préfèrent baisser leurs apports caloriques durant les deux derniers jours de la semaine, ou encore ne faire qu’un repas par jour. 

Comment bien jeûner ?

Pour bien jeûner, il faut d’abord se préparer, afin d’être dans les meilleures dispositions possibles. Si vous le pouvez, choisissez un endroit calme et paisible, au sein duquel vous vous sentez bien. Il est également préférable de ne pas travailler. Cela permet de se consacrer à des activités plus ludiques, comme la couture, le dessin, le jardinage, ou encore la méditation. Découvrez ces 6 loisirs créatifs qui font du bien au moral.

Un jeûne ne débute pas du jour au lendemain. Prenez donc le temps de réfléchir à vos motivations, à la manière dont vous souhaitez jeûner. Aussi, préparez-vous mentalement. Informez votre médecin traitant de votre projet : vous serez ainsi certain d’être bien accompagné. Commencez ensuite par nettoyer votre corps naturellement, en buvant entre 1,5 et 2 litres d’eau, un peu de jus de fruits et un bouillon de légumes au dîner. 

Comment bien jeûner ?

Pour bien jeûner, il faut d’abord se préparer, afin d’être dans les meilleures dispositions possibles. Si vous le pouvez, choisissez un endroit calme et paisible, au sein duquel vous vous sentez bien. Il est également préférable de ne pas travailler. Cela permet de se consacrer à des activités plus ludiques, comme la couture, le dessin, le jardinage, ou encore la méditation. Découvrez ces 6 loisirs créatifs qui font du bien au moral.

Un jeûne ne débute pas du jour au lendemain. Prenez donc le temps de réfléchir à vos motivations, à la manière dont vous souhaitez jeûner. Aussi, préparez-vous mentalement. Informez votre médecin traitant de votre projet : vous serez ainsi certain d’être bien accompagné. Commencez ensuite par nettoyer votre corps naturellement, en buvant entre 1,5 et 2 litres d’eau, un peu de jus de fruits et un bouillon de légumes au dîner. 

Pourquoi privilégier les activités douces pendant un jeûne ?

S’il est déconseillé de pratiquer une activité sportive pendant un jeûne, c’est parce que tout effort physique demande de l’énergie. Hors, votre corps n’aura à ce moment-là pas suffisamment de calories à brûler. Il ira donc puiser dans vos réserves, et notamment celles de vos muscles. Si ceux-ci sont sollicités, ils vont produire plus d’acide lactique, et vous risquez de souffrir de crampes et de provoquer, à terme, une dégénérescence musculaire.

Il est donc préférable d’opter pour des assouplissements et étirements, de la marche, ou encore de la relaxation guidée. 

Pourquoi privilégier les activités douces pendant un jeûne ?

S’il est déconseillé de pratiquer une activité sportive pendant un jeûne, c’est parce que tout effort physique demande de l’énergie. Hors, votre corps n’aura à ce moment-là pas suffisamment de calories à brûler. Il ira donc puiser dans vos réserves, et notamment celles de vos muscles. Si ceux-ci sont sollicités, ils vont produire plus d’acide lactique, et vous risquez de souffrir de crampes et de provoquer, à terme, une dégénérescence musculaire.

Il est donc préférable d’opter pour des assouplissements et étirements, de la marche, ou encore de la relaxation guidée. 

Les limites du jeûne

La pratique du jeûne doit être prise au sérieux, et comporte ses limites. Il n’est ainsi pas conseillé pour les personnes souffrant de fatigues, de troubles alimentaires ou cardiaques, ou d’un affaiblissement du système immunitaire. 

Ne l’abordez pas non plus comme un régime dans le but de perdre du poids. Il s’agit en effet de régénérer son organisme, mais la perte de poids qu’il entraîne est rarement pérenne. Après un jeûne, il est en effet conseillé de reprendre progressivement une alimentation équilibrée, qui permettra dans la plupart des cas la reprise des kilos perdus. Au moindre doute, il est préférable de consulter l’avis d’un professionnel de la santé, qui saura vous aiguiller. 

Les limites du jeûne

La pratique du jeûne doit être prise au sérieux, et comporte ses limites. Il n’est ainsi pas conseillé pour les personnes souffrant de fatigues, de troubles alimentaires ou cardiaques, ou d’un affaiblissement du système immunitaire. 

Ne l’abordez pas non plus comme un régime dans le but de perdre du poids. Il s’agit en effet de régénérer son organisme, mais la perte de poids qu’il entraîne est rarement pérenne. Après un jeûne, il est en effet conseillé de reprendre progressivement une alimentation équilibrée, qui permettra dans la plupart des cas la reprise des kilos perdus. Au moindre doute, il est préférable de consulter l’avis d’un professionnel de la santé, qui saura vous aiguiller. 

Diète très bénéfique pour l’organisme, le jeûne de quelques jours peut apporter un réel effet de renouveau au corps et à l’esprit. On aborde ce projet avec bienveillance et patience, pour des résultats optimaux !

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Découvrez comment pratiquer la méditation à l’aide d’un bol tibétain

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube