« Ô temps ! suspends ton vol »

Dans nos vies au rythme effréné, les temps de respiration deviennent un luxe. Et si nous nous inspirions de nos amies les bêtes pour retrouver la forme ? Nous allons découvrir quelques positions de yoga, de gym douce ou d’étirements qui prennent leur origine dans le règne animal. Ces postures vont littéralement vous changer la vie. Le temps s’arrête, les muscles s’étirent, les tensions s’envolent, le souffle se fait plus profond : tout devient calme.

Grâce au chat, au cobra ou encore au chameau, retrouvez l’harmonie avec votre corps et la nature.

1. Le chien tête en bas

Le chien tête en bas est l’enchaînement yogique le plus emblématique. Il est aussi appelé position triangulaire.

Depuis la position du quatre pattes, les mains et les pieds alignés et solidement ancrés dans le sol : relevez les orteils puis transférez le poids vers les mains pour soulever les genoux. Le corps forme naturellement un triangle et le poids s’équilibre au centre.

La difficulté de cette posture, c’est d’étirer les jambes progressivement sans courber le dos.

Bienfaits : Le chien tête en bas offre une bonne circulation sanguine dans tout le corps, étire en profondeur, aide à travailler sa concentration.

Découvrez également 5 étirements du matin pour commencer la journée

2. La posture du cobra

Il est toujours impressionnant de voir une personne faire la position du cobra – qui comme son nom l’indique imite le serpent qui relève la tête – mais cette pratique n’est finalement pas si complexe. Et elle est tellement agréable pour le corps !

Une fois allongé sur le ventre, le corps bien droit, le bassin et plancher pelvien bien ancrés au sol : mettez vos mains à plat et appuyez pour élever le haut du corps. Etirez et ouvrez progressivement la cage thoracique. Respirez. Maintenez la posture quelques secondes et renouvelez trois fois.

Bienfaits : La posture du Cobra aide à la souplesse des muscles du bassin, du dos, de la nuque et des bras. Elle libère les émotions et renforce la confiance en soi.

3. Le réveil du chat

Cette méthode de gym instinctive a été élaborée par René Castagnon, un sophrologue et préparateur physique. Elle se base sur la façon dont les félins au réveil mettent leur corps en activité.

Allongé sur le dos, jambes pliées avec les pieds à plat sur le matelas : tendez vos orteils vers le plafond, puis recroquevillez-les.

Ensuite, étendez les jambes tranquillement et pointez-les vers le ciel. Les bras au-dessus de la tête, saisissez le poignet droit avec la main gauche. Dessinez un arc avec votre corps : sans bouger le bassin, le bras gauche tire le droit et entraîne le haut du corps à gauche. Puis changez de côté.

Répétez ces étirements deux fois chacun avant de passer au suivant, tout en douceur et en bâillant comme un chat.Bienfaits : Le réveil du chat assouplit la colonne vertébrale ainsi que les muscles, les tendons et les ligaments du cou jusqu’à la voûte plantaire. Le faire tous les matins vous permet d’attaquer la journée très énergiquement !

Retrouvez également notre article : Mon chat, mon mentor : 10 raisons de l’imiter

4. La posture chat-vache

Dans cet enchaînement, vous alternez entre la position yogique du chat et celle de la vache. Excellent pour tonifier son corps et son esprit.

C’est assez simple : de la position quatre pattes, il s’agit d’arrondir le dos sur l’expire (posture du chat), et de le creuser sur l’inspire (posture de la vache). Ressentez l’alignement du bassin, de la colonne, de la nuque, de la tête dans cet enchaînement de mouvements qui doit s’effectuer tout en douceur et en souffle.

Bienfaits : La posture chat-vache détend en profondeur la colonne vertébrale, renforce les muscles du dos et aide à soulager les tensions.

5. Le papillon

Cette posture assise avec les jambes repliées rappelle celle d’un papillon prêt à l’envol.

Assis sur votre tapis de gym, rejoignez les plantes des pieds. Les genoux tombent doucement vers l’extérieur. Restez dans cette position, la colonne vertébrale droite, jusqu’à trois minutes, en inspirant et en expirant profondément. Imaginez comme un fil qui lie votre tête au ciel afin de rester bien droit.

En sortant de la posture, veillez à déplier progressivement vos jambes l’une après l’autre, en détente, et à les étirer.

Bienfaits : La position du papillon étire l’intérieur des cuisses et favorise la souplesse des articulations des hanches. Elle stimule la circulation sanguine. Le papillon est un exercice excellent pour travailler votre concentration et pour libérer votre esprit.

6. La posture du chameau

Une fois bien étiré, le corps un peu chaud, vous pouvez vous attaquer à la position du chameau, idéale pour terminer une séance d’exercices en beauté. Il faut apprivoiser cette posture assez inhabituelle, tranquillement, par étapes.

À genoux, le corps droit, penchez-vous progressivement vers l’arrière, les cuisses restant perpendiculaires au sol. Selon votre souplesse, vous pouvez soit plier les mains derrière le dos, soit les laisser tomber sur les talons. Respirez longuement et profondément. La poitrine est ouverte, le sternum vers le plafond, le nombril en tension et le fessier relâché.

Bienfaits : La posture du chameau aide à développer la souplesse, à étirer la cage thoracique et approfondir la respiration. Par ailleurs, elle stimule la glande thyroïde et les fonctions digestives.

7. Le saut du lapin

Accroupi les genoux écartés et les pieds proches, les mains à plat devant vous, les yeux fixant le sol, relevez les talons pour vous préparer à bondir. Le saut s’effectue avec une impulsion des pieds, le bassin monte et redescend. Les genoux restent toujours écartés et les bras dans l’alignement des épaules.

Bienfaits : Idéal à réaliser en jouant avec vos enfants, le saut du lapin aide à domestiquer sa peur du ridicule et aide au lâcher prise. Cet exercice de gym douce requiert de l’endurance et développe agilité, souplesse et coordination.

L’occasion de découvrir notre Top 6 des lapins nains les plus populaires

8. L’envol de la grue

Le wu qin xi est une forme de qi gong qui imite le tigre, le singe, l’ours, la grue et le cerf. Ces exercices renforcent l’énergie vitale du corps et délivrent des mauvaises postures acquises au fil de la vie.

Avant de commencer, n’oubliez pas d’inspirer toujours en levant les bras, et expirez en les abaissant.

Debout les pieds parallèles, bien ancrés dans le sol, vous ouvrez les deux bras au niveau de la poitrine, tout en fléchissant légèrement les jambes.

Ensuite vous déployez symboliquement les ailes de la grue : vos bras se tendent en avant, mains l’une sur l’autre dans le prolongement de la tête et vos jambes se tendent également. Puis, tout en douceur, les bras se baissent et passent derrière le dos, paumes vers le ciel. Simultanément, la jambe gauche se lève vers l’arrière.

Réitérez le mouvement de l’autre côté et terminez debout, les bras relâchés. Soyez rassurés, l’envol de la grue est plus facile à réaliser qu’à décrire !

Bienfaits : L’envol de la grue libère le haut du dos, les épaules et les bras, et ouvre la cage thoracique. Il sollicite l’équilibre. Par ailleurs, il active les méridiens des poumons et du gros intestin.

Ces exercices physiques inspirés des mouvements des animaux sont une bénédiction pour rester en pleine forme au quotidien.

Laisser un commentaire

Merci d'entrer votre commentaire
Please enter your name here