Allez à la rencontre de ces 6 jardins à la française méconnus

Rendus célèbres par André Le Nôtre, notamment grâce aux Jardins de Versailles, les jardins à la françaises ont en réalité des origines… italiennes ! lls sont généralement très raffinés, majestueux et sont le symbole par excellence du classicisme du 17e siècle. Et si l’on visitait les moins connus, qui ont de quoi rivaliser avec les plus spectaculaires ?

Le Pavillon de Galon à Cucuron

Au coeur du Luberon, se trouve le magnifique pavillon de chasse de Galon, une demeure entourée d’un jardin d’ornement à couper le souffle. Celui-ci est cerné par des vignes, un verger et un potager. Il abrite encore des arbres plantés au 18e siècle, mais aussi des magnolia resplendissants, des cyprès ou du houx. Entre deux arbres, on se laisse aller à une humeur bucolique et poétique au coin d’un bassin, ou au détour d’une allée. La bonne nouvelle ? On peut y séjourner, puisque le Pavillon de Galon a été transformé en B&B. Pour en savoir plus sur les conifères, ces végétaux si particuliers, c’est ici.

Le Pavillon de Galon à Cucuron

Au coeur du Luberon, se trouve le magnifique pavillon de chasse de Galon, une demeure entourée d’un jardin d’ornement à couper le souffle. Celui-ci est cerné par des vignes, un verger et un potager. Il abrite encore des arbres plantés au 18e siècle, mais aussi des magnolia resplendissants, des cyprès ou du houx. Entre deux arbres, on se laisse aller à une humeur bucolique et poétique au coin d’un bassin, ou au détour d’une allée. La bonne nouvelle ? On peut y séjourner, puisque le Pavillon de Galon a été transformé en B&B. Pour en savoir plus sur les conifères, ces végétaux si particuliers, c’est ici.

Le Château de Hautefort en Dordogne

Dessinés pour montrer à toutes et à tous la grandeur d’un monarque, les jardins à la françaises sont nés au 16e siècle. Mais c’est au 17e siècle que ceux-ci ont été transformés en art. Celui qui encadre le château de Hautefort a connu une grande période de gloire au 18e siècle. Il incarne bien la grandiloquence et la perfection, propres à ces jardins. Classique, absolument symétrique, il est bâti dans le prolongement du château. Enfin, ce jardin donne alors aux visiteurs une sensation d’infini et de perspective grandiose. Sublime, comme les autres bijoux situés en Nouvelle Aquitaine. Découvrez les dans notre article sur cette belle région

Le Château de Hautefort en Dordogne

Dessinés pour montrer à toutes et à tous la grandeur d’un monarque, les jardins à la françaises sont nés au 16e siècle. Mais c’est au 17e siècle que ceux-ci ont été transformés en art. Celui qui encadre le château de Hautefort a connu une grande période de gloire au 18e siècle. Il incarne bien la grandiloquence et la perfection, propres à ces jardins. Classique, absolument symétrique, il est bâti dans le prolongement du château. Enfin, ce jardin donne alors aux visiteurs une sensation d’infini et de perspective grandiose. Sublime, comme les autres bijoux situés en Nouvelle Aquitaine. Découvrez les dans notre article sur cette belle région

Les jardins du manoir d’Eyrignac

Au loin : les collines du Périgord noir, et, entourant le somptueux manoir familial du 17e siècle : un écrin de verdure qui semble s’étendre sans fin. La nature semble avoir pris possession des lieux, de manière ordonnée et méticuleuse, pour former de véritables statues végétales. On visite la roseraie, on laisse nos yeux se perdre dans les méandres de lierre et de buis. Puis on se laisse envoûter par le doux son des fontaines. Le bonus ? La propriété cache aussi des sentiers botaniques et des jardins champêtres. 

Les jardins du manoir d’Eyrignac

Au loin : les collines du Périgord noir, et, entourant le somptueux manoir familial du 17e siècle : un écrin de verdure qui semble s’étendre sans fin. La nature semble avoir pris possession des lieux, de manière ordonnée et méticuleuse, pour former de véritables statues végétales. On visite la roseraie, on laisse nos yeux se perdre dans les méandres de lierre et de buis. Puis on se laisse envoûter par le doux son des fontaines. Le bonus ? La propriété cache aussi des sentiers botaniques et des jardins champêtres. 

Les jardins de villa Ephrussi de Rothschild

Principal jardin de la villa Ephrussi, le jardin à la françaises a pour coeur le temple de l’Amour, entouré de cascades et de bassins romantiques. C’est Béatrice de Rothschild qui l’a conçu. Celle-ci souhaitait pouvoir s’imaginer à bord du bateau à vapeur nommé Ile de France. Le reste du jardin est constitué d’oliviers centenaires, de pins d’Alep et de longues haies de cyprès. Ces haies taillées à la perfection sont décorées de vases Renaissance. Enfin, pour la touche voyage et exotisme, des palmiers et autres cycas ont été ajoutés aux lieux. Tout simplement magique, pour une région qui décidément ne cessera de nous étonner ! Découvrez comment vous inspirer de ce fabuleux jardin avec notre article 5 conseils pour créer un jardin méditerranéen.

Les jardins de villa Ephrussi de Rothschild

Principal jardin de la villa Ephrussi, le jardin à la françaises a pour coeur le temple de l’Amour, entouré de cascades et de bassins romantiques. C’est Béatrice de Rothschild qui l’a conçu. Celle-ci souhaitait pouvoir s’imaginer à bord du bateau à vapeur nommé Ile de France. Le reste du jardin est constitué d’oliviers centenaires, de pins d’Alep et de longues haies de cyprès. Ces haies taillées à la perfection sont décorées de vases Renaissance. Enfin, pour la touche voyage et exotisme, des palmiers et autres cycas ont été ajoutés aux lieux. Tout simplement magique, pour une région qui décidément ne cessera de nous étonner ! Découvrez comment vous inspirer de ce fabuleux jardin avec notre article 5 conseils pour créer un jardin méditerranéen.

Le parc de Sceaux

Les jardins à la françaises du parc de Sceaux ont premièrement été dessinés par André Le Nôtre. Ce fut une commande de Jean-Baptiste Colbert, à l’époque contrôleur général des finances de Louis XIV. Le jardinier du roi créé alors, sur plus d’un kilomètre, un domaine qui fait face à la façade principale du château. Bassin, allées majestueuses, cascade, potager dominé par le pavillon de l’Aurore, ou encore statues imposantes : le jardin est extraordinaire et devient vite un lieu emblématique. Puis pendant la Révolution, le château est pillé, et bon nombre de cascades sont détruites. Aujourd’hui, le parc est un jardin public, qui inspire toujours le grandiose et le raffinement. L’ile de France n’en finit plus de nous étonner avec ses nombreux contrastes. Découvrez les dans notre article zoom sur la région Île-de-France. 

Le parc de Sceaux

Les jardins à la françaises du parc de Sceaux ont premièrement été dessinés par André Le Nôtre. Ce fut une commande de Jean-Baptiste Colbert, à l’époque contrôleur général des finances de Louis XIV. Le jardinier du roi créé alors, sur plus d’un kilomètre, un domaine qui fait face à la façade principale du château. Bassin, allées majestueuses, cascade, potager dominé par le pavillon de l’Aurore, ou encore statues imposantes : le jardin est extraordinaire et devient vite un lieu emblématique. Puis pendant la Révolution, le château est pillé, et bon nombre de cascades sont détruites. Aujourd’hui, le parc est un jardin public, qui inspire toujours le grandiose et le raffinement. L’ile de France n’en finit plus de nous étonner avec ses nombreux contrastes. Découvrez les dans notre article zoom sur la région Île-de-France. 

Le château du Champ de Bataille

Le jardin à la française du château du Champ de Bataille est non seulement somptueux, mais il recèle en plus d’une histoire incroyable. En 1993, une tempête détruit en partie le domaine, et la pelouse et les arbres sont dévastés. Le propriétaire du château retombe toutefois sur un dessin, probablement de la main de Le Nôtre. Il réalise alors qu’il s’agit d’un jardin à la française, enfoui sous terre. Des fouilles sont organisées, et le jardin connaît alors une seconde vie. Reconstitués suite à une série de hasards, les jardins à la française du château mêlent aujourd’hui le classique au moderne. Une vraie oeuvre d’art ! Alors prenez vite vos billets pour explorer la Normandie…. mais avant n’oubliez pas de jeter un coup d’oeil à notre article zoom sur la Normandie !

Le château du Champ de Bataille

Le jardin à la française du château du Champ de Bataille est non seulement somptueux, mais il recèle en plus d’une histoire incroyable. En 1993, une tempête détruit en partie le domaine, et la pelouse et les arbres sont dévastés. Le propriétaire du château retombe toutefois sur un dessin, probablement de la main de Le Nôtre. Il réalise alors qu’il s’agit d’un jardin à la française, enfoui sous terre. Des fouilles sont organisées, et le jardin connaît alors une seconde vie. Reconstitués suite à une série de hasards, les jardins à la française du château mêlent aujourd’hui le classique au moderne. Une vraie oeuvre d’art ! Alors prenez vite vos billets pour explorer la Normandie…. mais avant n’oubliez pas de jeter un coup d’oeil à notre article zoom sur la Normandie !

Héritages grandioses d’une époque fastueuse de l’histoire de France, ces jardins font partie du patrimoine. Ils se visitent à la fois pour leur dimension historique que pour la beauté et la diversité des végétaux qu’ils abritent. Et vous, lequel préférez-vous ?

Laisser un commentaire

<Article suivant<

10 escapades pour des paysages hors du commun !

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube