Les animaux, alliés écologiques de nos jardins

Dans nos jardins et nos potagers, on se passerait bien de la présence de certains insectes peu agréables. Heureusement, il existe une manière 100 % naturelle de se débarrasser de ces petites bêtes : les animaux eux-mêmes. Passage en revue de ces alliés providentiels.

coccinelle

1. Les coccinelles

Les « bêtes à bon Dieu », comme elles sont familièrement appelées, sont de vraies goulues. Elles peuvent se nourrir de plus de 140 pucerons par jour ! Voilà un insecticide naturel dont chacun devrait user pour défendre son potager.

coccinelle

1. Les coccinelles

Les « bêtes à bon Dieu », comme elles sont familièrement appelées, sont de vraies goulues. Elles peuvent se nourrir de plus de 140 pucerons par jour ! Voilà un insecticide naturel dont chacun devrait user pour défendre son potager.

2. Les hérissons

Discrets les hérissons ? Oui, mais ne vous méprenez pas : il s’agit de véritables prédateurs. La nuit, du printemps à l’automne, ils vous débarrasseront des limaces ou des chenilles qui pourraient envahir vos parterres. Encore un insecticide naturel hautement recommandable.

herisson
herisson

2. Les hérissons

Discrets les hérissons ? Oui, mais ne vous méprenez pas : il s’agit de véritables prédateurs. La nuit, du printemps à l’automne, ils vous débarrasseront des limaces ou des chenilles qui pourraient envahir vos parterres. Encore un insecticide naturel hautement recommandable.

 3. Les chauves-souris

Dès le printemps, les chauves-souris se mettent en chasse. La nuit tombée, elles s’approchent des habitations pour y attraper les insectes attirés par la lumière. Les papillons de nuit ne ravageront plus vos plantes et, promis, les moustiques ne seront qu’un vilain souvenir.

 3. Les chauves-souris

Dès le printemps, les chauves-souris se mettent en chasse. La nuit tombée, elles s’approchent des habitations pour y attraper les insectes attirés par la lumière. Les papillons de nuit ne ravageront plus vos plantes et, promis, les moustiques ne seront qu’un vilain souvenir.

 4. Les reptiles

Soyez téméraires et accueillez des reptiles dans votre jardin ! Les lézards mangent de nombreux insectes, comme les sauterelles ou les mouches, et quant aux couleuvres (inoffensives pour l’Homme, on le rappelle), elles chasseront même les mulots.

couleuvre
couleuvre

 4. Les reptiles

Soyez téméraires et accueillez des reptiles dans votre jardin ! Les lézards mangent de nombreux insectes, comme les sauterelles ou les mouches, et quant aux couleuvres (inoffensives pour l’Homme, on le rappelle), elles chasseront même les mulots.

abeille

5. Les abeilles

Des abeilles en bonne santé, c’est la pollinisation de vos espaces verts assurée. En plantant différentes variétés de fleurs dans votre jardin, vous flatterez les abeilles et réaliserez un véritable geste écologique.

abeille

5. Les abeilles

Des abeilles en bonne santé, c’est la pollinisation de vos espaces verts assurée. En plantant différentes variétés de fleurs dans votre jardin, vous flatterez les abeilles et réaliserez un véritable geste écologique.

 6. Les vers

Mal-aimés, les vers jouent pourtant un rôle écologique important. Ils assurent l’aération et le mélange du sol, permettant aux plantes d’y vivre confortablement. De plus, ils sont très utiles dans la décomposition des déchets !

vers
vers

 6. Les vers

Mal-aimés, les vers jouent pourtant un rôle écologique important. Ils assurent l’aération et le mélange du sol, permettant aux plantes d’y vivre confortablement. De plus, ils sont très utiles dans la décomposition des déchets !

Pollinisation, enrichissement des sols… Nombreux sont les animaux qui, grâce à leurs petites tâches quotidiennes, font resplendir nos espaces verts. Un cercle écologique et économique, en somme. Tenez-vous le pour dit : pour un jardin en grande forme, il suffit de laisser faire Mère Nature !

3 commentaires

  1. VENDEZ VOUS la plante Oiseaux des Iles? et combien cela coute

  2. Ok, je veux bien mais j’espère ne jamais me trouver en face d’un serpent, couleuvre ou pas, car j’en ai la phobie ; pas les lézards par contre qui sont surtout le long des murs et qui ne me font pas peur.
    Quant aux autres petites bêtes, je les accueille bien volontiers : une chauve-souris tourne le soir, les hérissons laissent des traces de leur passage sur la terrasse notamment (pas grave), je ne crains pas les crapauds, j’en ai d’ailleurs pris un gros en photo (ils sont les bienvenus), je suis contente qd je vois des vers de terre (j’en ai fait un cliché d’un également), j’ai une quinzaine de pieds de lavande qui attirent de nombreuses abeilles. Reste les coccinelles dans votre liste mais j’en vois très peu.

Laisser un commentaire

<Article suivant<

Aménager un espace cocooning à son chien pour l’hiver

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube