5 conseils pour créer une mini-ferme dans son jardin

Petites filles à la ferme

Vous vivez en ville, vous adorez les animaux et avez toujours rêvé d’amener un peu de campagne chez vous ? Eh bien, c’est possible ! Vous pouvez vous créer une mini-ferme dans votre jardin : à vous les œufs fraîchement ramassés du matin ! Voici nos conseils pour ce faire. 

#1. Evaluez votre espace

Gros plan sur feuilles dans jardin

Dans une mini-ferme, comme vous vous en doutez, on n’élève pas des vaches ou des ânes, mais plutôt de petits animaux, tels que les poules, les lapins, les canards… Même avec un petit terrain, vous pourrez les accueillir convenablement, par paire par exemple et en faisant bien attention à avoir assez de place pour leurs diverses installations spécifiques telles qu’un poulailler ou des clapiers à lapins. 

#2. Choisissez vos animaux

Les poules

Poule dans jardin

Elles ont de plus en plus le vent en poupe, beaucoup appréciant d’avoir des œufs frais tous les jours ! Les poules pondeuses iront en effet jusqu’à pondre un œuf par jour. Mais aussi, ce sont des recycleuses nées, elles mangeront tous vos restes et vous empêcheront de faire du gâchis (compost, mauvaises herbes etc.).

Il y a cependant quelques précautions à prendre avant d’adopter une ou plusieurs poules. Dans un premier temps, veillez autant que possible à éloigner l’enclos ou le poulailler de vos voisins. En effet, ils pourraient être gênés par des nuisances sonores ou olfactives. Si vous possédez entre 10 et 50 animaux, vous serez dans l’obligation d’installer vos locaux de basse-cour à au moins 25 mètres de toute habitation. Au-delà de 50 poules, une déclaration auprès de la mairie sera nécessaire.

Les lapins

Deux lapins sur l'herbe

Ce sont, avec les poules, les animaux qui reviennent de plus en plus à la mode dans nos maisons. Aussi mignons que des petits chats, vous serez ravis d’avoir des lapins dans votre jardin, qui ne sont par ailleurs pas difficiles à élever. Si vous souhaitez adopter un lapin, pensez cependant à prévoir un enclos ou un clapier pour qu’il ait son espace à lui.

Les canards

Canards blancs dans une ferme

Même si vous avez un tout petit jardin, vous pouvez sans aucun problème acquérir ces adorables petits volatiles, ils ne sont pas exigeants et n’ont pas besoin de beaucoup d’espace. Si vous le pouvez, il est préférable de prévoir un bassin pour vos canards. Et préférez également un endroit un peu isolé de votre jardin pour éviter toute nuisance olfactive ou sonore. Cela évitera de vous fâcher avec vos voisins… Vos canards vous donneront eux aussi de bons œufs. Tout comme les poules, ils font partie de la basse-cour. Attention donc à ne pas avoir trop d’animaux de différentes espèces, auquel cas une déclaration sera obligatoire.

Les chèvres

Main d'une personne en train de donner à manger à une chèvre

Il vaut mieux avoir pas mal d’espace dans votre jardin pour adopter des chèvres, c’est vrai. Mais, même si vous n’avez pas beaucoup de mètres carrés, sachez que vous pouvez opter pour des chèvres naines. Vous pourrez créer un lien fort avec elles, elles sont adorables et très sociables. Contrairement aux poules ou aux canards, pour lesquels vous pouvez récupérer des œufs, vous ne pourrez pas ici avoir de lait. En effet, la chèvre naine produit juste assez de lait pour nourrir son petit, et la lactation s’arrête vite. Le fromage de chèvre maison devra donc attendre.

Pour posséder une chèvre, vous devrez obligatoirement la déclarer et la faire identifier selon la réglementation en vigueur, et ce quelle que soit son utilisation.

Les cochons nains vietnamiens et américains

Photo de 3 cochons nains roses et noirs

Non, ce n’est pas vrai, les cochons ne sont pas sales ! Mais pour qu’ils ne dégagent pas de mauvaises odeurs, il leur faut un grand espace de vie, ne les parkez donc surtout pas dans un trop petit enclos. En effet, ces races de cochons auront beau être de taille plus réduite, elles nécessitent tout de même de la place, ainsi qu’un espace pour bain de boue obligatoire. Ils mangent de tout (compost, légumes, céréales, déchets) et attention, ils mangent beaucoup !

Si vous adoptez un seul cochon vous n’avez pas à le déclarer, mais si vous en adoptez plus, les choses changent. Vous devrez le déclarer auprès de la Direction Départementale de la Protection des Populations, qui vous attribuera un numéro de cheptel. Vous devrez ensuite leur faire passer des tests de dépistage de maladies porcines et procéder à leur identification.

#3. Construction de la mini-ferme

Barrières d'enclos de ferme

Maintenant que vous avez choisi votre ou vos animaux, vous vous demandez comment construire votre mini-ferme ? Quelque soit votre choix, vous l’aurez compris, il vous faudra installer un enclos pour les empêcher de s’enfuir mais également pour empêcher les prédateurs de s’en approcher (renards, chats, chiens, fouines, rapaces etc.). Ainsi, pensez à bien renforcer votre enclos à l’aide d’un  grillage. L’enclos doit de plus être très solide pour les porcs qui sont des animaux puissants et pour les chèvres qui sont très fugueuses ! Il faudra aussi des abris pour vos petits animaux, pour les jours de mauvais temps, et toujours remplis de litière, de la paille le plus souvent. Un joli poulailler pour les poules, un clapier pour les lapins et les canards n’ont besoin que d’un petit espace couvert, une niche de chien fait par exemple très bien l’affaire. Vos animaux devront avoir une mangeoire et un abreuvoir avec de l’eau fraîche et propre toujours à disposition.

#4. Où trouver les matériaux ?

Bois empilé

Si vous êtes bricoleur, vous pourrez vous atteler vous-même à la construction de ces différentes installations, cela vous permettra de les créer sur-mesure avec de bons matériaux et à votre goût. Vous trouverez sinon tous les éléments nécessaires chez Jardiland. 

Voilà, plus besoin de s’isoler dans la campagne profonde pour posséder une basse-cour, alors mettez donc un peu de nature dans votre vie !

Laisser un commentaire

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Pinterest
Share On Youtube